GENEVE 2 : THURSDAY 30-1-2014

جنيف 2 11

Hollande a vendu sa position sur la Syrie en échange de contrats négociés en Arabie Saoudite
Conseillère du président syrien Bachar al-Assad, Buthaina Shaaban affirme au micro de la RTS que François Hollande a vendu sa position sur la Syrie en échange de contrats négociés en Arabie Saoudite.

Dans un entretien accordé mercredi à la RTS, l’une des conseillères du président syrien Bachar al-Assad accuse la France de « vendre ses positions » sur le dossier syrien en échange de contrats.

Buthaina Shaaban s’exprimait à Genève, où elle se trouve actuellement pour les négociations de Genève 2 (lire aussi « La glace fond lentement », juge l’émissaire pour la Syrie à Genève ).

Appelée à fournir des exemples précis sur ses accusations, Buthaina Shaaban avance le récent voyage du président François Hollande en Arabie saoudite: « Ils ont signé des contrats pour je ne sais combien de milliards de dollars et, après cela, le gouvernement français a pris des positions beaucoup plus dures contre le gouvernement syrien ».

http://www.rts.ch/info/monde/5569942-la-france-est-achetee-par-l-arabie-saoudite-selon-une-conseillere-de-bachar-al-assad.html

Syria News 30/1/2014, US, Robert Ford, gives instructions to the so-called « Coalition » in Geneva
– Coalition delegation of so-called « opposition » rejects a statement by Syrian official delegation on fighting terrorism
– Robert Ford, gives instructions to the delegation of so-called « Coalition » to reject Syrian paper of principles in Geneva2
– Iran: Abdullahian denies news of secret talks in Geneva
– Patriarch Yezeji: Russians highly appreciate the role of Syria, in preserving stability in the region
– Syrian government’s memo: There is deliberate obstruction by terrorists in the way of health teams
– New food aid batch enters al-Yarmouk Camp in Damascus
– Wide military operations against terrorists carried out in several areas

جنيف – موفدة الاخبارية رانيا الذنون و آخر التطورات 30/1/2014

بداية الجلسة الصباحية للمؤتمر جنيف الأول , دقيقة صمت على ارواح شهداء سوريا قبل النظر في مسألة مكافحة الإرهاب
Début de la séance matinale de la conférence de Genève I
Genève / La séance matinale entre la délégation officielle syrienne et la délégation de la coalition surnommée  »opposition » a commencé, en présence de l’émissaire onusien pour la Syrie Lakhdar Brahimi, par une minute de silence pour les âmes des martyrs de la Syrie avant d’examiner la question de la lutte contre le terrorisme
http://sana.sy/fra/55/2014/01/30/525178.htm

تقدم وفد الجمهورية العربية السورية إلى مؤتمر جنيف2 خلال الجلسة الصباحية مع وفد الائتلاف المسمى المعارضة بحضور المبعوث الدولي إلى سورية الأخضر الإبراهيمي بمشروع بيان حول مكافحة الإرهاب يؤكد ضرورة التعاون الدولي لمكافحة الإرهاب والتصدي له بجميع الوسائل لما يشكله من خطر على الأمن والسلم الدوليين استنادا إلى قرارات مجلس الأمن الدولي ولاسيما القرارين 1373 لعام 2001 و 1267 لعام 1999 إلا أن وفد الائتلاف رفض المشروع.
http://sana.sy/ara/389/2014/01/30/525176.htm
La délégation officielle avance un projet de communiqué sur la lutte contre le terrorisme (VIDEO : 0 mn 32)
Genève – envoyé de Sana / La délégation officielle syrienne a avancé, lors de la séance matinale avec la délégation de la coalition surnommée « opposition », un projet de communiqué sur la lutte contre le terrorisme mais la délégation de la coalition l’a refusé.
Le projet de communiqué insiste sur la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme qui menace la sécurité et la paix internationales, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité N° 1373 et 1267 mais la délégation de la coalition l’a refusé.
Il souligne la nécessité de ne pas apporter clandestinement ou ouvertement le soutien et le financement aux personnes ou aux organisations qui commettent des actes terroristes.
Le projet de communiqué appelle à une action urgente pour affronter les groupes terroristes et les éliminer afin de rétablir la sécurité, la paix et la stabilité en Syrie.
Le projet de communiqué prévoit l’arrêt du financement, l’armement, l’entraînement et l’hébergement des terroristes et la facilitation de leur afflux vers la Syrie et appelle tous les pays à remplir leurs engagements internationaux, y compris, l’arrêt des actes de provocation et de propagation de l’idéologie takfiriste et du fanatisme religieux sous toutes leurs formes.
Le projet de communique demande à tous les assistants à la séance d’affirmer leur engagement à la souveraineté de la république arabe syrienne, à son intégrité territoriale et au refus de toute forme d’ingérence dans les affaires intérieures syriennes. « La lutte contre les organisations terroristes et leur expulsion en dehors de la Syrie doit être le but et le devoir de chaque Syrien », souligne le communiqué.
Il réclame à tous les assistants d’une action sérieuse et immédiate pour lutter contre le terrorisme, traquer les organisations terroristes armées partout en Syrie et mettre au point des mécanismes pour réaliser ces objectifs.
Le projet de communiqué exhorte les pays à assumer leur responsabilité dans l’arrêt du recrutement, du financement et de l’entraînement et de l’hébergement des terroristes.
Egalement ledit projet incite les pays voisins de la Syrie à contrôler efficacement les frontières pour mettre fin à l’afflux des terroristes et des armes.
Le communique met l’accent sur la nécessité d’échanger les informations sécuritaires relatives au mouvement des terroristes, de leurs réseaux et de leurs documents de voyage et du trafic des armes et des explosifs.
http://sana.sy/fra/51/2014/01/30/525224.htm 

المقداد : نحن نواصل العمل على الرغم من الاختلافات
http://thawra.alwehda.gov.sy/_print_veiw.asp?FileName=1579506720140130022902
Al-Miqdad : Nous continuons à travailler en dépit des différences
Genève / Le vice-ministre des Affaires étrangères et des expatriés, Fayçal al-Miqdad, a affirmé que la délégation officielle est venue à Genève II, portant des instructions claires et précises du président Bachar al-Assad d’œuvrer pour l’arrêt de l’effusion de sang et du terrorisme et le rétablissement de la sécurité et la stabilité en Syrie.
Dans une interview accordée à la chaîne d’al-Mayadine, al-Miqdad a fait savoir que la délégation officielle a tenté, durant ces derniers jours, à parvenir à des résultats précis afin de résoudre la crise et elle a présenté des feuilles de travail, que la délégation de la coalition a rejeté.
Al-Miqdad de poursuivre :  »Nous continuerons à travailler en dépit des différences qui existent également entre la Russie et les Etats-Unis qui avaient invités à la conférence, signalant que le 1er article de la déclaration de Genève I stipule l’arrêt de la violence ».
Il a expliqué que l’ambassadeur américain Robert Ford et autres orientent la délégation de la coalition surnommée  »opposition  » vers une seule direction, qui est la remise du pouvoir, qui est une ligne rouge pour la délégation syrienne qui n’acceptera pas de détruire la Syrie.
Al-Miqdad a également signalé que la délégation de  »l’opposition  » qui existe à Genève se limitait à la coalition, assurant que la délégation officielle syrienne avait informé le médiateur international, dés le début de la 1ère réunion, que la délégation officielle ne discutera pas en détails avec la délégation de  »l’opposition » le présent et l’avenir de la Syrie, car elle représente une des factions de la  »coalition  », mettant l’accent sur la nécessité de la participation des autres composantes de « l’opposition » dans les prochains pourparlers.
 » Nous avons souligné, dés le début, la nécessité de tenir un dialogue inter-syrien et nous insistons toujours sur ce sujet car nous, les Syriens, avons le droit de décider de l’avenir de notre pays la Syrie sans aucune ingérence étrangère « , a-t-il insisté.
Al-Miqdad a assuré la fidélité de la délégation officielle au peuple syrien et son sérieux de parvenir à une solution pacifique via un processus politique conduit par le président Bachar al-Assad, qui est, selon la majorité du peuple syrien, le symbole de la Syrie et la garantie de son unité.
Sur la nouvelle décision américaine, concernant l’armement des groupes terroristes en Syrie, al-Miqdad a assuré que c’est un nouvel crime commis par l’administration américaine contre le peuple syrien.
Il a, de même, fait noter que Robert Ford n’est plus l’ambassadeur américain à Damas après qu’il a été considéré comme persona non grata, ajoutant qu’il a échoué, en tant que représentant de l’administration américaine dans le traitement du dossier syrien et la formation d’une délégation crédible de l’opposition pour le dialogue à Genève.
Passant à l’Arabie Saoudite, al-Miqdad a affirmé qu’elle poursuivit la mobilisation de toutes ses capacités matérielles et opérationnelles pour soutenir les terroristes en Syrie, détruire l’État syrien et perturber les pourparlers de Genève visant à résoudre la crise en Syrie, indiquant que l’Arabie Saoudite repose, dans le soutien et l’armement des terroristes, sur des fonds religieux, wahhabites et extrémistes.
En ce qui concerne la position turque, il a fait noter que pas de sur le terrain dans cette position, précisant que le comportement du gouvernement d’Erdogan visant, pendant les trois derniers ans, à la détruire la Turquie avant la Syrie.
http://sana.sy/fra/55/2014/01/29/525160.htm

الزعبي: رفض وفد الائتلاف المسمى المعارضة إدانة الإرهاب فضائحي
http://sana.sy/ara/3/2014/01/30/ara/389/2014/01/30/525241.htm
Al-Zoebi juge scandaleux le refus de la délégation de la coalition de lutter contre le terrorisme
Genève envoyé de Sana / Le ministre de l’information, Omrane al-Zoebi, a exprimé son étonnement quant au refus par la soi-disant « coalition opposante » du projet de communiqué avancé par la délégation officielle syrienne sur la lutte contre le terrorisme, le jugeant « scandaleux ».
« Ce refus signifie que les organisations terroristes appartiennent à la coalition opposante et que ce dernier forme la direction politique de l’Etat islamique en Irak et au Levant, le Front Nosra, le Front Islamique », a-t-il indiqué dans une déclaration à la presse.
« Nous réalisions que la délégation qui assiste devant nous ne représente ni les Syriens ni la coalition elle-même ni l’opposition », a-t-il souligné.
Il a affirmé qu’il n’y a pas une séance à l’après-midi, ajoutant que la séance de demain qui est la dernière sera consacrée à l’examen des résultats des séances précédentes.

http://sana.sy/fra/51/2014/01/30/525243.htm

شعبان : نحن لن نقبل أي فكرة تتعارض مع مبادئنا ومصالح شعبنا
Chaabane: Nous n’accepteront aucune idée qui s’oppose à nos principes et à l’intérêt du peuple
La conseillère politique et médiatique de la présidence, Dr Boutheina Chaabane, a réaffirmé le refus de la délégation officielle syrienne participant à la conférence de Genève II de tout ce qui s’oppose à ses convictions, à ses principes et aux intérêts du peuple syrien.
« Nous poursuivrons le trajet politique avec un cœur et une mentalité ouvertes et nous suivront tout point et toute lettre pour être sûr de ne pas porter atteinte à la dignité et au sang des martyrs syriens que nous portons avec nous », a affirmé Chaabane dans un contact téléphonique avec la chaîne al-Manar
Questionné sur la tentative américaine d’inviter certaines branches armées du « Front islamique » à la table de négociations à Genève, elle a souligné que cette tentative révèle les liens suspects des Etats-Unis avec les parties qui tuent, enlèvent, mutilent et détruisent les établissements de l’Etat.
Commentant les déclarations de l’ambassadeur américain Robert Ford, Chaabane s’est étonné de ses mots adressés au peuple syrien, ajoutant que Ford, qui paraît comme un mandataire, se trompe s’il croit que la Syrie est sous l’occupation.
« L’escalade faite par Ford et le président américain Barak Obama est le résultat de notre fermeté et de notre conviction enracinée », a-t-elle estimé.
Elle s’en est pris à la délégation de la coalition qui a refusé une feuille de principes communes stipulant l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie, la lutte contre le terrorisme et le refus de l’ingérence étrangère, et un 2ème document condamnant la déclaration américaine sur la reprise de l’armement du soi-disant « opposition », affirmant que pas de loi dans le monde permet l’armement de l’opposition.
Elle a réitéré son appel à faire joindre l’opposition nationale intérieure à la délégation de « l’opposition syrienne ». « Si ont a une intention sincère de régler la crise en Syrie, l’évident est d’inviter l’opposition intérieure et l’Iran qui est une force régionale indéniable », a assuré Chaabane
Répondant à une question sur des propos d’une victoire réalisée par la délégation de la coalition en arrachant un aveu de la part de la délégation officielle de la déclaration de Genève, et notamment de l’article 8 qui parle d’un comité transitoire, Chaabane a souligné que l’autre partie cherche à réaliser des victoires imaginaires car il n’a rien d’autres que des bulles médiatiques et à faire une crédibilité à partir des aides humanitaires jusqu’au gouvernement transitoire.
« Le gouvernement syrien est venu à Genève à l’invitation du secrétaire général de l’ONU sur la base de Genève I et elle n’a aucun problème à ce sujet », a-t-elle assuré, mettant l’accent sur la nécessité de ne pas sauter sur les articles et de commencer le trajet dès le début, à savoir la création d’un climat positif via l’arrêt du terrorisme.
Elle a appelé aussi à exercer des pressions sur les pays régionaux qui financent, arment et envoient les terroristes, affirmant que la délégation syrienne est à Genève pour mettre les points sur les « i ».
Questionné sur son abstention à donner des déclarations à la chaîne al-Jazeera, Chaabane a affirmé que cette chaîne est complice dans l’effusion du sang syrien et que c’est pour cela qu’elle refuse de lui donner des déclarations, ajoutant que la délégation officielle syrienne via ses entretiens avec les médias mondiaux a pu dévoilé un peu de la réalité et de briser l’étau imposé par les ennemis de la Syrie.
Al-Chebel: Celui qui refuse un communiqué paralnt de l’arrêt du terrorisme est un terroriste

الشبل: من يرفض بيانا يعتمد على قرارات مجلس الأمن ويتحدث عن وقف الإرهاب هو إرهابي.. بنود بيان جنيف الأول تتحدث بشكل مباشر أو غير مباشر عن مكافحة الإرهاب
De son côté, Louneh al-Chebel, directrice du bureau médiatique à la présidence de la république, membre de la délégation de la république arabe syrienne à Genève, a affirmé que celui qui refuse un communiqué parlant de l’arrêt du terrorisme et reposant sur les résolutions du conseil de sécurité est « un terroriste » dans un signe au refus de la délégation de la coalition surnommée « opposition » du projet de communiqué avancé par la délégation officielle sur la lutte contre le terrorisme.
« Le refus de la délégation de la coalition du projet de communiqué est un scandale dans tous les sens du mot et révèle son appui au terrorisme », a assuré al-Chebel dans une déclaration aux journalistes.
Elle a souligné que la plupart des articles de la déclaration de Genève 1 parle d’une manière directe ou indirecte de la lutte contre le terrorisme, ajoutant que réaliser ces articles exige une situation stable et calme sur le terrain et par conséquent un arrêt de la violence et du terrorisme.
Al-Chebel a affirmé que le gouvernement syrien est disposé à discuter, dans l’ordre, de tous les articles de la déclaration de Genève 1 pour parvenir à les appliquer.
« Jusqu’à présent, la délégation de la coalition refuse les principes essentiels et défend la décision de l’armement des personnes armées », a-t-elle accusé.
Elle a fait noter que la délégation officielle syrienne tente de créer une plate-forme commune et avance des idées qui insistent sur la souveraineté de l’Etat, la lutte contre » le terrorisme mais « elles ont été refusées ».

http://sana.sy/fra/51/2014/01/30/525243.htm

رئيس مجلس الشورى الإيراني علي لاريجاني التأكيد على أن « حل الأزمة في سورية يجب أن يتم عبر الحوار الذي يديره الشعب السوري نفسه » محذرا من أن التدخل الخارجي في الشؤون الداخلية لسورية يهدف إلى « إطالة أمد الأزمة في البلاد ».
http://sana.sy/ara/3/2014/01/30/525161.htm
Responsables iraniens : Le règlement de la crise en Syrie sera via le dialogue
Téhéran / Le président du conseil iranien de la Choura, Ali Larijani, a réaffirmé que le règlement de la crise en Syrie doit être via le dialogue adopté par le peuple Syrie, mettant en garde contre l’ingérence étrangère dans les affaires de la Syrie.
Lors de sa rencontre à Téhéran avec la ministre des affaires sociales, Kinda Chammat, Larijani a fait noter que la Syrie traverse actuellement une étape sensible et difficile vu que ses ennemis tentaient d’affaiblir son gouvernement et son peuple.
Larijani de poursuivre :  »Les ennemis de la Syrie craignent les résultats des élections justes, auxquels la majorité du peuple syrien participe  ».
Il a, de même, souligné le soutien constant de son pays au rétablissement de la sécurité et la stabilité en Syrie. « L’Iran n’épargnera aucun effort pour aider la Syrie dans ce contexte », a-t-il assuré.
Pour sa part, la ministre Chammat a affirmé que le peuple syrien n’oubliera pas le soutien du gouvernement et le peuple iraniens, mettant l’accent sur la fermeté du peuple syrien face au complot universel et sa détermination à défendre son identité nationale et la souveraineté de ses territoires.
Chammat a ajouté que le peuple et la direction syriens insistent sur le rétablissement de la sécurité et la stabilité et le déracinement du terrorisme de l’ensemble du territoire syrien.
Dans le même contexte, le ministre adjoint iranien des affaires étrangères pour les affaires arabes et africaines Hussein Amir Abdullahian, a souligné le souci de la direction et le gouvernement iraniens de fournir touts les formes d’appui à la Syrie pour renforcer la fermeté de son peuple.
Abdullahian a estimé, lors de sa rencontre avec la ministre Chammat, que la fermeté du peuple syrien a déjoué le complot qui vise sa patrie, assurant que l’Iran, est toujours avec la solution politique, le lancement d’un dialogue inter-syrien, la non-ingérence étrangère dans les affaires internes de la Syrie et le respect du choix du peuple syrien pour sortir de la crise.
De son côté, Chammat a fait savoir que le gouvernement est intéressé du côté humanitaire et de l’appui aux familles des martyrs et aux sinistrés, précisant que la Syrie vaincra le terrorisme, grâce aux sacrifices des ses fils, à l’armée syrienne, à la sagesse de la direction syrienne et à l’appui des ses amis.
Pour sa part, Hassan Akhtari, Secrétaire général de l’Assemblée mondiale d’Ahl-Bayt, a souligne la détermination de l’Iran à soutenir la Syrie et son peuple face à la conspiration qui la vise.
Recevant la ministre Chammat, Akhtari a exprimé la disposition de ladite Assemblée à coopérer ave les institutions sociales syriennes pour soutenir la fermeté du peuple syrien.
Chammat a, à son tour, fait noter que les crimes des terroristes visaient directement les conditions humanitaires et sociales en Syrie et affectaient l’infrastructure sociale et de service, assurant que la priorité aujourd’hui est à la fourniture des aides aux zones affectées et aux familles des martyrs.
De même, le secrétaire général de l’Association du Croissant-rouge iranien, Dr Sayed Ahmad Moussawi, a exprimé la disposition de l’Association à coopérer avec le Croissant-rouge syrien pour apporter les différentes formes d’aides au peuple syrien, soulignant les efforts déployés par le Croissant-rouge syrien pour assurer les aides aux personnes sinistrés.
Il a assuré que le Croissant-rogue iranien va former une équipe de travail spécialisée de la santé curative, des médicaments, du secours et des outils de première nécessité pour examiner les besoins du peuple syrien.
Reste à signaler que les deux parties se sont mises d’accord sur la signature d’un mémorandum d’entente visant à mettre au point un mécanisme pour apporter les aides et les outils nécessaires au peuple syrien.
http://sana.sy/fra/55/2014/01/30/525185.htm

أكد وزير الإعلام عمران الزعبي أنه برغم الضغط الكبير الذي يمارس على الوفد الرسمي السوري إعلاميا وسياسيا وبكل الأشكال فإنه ماضٍ في مهمته وقد جاء « معززا بعطر دماء شهداء القوات المسلحة والشهداء المدنيين وسيبقى وفيا لهذه الدماء ».
http://sana.sy/ara/389/2014/01/30/525046.htm
Zou’bi affirme que de grandes pressions sont faites sur la délégation syrienne
Genève-envoyé de Sana/ Le ministre de l’Information, M. Omran al-Zou’bi, a déclaré qu’en dépit de grandes pressions exercées sur la délégation officielle syrienne, aux niveaux médiatique et politique, mais elle restera fidèle au sang des martyrs.
Dans des déclarations de presse faites aujourd’hui, M. Zou’bi s’est déclaré satisfait pour plusieurs raisons, la première est que la délégation accomplit son devoir national et la deuxième parce que le dialogue se poursuit même s’il n’a pas abouti à des résultats. « Ce qui est important que les discussions se poursuivent »a-t-il indiqué.
M. Zou’bi a ajouté que le président al-Assad était clair et il nous a chargé de défendre les intérêts de la Syrie qui sont plus grands que les partis et les personnes.
M. Zou’bi a précisé que la séance de demain sera consacré à la question du terrorisme, affirmant que la délégation syrienne n’est pas confondu, elle ne craint pas de discuter de n’importe quoi et elle a la réponse à chaque point sans aucun problème.
Répondant à une question sur le fait que la délégation syrienne a présenté un document qui porte atteinte aux religions, le ministre syrien a indiqué que le mot de religions n’existe pas dans le document syrien qui ne contient aucun mot sur cette question, affirmant que la constitution syrienne respecte les religions, les confessions et les communautés.
http://sana.sy/fra/55/2014/01/29/525055.htm

وقف الشعب السوري بشجاعة ضد الهجوم الامبريالي الذي استهدف سوريا
La RPDC: Le peuple syrien a pu se tenir bravement face à l’offensive impérialiste qui vise la Syrie
Pyongyang / M. Kim Kye-Gwan, vice-ministre des affaires étrangères de la république populaire démocratique de Corée (RPDC), a affirmé que le peuple syrien a pu, grâce à la direction sage du président Bachar al-Assad, se tenir bravement face à l’offensive impérialiste et à la conspiration tramée contre la Syrie.
Dans une déclaration faite aujourd’hui, il a mis l’accent sur l’allocution du vice-président du conseil des ministres, ministre des affaires étrangères et des expatriés, Walid al-Mouallem, lors de l’ouverture de la conférence internationale sur la Syrie, Genève 2.
http://sana.sy/fra/55/2014/01/30/525297.htm

مؤتمر صحفي : الأخضر الابراهيمي 30 / 1/ 2014

الإبراهيمي هناك اتفاق حول مسألة الإرهاب في سورية

موفدة الاخبارية الى جنيف رانيا الذنون عبر الأقمار الصناعية بعد المؤتمر الصحفي للابراهيمي 30 / 2014/1

Azouzi & Mahasham

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour GENEVE 2 : THURSDAY 30-1-2014

  1. Ping : GENEVE 2 : THURSDAY 30-1-2014 | Syrie dans le C...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s