SYRIE DANS LE COEUR (67) : سورية في القلب


سورية الحب الأبدي

سورية الحب الأبدي

تقرير ضحايا قذائف الهاون في باب شرقي وباب توما
ملائكة سورية…. في مرمى شياطين الارهاب

Cinq martyrs dans des attaques terroristes à Jaramana et à Harasta.
Banlieue de Damas / Trois enfants et leur père sont tombés en martyr et d’autres ont été blessés dans une attaque terroriste aux obus de mortier contre le quartier de Jaramana dans la banlieue de Damas.
Une source responsable a déclaré à SANA que sept obus de mortier lancés par des terroristes ont ciblé le quartier de Kachkoul, la place centrale, la place de Siouf et le quartier de Daf al-Sakher. Lesquels avaient fait quatre martyrs trois enfants et leur père et 11 blessés, dont des femmes et des enfants et causé des dégâts matériels considérables dans nombre de maisons, de magasins et de voitures.
De même, deux obus de mortier sont tombés sur Dahyet Harasta, ce qui a fait 7 blessés.
A Harasta, un civil est tombé martyr par balle d’un tireur embusqué près de l’agence des voitures de Chamout.
http://sana.sy/fra/338/2013/11/10/511759.htm

صور ضحايا قذائف الهاون التي اطلقها ارهابيون وسقطت في باب شرقي

يبسط الجيش العربي السوري سيطرته على اللواء 80 وتل عران في ريف حلب
L’armée syrienne prend le contrôle total de la ville de Tal Aren située au nord de la ville de Al Safirah, la ville est entièrement sous contrôle des forces de sécurité, de nombreux terroristes ont été tués durant l’offensive qui a duré plusieurs jours.
Sur place le journaliste Shadi Halewe en direct de la ville de Tal Aren libérée :

المنار تدخل تل عرن في ريف حلب
Tell Arn, Alep: saisie d’ armes.

تل عران … ولسحق الارهابيين قصة
جثث المرتزقة الاجانب مع وثائقهم وتقرير مصور وحصري بكاميرا الاخبار
مع الاعلامي شادي حلوة

حلب تل عران والساعات الاولى لرفع العلم السوري

صور من تل عرن
La ville de Tal Aren située au nord de la ville de Al Safirah entièrement sous contrôle de l’armée syrienne et des forces de défense nationale.
Province d’Alep :
L’armée syrienne contrôle entièrement la ville de Tal Aren située au nord de la ville de Al Safirah après plusieurs jours de combats, de nombreux terroristes ont été tués durant l’offensive.
Sur place le journaliste Shadi Halewe :

Images : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.248917468592125.1073741872.242993422517863
Autres Images : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.578299245552752.1073742027.171123239603690
Autres images (TS news) : http://www.alkhabar-ts.com/index.php?page=albums&id=e89b9e1368c86983b33f685ff1335902&pid=365#pic

قواتنا المسلحة تتقدم في منطقة المسطاح في برزة _ تقرير المنار

من عملية الجيش السوري في ظهرة المسطاح في محور برزة، حيث استطاعت وحدة كوماندوس من الجيش السوري تفخيخ عدة مستودعات اسلحة بالاضافة الى نفق كان يستخدمه المسلحون في منطقة ظهرة المسطاح وتم تفجيره ..

مسلحو مخيم اليرموك لجبريل: مستعدون للانسحاب من المخيم بدون شروط
http://www.almanar.com.lb/adetails.php…

المسلحون في سورية والبحث عن مهرب..
http://www.almanar.com.lb/adetails.php?fromval=1&cid=21&frid=21&eid=644499

Arabie Saoudite:
Expulsion massive d’immigrés après des émeutes meurtrières
Des milliers d’Éthiopiens continuaient mardi à se rendre aux autorités saoudiennes. Ce mouvement de reddition a été provoqué par la mort de trois de leurs compatriotes dans la nuit de samedi à dimanche, lors de violences ayant émaillé une vaste campagne policière contre les immigrés illégaux.
Des milliers d’Africains, en majorité Éthiopiens, continuaient mardi 12 novembre à se rendre aux autorités d’Arabie saoudite, à la suite de violences mortelles survenues le week-end dernier en marge d’une vaste campagne policière contre les immigrés clandestins. Abandonnant le quartier de Manfouha, où se concentre l’immigration clandestine dans le sud de Riyad, la capitale saoudienne, des milliers de personnes attendaient leur tour pour être conduits en bus vers un centre de déportation.
« J’ai été obligé de vendre à bas prix une partie de mes meubles, et dans la précipitation, d’en abandonner d’autres », a confié avec désespoir un Éthiopien assis à même le sol parmi une foule d’hommes, de femmes et d’enfants. Un de ses compatriotes a lui assuré avoir des papiers en règle. « Certains parmi nous ont un titre de séjour légal, mais nos ‘parrains’ ont encaissé l’argent et se sont éclipsés », a-t-il dit, témoignant de la situation de plusieurs expatriés qui devaient changer de garant pour pouvoir être en conformité avec la loi.
Quelque 4 millions d’immigrés illégaux ont légalisé leur situation en trouvant des employeurs à même de devenir leur parrain, une procédure nécessaire pour vivre dans de nombreuses monarchies du Golfe. Ce système de parrainage, ou kafala en arabe, lie le titre de séjour des travailleurs étrangers aux employeurs parrains, dont l’accord écrit est nécessaire pour permettre à ces travailleurs de changer d’employeur ou de quitter le pays.
Violences mortelles
Mardi, des bus se relayaient à longueur de journée pour transporter ces immigrés vers des centres, près de la capitale, où les autorités se préparent à les déporter. Ces derniers jours, ces centres ont accueilli quelque 17 000 d’entre eux. Au total, la police a interpellé quelque 33 000 immigrés illégaux dans les différentes régions du royaume en une semaine.
La reddition des immigrés s’est accentuée à la suite d’émeutes dans la nuit de samedi à dimanche à Manfouha où, selon la police, deux personnes ont été tuées, dont un Saoudien. Le gouvernement éthiopien a lui fait état de la mort de trois de ses ressortissants dans des affrontements avec les policiers. « Le fait de tuer des civils innocents est injustifiable », a dénoncé le ministère éthiopien des Affaires étrangères.
9 millions de clandestins
L’Éthiopie avait annoncé début novembre qu’elle allait rapatrier ses citoyens vivant illégalement en Arabie Saoudite. De nombreux Éthiopiens émigrent chaque année vers le Moyen-Orient – notamment dans les monarchies du Golfe – à la recherche d’emplois, le plus souvent de domestiques.
Les autorités saoudiennes ont commencé à expulser massivement des clandestins après l’expiration, le 4 novembre, d’un délai de sept mois qui leur a été donné pour qu’ils régularisent leur situation ou quittent le riche royaume pétrolier. Plus de 900 000 étrangers en situation irrégulière ont déjà quitté le royaume depuis le début 2013. Les autorités estiment que cette politique devrait permettre de réduire le nombre d’immigrés, estimé à 9 millions sur quelque 27 millions d’habitants, pour favoriser l’emploi des Saoudiens.
http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=3&ved=0CD4QqQIwAg&url=http%3A%2F%2Fwww.jeuneafrique.com%2FArticle%2FARTJAWEB20131112164759%2Fthiopie-immigration-chomage-violence-moyen-orient-des-milliers-d-immigres-ethiopiens-fuient-l-arabie-saoudite.html&ei=YJiCUtX-J_GQ0QXxqIDIDw&usg=AFQjCNF4WNX4CarUHimWm9Dpz28br6x2Zg&sig2=U8oq1HSAOMpHvy3Ehjt-Jg
Muslim Ummah Productions Muslim Ummah Productions·

القضية الفلسطينية وآل سعود عداء وتآمر

لبنان – خيبة من المبادرات المحلية والحلول خارجية

Grève à Madrid: la ville transformée en poubelle
اسبانيا مدريد
بعد اسبوع من الإضرابات اصبحت مدريد حاوية فضلات

Nouvel homicide à Marseille, le 2ème en 24 heures
فرنسا
مرسيليا: ثاني شاب يقتل برصاص كلاشنكوف في ظرف 24 ساعة

مؤسسات سورية تكافح الغلاء تنفيذاً لوعد الحكومة
حيث تقوم مؤسسات سورية بالتدخل الإيجابي في السوق تنفيذاً لما وعدت به الحكومة في إطار مكافحة الغلاء في أسعار المواد الاستهلاكية، وتعمل هذه المؤسسات على الإتصال بالمنتجين مباشرة لتقليص حلقات الوساطة التجارية.
http://www.almanar.com.lb/adetails.php?fromval=1&cid=21&frid=21&eid=644576
Journal de Syrie 11.11.2013, L’armée contrôle la brigade 80 & Tal Aran dans la banlieue d’Alep

MAHA & Azouzi

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s