Syrie mon Amour Éternel: ( Infos 17 )

Ghouta

Ghouta

Navi Pillay as UN High Commissioner for Human Rights


Thursday, 16 Janvier 2014
De les exécutions de masse »en Syrie pourrait être un crime de guerre: l’ONU

GENÈVE:. Groupes islamiques extrémistes en Syrie commettent un nombre « flambée » de massacres dans le nord du pays qui pourraient constituer des crimes de guerre, le bureau des droits de l’homme des Nations Unies a déclaré jeudi Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay dit que sur les deux dernières semaines son bureau a reçu des rapports de « une succession d’exécutions massives de civils et de combattants qui ne participaient plus aux hostilités à Alep, Idlib et Raqqa par des groupes d’opposition armés extrémistes en Syrie, en particulier par le » al-Qaïda lié État islamique d’ Irak et le Levant. Elle a averti que ces crimes violent le droit international humanitaire, et le nombre de ces violations sont pensés pour être alarmant.

« Bien que les chiffres exacts sont difficiles à vérifier, témoignage d’un témoin oculaire fiable que nous avons recueillis indiquent que de nombreux civils et des combattants de la garde des groupes d’opposition armés extrémistes ont été exécutées depuis le début de cette année, » a déclaré Mme Pillay dans un communiqué. combats entre l’ État islamique d’Al-Qaïda lié de l’Irak et du Levant et d’autres groupes islamistes dans le nord et l’est de la Syrie a tué des centaines de personnes au cours des deux dernières semaines. Les luttes intestines est le plus grave entre les opposants au président Bachar al-Assad depuis le conflit syrien a commencé en Mars 2011. le bureau de Pilay a indiqué que dans la première semaine de Janvier un certain nombre de personnes ont été tuées dans Idlib par des groupes d’opposition armés. Il a dit que le 6 janvier à Alep trois personnes auraient détenus par al-Qaida liés groupe à sa base dans Makhfar al-Saleheen ont été retrouvés morts, menotté, avec des blessures par balles dans la tête. Deux jours plus tard, également à Alep,  » de nombreux organismes, une fois encore essentiellement menotté et les yeux bandés, ont été trouvés dans un hôpital pour enfants « une fois utilisé comme une base par le groupe, le bureau de l’ONU a déclaré, et qu’au moins quatre activistes des médias locaux étaient parmi les morts, ainsi que les combattants capturés de armé groupes d’opposition. Pillay dit il ya aussi des «rapports profondément troublantes émergents d’exécutions de masse» par al-Qaida liés groupe, à la fois quand il s’est retiré de Raqqa et après il a repris le contrôle plus tôt cette semaine. « Ces rapports sont particulièrement alarmants, étant donné le grand nombre de personnes, dont des civils, que les groupes d’opposition armés en Syrie sont soupçonnés d’être de garde à vue », a déclaré Mme Pillay. «La prise d’otages est interdite en vertu du droit international humanitaire et peut aussi constituer une guerre
http://elepiloges.blogspot.com/2014/01/mass-executions-in-syria-could-be-war.html
Syrie: Moscou appelle à punir les auteurs des exécutions de masse
Il faut punir les membres de groupes extrémistes et leurs meneurs coupables des exécutions de masse et les meurtres extra-judiciaires en Syrie, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.
« Nous partageons l’avis de la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Navi Pillay que ces actes commis par l’opposition armée constituent une violation des droits de l’homme et des normes humanitaires internationales et peuvent être considérés comme des crimes militaires », a indiqué le ministère, commentant une déclaration faite jeudi soir par Mme Pillay.
Selon la déclaration de Mme Pillay mise en ligne sur le site de l’ONU, des exécutions de masse se sont tenues dans le nord du pays, à Alep, Idlib et Raqqa et notamment dans l’hôpital pour enfants d’Alep qui servait de base pour le groupe d’opposition armé extrémiste intitulé l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).
Mme Pillay se réfère à des informations crédibles que l’ONU a obtenues auprès de témoins oculaires en Syrie. Selon ses données, de nombreux civils, journalistes locaux et combattants sous la garde de groupes d’opposition armés extrémistes ont été exécutés depuis le début de l’année
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/310819-syrie-moscou-appelle-%C3%A0-punir-les-auteurs-des-ex%C3%A9cutions-de-masse
Guerre contre la Syrie: ça aurait été déclenché pour rien!!

IRIB-Une analyse de Theodore Postol,
professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ainsi que de Richard Lloyd, ancien inspecteur en armement des Nations unies, remet totalement en question la thèse de l’administration américaine du 30 août dernier selon laquelle l’attaque à l’arme chimique du 21 août 2013 à Ghouta en Syrie n’aurait pu être perpétrée que par le gouvernement de Bachar Al-Assad.
Le rapport, intitulé « Possible Implications of Faulty US Technical Intelligence in the Damascus Nerve Agent Attack of August 21, 2013 » (Une étude du MIT de l’attaque chimique de Ghouta conteste les services de renseignement américains) a été publié le 14 janvier. Selon les auteurs :
Il s’agit de renseignements totalement erronés, qui auraient pu conduire à une action militaire injustifiée de la part des États-Unis [et de la France], fondée sur de informations tronquées.
L’analyse de Postol et Lloyd, effectuée à partir de débris des roquettes utilisées au cours de l’attaque, conclut qu’elles n’ont pas pu être tirées d’une distance de 9 à 10 kilomètres de la cible, comme l’a prétendu le secrétaire d’Etat américain John Kerry. L’étude conclut au contraire que la distance limite pouvant être atteinte par les roquettes ne pouvait pas dépasser 2 kilomètres, et que le site de lancement se serait trouvé par conséquent complètement à l’extérieur de la zone désignée par l’administration Obama, alors sous contrôle du gouvernement syrien.

Carte publiée par l’administration Obama le 30 août 2013
A laquelle les auteurs ont ajouté la limite maximale de tir des roquettes chimiques (large trait rose). Les endroits qui ont été touchés se trouvent au centre. A gauche (couleur saumon), la zone contrôlée par le gouvernement syrien, entièrement à l’extérieur du front de tir potentiel.
Selon le rapport du MIT, le type de roquette utilisé dans l’attaque du 21 août était de conception russe, des BM-21, largement disponible un peu partout dans le monde. Sa portée habituelle est de 21 kilomètres, mais les modifications apportées impliquaient l’ajout d’un contenant pour l’agent chimique, diminuait par sa nature grandement la portée, pour des raisons aérodynamiques et structurelles.
Postol a déclaré que :
Les rebelles syriens ont certainement les capacités de fabriquer ces armes (…) Je pense qu’ils pourraient même avoir plus de capacités que le gouvernement syrien.
Le rapport résume de manière succincte les conclusions auxquelles sont arrivés les auteurs :
• Les roquettes chimiques syriennes improvisées et qui ont été utilisées dans l’attaque chimique du 21 août à Ghouta ont une portée d’environ 2 kilomètres.
• L’évaluation indépendante des Nations unies sur la portée des roquettes chimiques concorde précisément avec nos conclusions.
• Ceci indique que ces munitions n’ont pas pu être tirées sur Ghouta-est depuis le centre, ni depuis la limite orientale de la zone contrôlée par le gouvernement syrien, telle que le prétend la carte des services de renseignement publiée par la Maison Blanche le 30 août 2013.
• Ces fausses informations auraient pu conduire à une attaque militaire américaine injustifiée sur la Syrie.
• Un contrôle approprié du fait que la roquette était d’une portée aussi courte aurait conduit à une évaluation entièrement différente de la situation à partir des données collectées.
• Nonobstant les raisons pour ces erreurs aussi flagrantes, la source de ces erreurs reste à expliquer.
• Si la source de ces erreurs n’est pas identifiée, les procédures qui ont conduit à cette défaillance de nos services de renseignement ne sera pas corrigée, et les possibilités d’un désastre politique futur croîtront en toute certitude.
A la veille du départ de François Hollande au sommet de Genève II visant à trouver une issue politique à la crise syrienne, il serait important de reconnaître que la France a été victime de désinformation et surtout d’identifier les dés-informateurs et leurs motivations.
Solidarité et Progrès
http://french.irib.ir/info/international/item/310811-guerre-contre-la-syrie-%C3%A7a-aurait-%C3%A9t%C3%A9-d%C3%A9clench%C3%A9-pour-rien

أمريكا – خبراء: المعارضة السورية هي من استخدمت الكيميائي

Hassoune insiste sur l’importance de l’unité entre les Musulmans
Téhéran / Le mufti de la république, Ahmad Badreddine Hassoune, a mis l’accent sur l’importance de l’unité et du rejet des différences entre les Musulmans.
Hassoune qui a lu l’allocution du représentant des délégations participantes à la 27ème conférence internationale de l’Unité islamique tenue à Téhéran sous le thème « Le Coran et son rôle dans l’unité de la nation islamique », a appelé à travailler ensemble pour propager la culture de l’affection et de la fraternité dans les sociétés humaines et à faire face à l’idéologie du meurtre et du takfirisme
Par ailleurs, il a souligné la guerre déclenchée depuis trois ans contre la Syrie en raison de son soutien à la résistance et au peuple palestinien.
Le mufti de la république a mis en garde contre le danger des médias qui diffusent les nouvelles mensongères sur la situation en Syrie. « Les médias trompeurs déforment les faits sur les événements en Syrie », a-t-il souligné, assurant que « les Syriens de toutes leurs appartenances religieuses vivent côte à côte, édifient la Syrie d’une main et luttent contre le terrorisme d’une autre ».
Le mufti de la république a affirmé que la Syrie en finira avec le terrorisme grâce à la sagesse de sa direction, à la fermeté de son peuple et à l’intrépidité de son armée ».
Il a de même souligné la fermeté du peuple syrien qui fait face aux terroristes venant de 88 pays pour le tuer.
Hassoune a remercié la république islamique iranienne pour son appui à la Syrie, gouvernement et peuple.
Dans son allocution faite à l’ouverture de la conférence, le président Hassan Rohani a indiqué que les ennemis de l’Islam œuvrent pour semer la division et les conflits entre les fils de la nation islamique, appelant la nation islamique à affronter les takfiris et à mettre en écher leurs tentatives visant à ternir l’image de l’islam devant l’opinion publique.
Qualifiant d’ « inefficaces » les efforts déployés jusqu’à présent pour réaliser l’unité de la nation islamique, Rohani a appelé à prendre des pas influents dans ce sens.
Le président iranien a mis l’accent sur l’importance du dialogue entre les pays islamiques, ajoutant que tous les efforts déployés à cet égard doivent aboutir à un arrêt de l’effusion de sang des peuples islamiques.
Il a de même appelé à affronter les ennemis de l’Islam et les empêcher de ternir l’image de l’Islam.
A noter que cinquante pays, y compris la Malaisie, la Russie, la Grèce, l’Irak, le Liban, l’Arabie Saoudite, la Thaïlande, l’Algérie, la Grande Bretagne, les Etats-Unis, l’Australie, l’Ouganda, les Pays-Bas, le Qatar, le Yémen et l’Egypte participent à la conférence qui durera deux jours.
http://sana.sy/fra/55/2014/01/17/522819.htm
قناة سما الفضائية : النشرة الرئيسية 17-1-2014 مفتي الجمهورية في مؤتمر الوحدة الإسلامية

Des opérations de l’armée aboutissent à la liquidation des terroristes dans la banlieue de Damas 17/1/2014
Gouvernorats / L’armée arabe syrienne a détruit deux véhicules dotés de mitrailleuses lourdes et abattu nombre de terroristes du soi-disant « Front Islamique » dans la zone d’Adra al-Balad dans la banlieue de Damas.
Des dizaines de terroristes ont été tués ou blessés dans une série d’opération spécifique exécutée par l’armée à Jobar, à Douma, à Mleha, à Zebdine, à Deir al-Assafir, à Yalda, à Daraya, à Zabadani, à Reheibeh, à Khan al-Chih, a souligné des sources à la correspondante de Sana, qui ont souligné que les opérations ont également abouti à la destruction des armes et des munitions des terroristes.
De même, nombre de terroristes, dont quatre de nationalité étrangère, ont été tués dans une explosion d’une voiture piégée sur l’autoroute nord à Jayroud. Toujours dans la banlieue de Damas, des accrochages ont éclaté entre des groupes terroristes à Yabroud et à Tall et fait nombre de tués parmi leurs éléments.
A Alep, une unité de l’armée a éliminé dans une embuscade bien montée tous les éléments d’un groupe terroriste aux abords du quartier de Salaheddine.
Une source militaire a déclaré à Sana que des unités de l’armée se sont accrochées avec un groupe terroriste qui tentait de s’infiltrer en direction de l’hôtel de Carlton et ont fait nombre de tués et de blessés parmi ses éléments.
De même, des opérations spécifiques exécutées par l’armée se sont soldées par la destruction des repaires des terroristes et la liquidation de nombre d’eux à l’alentour de la prison centrale d’Alep et aux deux villages de Babys et de Marret Artiq.
Dans la banlieue de Homs, une unité de l’armée a fait nombre de tués et de blessés parmi les terroristes qui tentaient d’attaquer l’un des points de contrôle militaire à al-Dar al-Kabirah.
Dans une déclaration à Sana, une source militaire a souligné que des unités de l’armée ont avorté, en coopération avec les gardes-frontières, une tentative des terroristes de s’infiltrer depuis le Liban vers la banlieue de Qousseir, détruisant nombre de leurs voitures.
De même, des repaires des terroristes ont été détruis aux villages d’al-Ghassibieh et de Khalidieh.
Dans la banlieue de Quneitra, des unités de l’armée ont détruit nombre de véhicules avec les terroristes à bord qui étaient en route de la localité de Tranjeh vers Touloul al-Quneitra.
Des terroristes abattus dans la banlieue de Daraa
Une source miliaire a déclaré à Sana que des unités de l’armée ont liquidé un groupe terroriste tout entier qui essayait de s’infiltrer dans l’un des points militaires à partir du village de Nabeh dans la banlieue de Daraa.
D’autres unités ont détruit un véhicule avec les terroristes dedans dans la localité d’Otman et des repaires des groupes terroristes dans les villages d’Aeb, Jisri et Rajm al-Ghouzlan.
De même, l’armée a tué nombre d’éléments des groupes terroristes qui étaient sur le point d’agresser les habitants dans le côté nord-ouest de la localité de Jassem, à l’ouest de la mosquée de Bilal al-Habachi à Daraa al-Balad et au quartier de Sibeh.
Dans la banlieue de Lattaquié, et précisément dans le village de Beit Arab à Rabiaa, une unité de l’armée a détruit deux véhicules dotés de mitrailleuses lourdes et liquidé nombre de terroristes, dont le Tchétchène, Hermoz Kurd, le Saoudien, Mourad al-Hajrani, Hani Mazraani, Youssef Ahmad al-Ali, Chaker Younes, Saab Youssef et Saïd Mourad al-Khaled
http://sana.sy/fra/338/2014/01/17/522823.htm
SYRIA NEWS أخبار سورية الجمعة 2014/01/17 المعلم ولافروف يمهدان الطريق لجنيف اثنين

Damas prête à une « série de mesures humanitaires »
Le pouvoir syrien est prêt à prendre une série de mesures humanitaires,
à échanger des prisonniers avec les rebelles et à mettre en oeuvre un plan de cessez-le-feu à Alep, ont annoncé hier les chefs de la diplomatie russe et syrienne à Moscou. Ces propositions répondent à certaines des conditions posées par l’opposition syrienne en exil, qui doit décider à Istanbul de sa participation ou non à la conférence de paix Genève 2, qui débute le 22 janvier à Montreux en Suisse. «Nous notons que le gouvernement syrien est prêt, et cela a été confirmé aujourd’hui par le ministre (syrien), à prendre une série de mesures à caractère humanitaire, notamment en réponse à nos appels», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, à l’issue d’entretiens à Moscou avec son homologue syrien, Walid Mouallem. «Il s’agit de propositions concrètes qui sont déjà en oeuvre pour livrer des cargaisons humanitaires à des villages dans la Gouta orientale, dans d’autres régions, y compris la banlieue de Damas et d’Alep», a-t-il ajouté. De son côté, M.Mouallem a indiqué que le régime syrien était prêt à procéder à un échange de prisonniers. «J’ai informé le ministre Lavrov que nous étions prêts à échanger des détenus contre des prisonniers capturés par le camp adverse», a-t-il dit. «Par conséquent, nous sommes prêts à échanger des listes et à élaborer un mécanisme pour y parvenir».
دمشق تعرض مبادرات انسانية قبل جنيف-2 .. واجتماع للمعارضة السورية

وعدت الحكومة السورية الجمعة « بمبادرات انسانية » قبل ايام من انعقاد مؤتمر جنيف-2 حول سوريا بينما تلتقي المعارضة السورية وسط انقسامات شديدة في اسطنبول للبت في امكانية مشاركتها في المؤتمر .

فقبل خمسة ايام على المؤتمر اعلنت القيادة السورية استعدادها للسماح بايصال المساعدات وبتبادل اسرى مع المقاتلين وباتخاذ ترتيبات امنية تسمح بوقف العمليات العسكرية في مدينة حلب شمال سوريا.

وقال وزير الخارجية السوري وليد المعلم من موسكو اننا مستعدون لتبادل « معتقلين في السجون السورية مقابل مخطوفين لدى الجماعات المسلحة ». وقال « قدمت للوزير لافروف اليوم مشروع ترتيبات امنية يتعلق بمدينة حلب لاجراء الاتصالات اللازمة لضمان تنفيذه وتحديد الساعة الصفر التي يبدأ فيها وقف العمليات العسكرية ».
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/310822-damas-pr%C3%AAte-%C3%A0-une-s%C3%A9rie-de-mesures-humanitaires

لبنان – قطر السعودية و14 آذار .. إرهاب بلا حدود

سورية – استثناء الحوالات بالعملات الأجنبية من تسليم حصيلتها بالليرة

السعودية – بنو سعود يجردون مواطنيهم من أبسط حقوقهم

العراق – الجيش يستكمل تطهير الأنبار من الإرهاب

مدينة الهرمل شرق لبنان التي تعرضت لصواريخ اليوم الجمعة، تعمل على مسح اضرار التفجير الارهابي الذي اصابها اَمس.
http://www.almanar.com.lb/adetails.php?fromval=1&cid=21…

مصر – الدستور يكتسح .. بنعم للديمقراطية ولا للإخوان

VIDEO TODAY

ساحاتنا شواهق أمجادنا بيارق إن زمجرت سماؤنا فكلنا صواعق
نحن النسور نسور سورية العرب


Mahasham & Azouzi

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Syrie mon Amour Éternel: ( Infos 17 )

  1. Ping : Syrie mon Amour Éternel: ( Infos 17 ) | ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s