En Syrie, les jeunes Européens à l’appel

 

Les Français partis combattre sont plus de 400. Ils sont souvent affectés à la logistique.
Combien sont-ils, les jeunes musulmans français ou binationaux qui se battent en Syrie ou sont allés y rejoindre des formations proches d’Al-Qaeda ? Début décembre à Bruxelles, Manuel Valls les estimait à environ 400. Le 17 décembre, devant la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale, il ajoutait ces précisions : plus de 200 sont «dans le pays», plus de 70 ou 80 «en transit», 15 sont décédés et «100 voudraient s’y rendre». «20% d’entre eux sont convertis. Tous veulent combattre en Syrie dans les rangs jihadistes […], nous avons explosé le nombre de [nos] ressortissants», soulignait-il. Evoquant la «crainte [de leur] retour», il reconnaissait qu’«en termes de danger, c’est pour la France et pour l’Europe le défi le plus considérable pour les années qui viennent».

D’autres chiffres, émanant des services de renseignement, sont autrement plus alarmants. Ainsi, de 2011 à 2013, un millier de Français auraient rejoint successivement la rébellion syrienne, ou plus exactement les formations jihadistes. Dès lors, selon une source politique française, Paris vient de renouer des contacts avec l’une des figures les plus dures du régime syrien, le général Ali Mamlouk, qui a la haute main sur les services secrets et a instrumenté nombre d’attentats perpétrés ces derniers mois au Liban (une attaque a d’ailleurs eu lieu hier, faisant quatre morts dans la banlieue chiite de Beyrouth). L’un des buts de ce rapprochement pour le moins surprenant, puisque Paris soutient toujours à ce jour l’opposition : avoir des informations sur les jihadistes français.
Atrocités. Ce qui frappe, c’est que les jeunes volontaires français – et au-delà européens – choisissent les deux formations les plus extrémistes, connues pour les atrocités qu’elles ont commises, le front al-Nusra et l’Etat islamique en Irak et au Levant. «La plupart des individus ont fait état de leur volonté de combattre dans les organisations proches d’Al-Qaeda», a reconnu le ministre français. Une explication : ces groupes, ne serait-ce que par leurs exactions, sont les plus connus. Ils sont très actifs sur les réseaux sociaux. Ils ont aussi la réputation de bien accueillir les volontaires étrangers – on voit même une piscine sur un site -, de bien les entraîner au maniement des armes et de se battre. Un expert occidental, qui a requis l’anonymat, nuance : «Les jeunes Européens sont surtout affectés à la logistique. C’est rare qu’ils se battent en première ligne.» Ce qui explique le faible nombre de victimes en comparaison de celui des jihadistes saoudiens et libyens.
«Cyberespace». Le nombre élevé de volontaires européens a plusieurs explications. A la différence des zones tribales pakistanaises ou de l’Irak, la Syrie est d’un accès facile et les autorités turques ferment les yeux sur ceux qui transitent sur son territoire, quand elles ne les encouragent pas. De plus, le jihad en Syrie est loin d’être aussi meurtrier que celui en Afghanistan ou en Irak, où il s’agit d’affronter la formidable puissance de feu de l’armée américaine.
Désormais, il revient à Paris et Bruxelles de coordonner les actions des pays européens les plus concernés par ce phénomène sans précédent. L’UE cherche ainsi à combattre le recrutement, notamment via Internet. «Nous devons neutraliser le cyberespace et, sur ce point, les Américains posent un problème à cause de leur premier amendement qui défend la liberté d’expression», reconnaissait Manuel Valls à Bruxelles. Les Européens doivent aussi se mobiliser contre les filières qui acheminent les recrues depuis l’Europe, via les Balkans, la Turquie ou le Maroc. Avec ce souci en tête que formulait récemment l’expert Bruce Hoffman, de l’Université de Georgetown, lors d’un colloque sur le terrorisme : «Avec l’entraînement qu’ils acquièrent en Syrie, il y a une forte possibilité qu’au cours des deux prochaines années, ils soient en mesure d’accomplir le dernier vœu d’Oussama ben Laden, qui était de monter une attaque du genre de celle de Bombay en Europe.»
Jean-Pierre PERRIN
http://www.liberation.fr/monde/2014/01/02/en-syrie-les-jeunes-europeens-a-l-appel_970301
عاجل – صحف
كشف الصحفي الفرنسي جان بيير بيران في مقال نشره بصحيفة « الليبراسيون » انضمام حوالي ألف فرنسي إلى المجموعات المسلحة في سوريا بشكل متتال بين عامي 2011 و2013 وفق إحصائيات جديدة وذلك في تناقض لما ساقه وزير الداخلية الفرنسي مانويل فالس الذي اقر فقط بوجود 400 إرهابي فرنسي في سوريا خلال تلك الفترة. وقال الصحفي بيران في مقاله الذي حمل عنوان « دعوة الشباب الأوروبيين إلى سوريا » : « الصدمة هو أن الفرنسيين والأوروبيين يختارون المجموعات الأكثر تطرفا والمعروفة بارتكاب الأعمال الوحشية مثل « جبهة النصرة « داعش » المرتبتطين بتنظيم القاعدة الإرهابي ». ولفت بيران إلى وجود عدة تفسيرات للعدد المرتفع للمسلحين الأوروبيين في سوريا نظراً لسهولة الوصول إليها جراء غض الطرف من قبل  » السلطات التركية عن أولئك الذين يمرون عبر أراضيها بل تشجعهم أحيانا أخرى ». ودعا الصحفي الفرنسي  » باريس وبروكسل إلى تنسيق عمل الدول الأوروبية المعنية بهذه الظاهرة غير المسبوقة  » مشيراً إلى أن الاتحاد الأوروبي يسعى إلى « مكافحة التجنيد » ولاسيما عبر الانترنت حيث اعترف مانويل فالس وزير الداخلية الفرنسي في بروكسل مؤخراً قائلاً :  » يجب علينا القضاء على التجنيد عبر الانترنت « . وأضاف بيران في مقالته  » يجب على الأوروبيين أيضاً التحرك ضد الشبكات التي تقوم بإيصال المجندين من أوروبا عبر دول البلقان وتركيا والمغرب » لافتاً إلى أن الدول الأوروبية تفكر دوماً بالهاجس الذي عبر عنه الخبير بروس هوفمان في جامعة جورج تاون أثناء مؤتمر حول الإرهاب بقوله  » مع التدريب الذي يحصلون عليه في سوريا هناك احتمال كبير بأن يكونوا قادرين خلال السنتين القادمتين على تحقيق الأمنية الأخيرة لأسامة بن لادن زعيم تنظيم القاعدة الارهابي أي القيام بهجوم شبيه بهجوم مومباي في أوروبا ».

http://breakingnews.sy/ar/article/31646.html
Journal de Syrie 5/1/2014, Perrain: 1 mille français avec les terroristes en Syrie

Azouzi & MahaSham

 

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour En Syrie, les jeunes Européens à l’appel

  1. Ping : En Syrie, les jeunes Européens à ...

  2. azouzimedblog dit :

    Merci Maha Chérie pour ce poste,
    Bon Courage,tant que notre Patrie Syrie a son Armée Arabe Syrienne et son Peuple main dans la main avec l’Armée Arabe Syrienne la Victoire est Syrienne et notre Patrie serait reconstruit plus Belle qu’avant incha’allah

    J'aime

  3. mahasham dit :

    شكرا لك أيها العزيز , وطنيتك لا يمكن إلا أن ننحني لها احتراما فهي قدوة للجميع في الحماس والتصميم الدؤوب

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s