Syrie mon Amour Éternel (Infos 32)

Raghada

Raghada


وفد الجمهورية العربية السورية يعود إلى سوية مكللاً بالنصر
Genève II : Assad a-t-il perdu à Montreux?
La délégation syrienne a participé à Genève II
avec une stratégie bien définie qui s’est avérée payante ! Samir Al Faza, expert des questions moyen orientales se penche sur cette stratégie et ses acquis à Genève II .
Ce que l’opposition a cru obtenir à Genève I a été écrasé sous le poids de la victoire d’Assad à Qusseir . Qu’en est-il de Genève II ?
Force est de constater qu’Assad a bien réussi son coup à Genève II! La délégation qu’il avait mis sur pieds avec beaucoup de minutie était certes politique et diplomatique mais aussi et surtout médiatique ! outre sa conseillère politique et médiatique , Assad avait envoyé à Montreux son ministre de l’information, et la présidente de son bureau des relations publiques, ex journaliste de Al Jazeera, Lunna al Chabal . parallèlement aux négociations politiques, cette équipe médiatique n’a perdu un seul instant pour donner des entretiens , des interviews et dénoncer de la sorte la nature des terroristes takfiris et la guerre qu’ils mènent contre un Etat souverain. 40 conférences de presse au cours des deux premiers jours de Genève II , voilà ce qu’a fait la délégation syrienne !!! et ceci mis à part la brillante démonstration de force diplomatique de Moallem au début de la conférence , les 25 minutes de discours qu’il s’est offert malgré le secrétaire Ban pour dénoncer en détail les crimes commis par les terroristes takfiris et leurs sponsors ! ces derniers se sont plutôt ridiculisés si on pense à Saoud al Fayçal quand il s’est adressé à Jarba, chef de la coalition des opposants en risquant un « M le président » !! l’opinion syrienne s’est scandalisée de voir l’Arabie saoudite se juger apte à élire en lieu et sa place son président !! Assad a-t-il perdu à Genève II ? pas vraiment … Assad a conjugué ses victoires militaires à une véritable percée sur le front diplomatique…
1-Damas a réussi de mettre un terme à cette entreprise de légitimation des institutions crées par l’opposition anti Assad . il a contraint ses ennemis à reconnaitre qu’Assad ne peut être évaincer du pouvoir et que tout au plus il faut qu’il y ait une période de transition avec la présence d’Assad . cette victoire a été obtenue dès l’ouverture des débats et la présence des ennemis arabes et occidentaux du régime syrien à Montreux.
2- La consolidation de la position d’Assad et de son régime dans toute conférences, tous pourparlers qui se tiendront à l’avenir, ce sera Assad et son gouvernement , les partenaires favoris du dialogue . c’est une grande évolution par rapport à Genève I et elle s’est manifestée dans toute sa grandeur quand le MAE syrien, monopolisant les débats au premier jour de Genève II, s’est adressé en personne à Kerry , lui rappelant que ce n’est pas à l’Amérique de décider qui sera le futur président de la Syrie
3- Contraindre les ennemis de la Syrie à accepter une réalité : Assad est président légitime de la Syrie . il est là et jouit pleinement de ses prérogatives . il ya aussi un gouvernement syrien qui gère la Syrie , quoi qu’il arrive et qui continue à représenter le peuple syrien auprès des instances internationales . c’est un régime qui défend son peuple et ses droits , un Etat qui a son armée qui suit pas à pas son président et qui reste fidèle à son commandant en chef , Assad
4- Le régime syrien est le seul pouvoir capable à gérer l’Etat sur l’ensemble de son territoire . c’est le seul pouvoir souverain qui efface de son poids tout autre prétendant
5- L’avenir de la Syrie sera décide par les syriens eux-mêmes . ce que fait Assad et son gouvernement s’inscrit dans le sens des intérêts du peuple syrien et est fonction de la volonté de celui-ci . ainsi que l’a dit Assad lui-même, seuls les syriens ont le droit de décider de leur sort. Toute solution devra reconnaitre la souveraineté syrienne, rejeter toute forme d’ingérence et rendre service aux intérêts de l’Etat et le peuple syriens.
6- La seule armée officielle du pays est celle reconnue par la constitution, celle qui disposent des arsenaux d’armes nationaux et qui défend l’intégrité territorial syrienne. Tout autre force devra être éliminée car elle est illégitime, illégale, et sa présence relève de la sédition et de la rébellion contre la souveraineté de l’Etat.
La Syrie est un pays arabe , résistant, libre et indépendant qui établit ses relations politiques , économiques et militaires et sécuritaires suivant les valeurs en quoi il croit. La valeur la plus importante est celle de la libération d’une partie des territoires arabes et syriens du joug des agresseurs . le soutien à la resistance arabe et musulmane contre les politiques de l’impérialisme ne s’est jamais fléchi et c’est un principe non négociable.
http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/312698-gen%C3%A8ve-ii-assad-a-t-il-perdu-%C3%A0-montreux

وزير الخارجية السوري وليد المعلم رفضنا طلباً أميركياً للتفاوض معهم في مونترو قبل اعتذار كيري
Le vice-président du conseil des ministres, ministre des affaires étrangères et des expatriés, président de la délégation officielle syrienne participant à la conférence de Genève 2, Walid al-Mouallem a affirmé que le côté syrien avait refusé une demande avancée par les Américains de mener un dialogue direct avec eux à Montreux, sans la présence de la délégation de la coalition surnommée « opposition », sans une excuse de la part du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, pour ses propos faits à l’ouverture de la conférence.
Dans une déclaration faite à la délégation médiatique qui accompagne la délégation officielle à bord de l’avion à destination de Damas, al-Mouallem a souligné que le refus de la délégation de la coalition du communiqué avancé par la délégation officielle syrienne sur la condamnation du terrorisme est « un point noir pour la coalition ».
Questionné sur les sanctions imposées au peuple syrien, al-Mouallem s’est demandé « Comment l’Occident nous demande de participer au dialogue à Genève et il impose en même temps les sanctions au peuple syrien ».
Il a de même fustigé la dualité politique des Etats-Unis qui soutiennent l’Irak dans sa lutte contre le terrorisme et fournissent en même temps les armes aux terroristes en Syrie, la jugeant « rejetée ».
En ce qui concerne les attributions du gouvernement de transition, al-Mouallem a dit: « l’autre partie s’illusionne si elle croit que le comité de transition ou le prochain gouvernement va limiter les attributions du président, approuvées par la constitution. Ceci sera une illusion à laquelle elle doit renoncer avant de venir à Genève ».…………….Lire la suite
http://sana.sy/fra/51/2014/02/01/525565.htm

لقاء مع الدكتور بشار الجعفري
Al-Jaafari: délégation de la Coalition de soi-disant «opposition» est venu à Genève avec des présupposés sur la base des données incorrectes
Damas, (SANA) – Représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, M. Bachar al-Jaafari a déclaré que la délégation de la coalition de la soi-disant «opposition» est venu à Genève avec des présupposés sur la base des données incorrectes et rancunes personnelles contre l’Etat, pas sur la base d’un programme politique de l’opposition.
Dans une interview accordée à la télévision syrienne le samedi, al-Jaafari a déclaré que pendant les 8 jours de pourparlers à Genève, la coalition n’a pas de présenter une vision ou d’un programme politique, ni n’a montré aucun sens de la responsabilité, dès le premier instant ils voulaient discuter de l’organe de transition, agissant en subordination à ceux qui pensent pour eux, ce qui les a fait souffrir la pauvreté intellectuelle, et ont ainsi créé un fossé énorme en performances entre eux et la délégation officielle syrienne.
Il a souligné que la délégation officielle syrienne a commencé par tester la volonté de l’autre côté pour être réellement patriotique en abordant et en précisant les priorités du patriotisme tels que l’indépendance, la souveraineté de la Syrie, de l’intégrité territoriale, en rejetant l’ingérence étrangère, et en rejetant le terrorisme et la violence.
« Ces points, qui étaient censés représenter des dénominateurs communs avant d’aller en profondeur, ont été rejetées par la délégation de la coalition de l’opposition dite, montrant le grand fossé entre les deux positions, » at-il dit, ajoutant que c’est la raison pour laquelle la Syrie délégation officielle a suggéré de discuter les questions les plus pressantes qui Syriens devraient pas en désaccord sur les questions humanitaires, y compris, lutte contre le terrorisme, les détenus, et des personnes enlevées.
Al-Jaafari a déclaré que la délégation de la coalition a rejeté tous les documents présentés par la délégation syrienne République arabe avant même de les lire, et encore moins en discuter, en notant que c’était un test de la sincérité de leurs intentions et de leur volonté de s’engager dans le dialogue.
« La délégation officielle syrienne a découvert au cours des pourparlers qu’il a été confronté à une opposition de la débauche politique qui a agi comme l’a demandé de lui, pas une opposition nationale avec un programme politique au service du peuple syrien », at-il expliqué.
Al-Jaafari a déclaré que le communiqué de Genève est une piste en huit étapes, la première dont l’un est l’arrêt de la violence qui signifie terrorisme d’arrêt, et donc on ne peut pas sauter par-dessus des principes, ajoutant que depuis le communiqué a été adopté à la 30e Juin 2012, il y avait été un différend entre la Russie et l’Amérique et au Conseil de sécurité sur son interprétation, notant que ce communiqué a été formulée en l’absence de la Syrie et d’une manière mystérieuse.
Il a souligné que la délégation de la coalition de la soi-disant «opposition» essayait de gagner des points dans les médias, pas de points de négociation, ce qui signifie que la délégation tentait d’exploiter l’aspect humanitaire de la crise dans les médias afin de sortir de la l’opinion publique et la demande qu’il a obtenu un point précis sur la délégation officielle syrienne.
« L’autre côté n’a pas fait ses propres décisions dans la salle de négociations, il recevait des instructions de l’extérieur par des coupures de papier qui sont venus toutes les cinq minutes réalisées par quelqu’un dans un affichage comique », a déclaré al-Jaafari.
Il a poursuivi en soulignant que ce qui va se passer maintenant consiste à évaluer les travaux de la première série de pourparlers, sortir avec des résultats, et prévoir les perspectives du second tour si la direction décide de la poursuivre.
Al-Jaafari a souligné que, après presque trois années de la crise, la Syrie a réussi à récupérer sa crédibilité sur la scène internationale et de gagner la confiance de nombreux pays qui s’étaient baignés dans les zones grises, tout en dépit de la campagne pour tromper le public du monde opinion réalisée par les pays et les côtés spécifiques.
Il a expliqué que l’Envoyé de l’ONU en Syrie Lakhdar Brahimi a proposé 10th Février que la date de démarrage de la deuxième série de pourparlers, et il a été convenu de communiquer via des canaux diplomatiques pour confirmer ou modifier cette date, en notant que l’autre côté a décidé de cette date immédiatement, tandis que la délégation officielle syrienne a dit qu’il va le confirmer après l’évaluation de la première ronde à Damas.
« Beaucoup de ce que nous avons entendu dit par les porte-parole officiels ou des journalistes de la coalition a été dit par la délégation officielle syrienne à l’intérieur de la salle, comme ils ont volé nos mots et les ont utilisés à l’extérieur parce qu’ils étaient incapables de former des termes qui reflètent leur position, » al- Jaafari a dit.
Al-Jaafari a noté que l’hôtel où la délégation de la coalition restait là aussi que 11 ambassadeurs et des responsables d’organismes de renseignement des pays qui se disent «amis de la Syrie», et qu’ils se retrouvaient dans une pièce secrète où ils étaient directement et secrètement mis à jour sur les séances de dialogue, ce qui explique pourquoi ils ont envoyé les coupures de papier ci-dessus à la délégation de la coalition toutes les dix minutes.
« Le gain le plus important dans les pourparlers que nous avons exposé les défauts de l’autre côté, en termes politiques, » at-il dit, notant qu’ils ont gardé dire Brahimi que les décisions concernant les questions vitales qui touchent l’avenir des Syriens seront faites par les Syriens via référendum, et de l’autre côté entendu que.
« Nous sommes prêts à discuter de toute question, mais selon la séquence logique et selon les priorités, et en présence d’une représentation d’un large éventail de l’opposition nationale et d’autres groupes afin de parvenir à un consensus national complet qui n’exclut pas personne « , dit al-Jaafari, ajoutant que l’opposition nationale a été exclu de Genève 2 parce que l’autre côté ne veut pas vraiment un organe transitoire, mais plutôt qu’il veut se prononcer, peu importe à quel prix, qui parle amateur comme il est impossible de créer un vide puis le remplir avec la pression d’un bouton.
Al-Jaafari a affirmé que la délégation de la coalition voulait saper les pourparlers ou embarrasser la délégation officielle syrienne par provocation pas cher, manque de manières, ou posant des idées saugrenues qui conduire la délégation officielle syrienne à se retirer, mais s’est retourné contre eux.
Il a dit que Brahimi s’est rendu compte que la demande d’une plus large représentation de l’opposition est une demande juste, et qu’il est probable de voir une délégation différente dans la deuxième série de pourparlers.
Al-Jaafari a affirmé que la délégation de la coalition a échoué au test de Homs quand il a été révélé qu’il n’a pas d’influence sur le terrain, en affirmant que la question de Homs a été soulevée afin d’évacuer des hommes armés saoudiens à dos sous prétexte de femmes et d’enfants d’évacuation .
« Le gouvernement syrien a accepté d’évacuer les femmes et les enfants, comme pour les hommes, la liste de leurs noms sera soumise afin qu’aucun des hommes armés quittaient parmi eux, » at-il dit, ajoutant que le gouvernement est allé plus loin en proposant des hommes armés qui se transforment en amnistie, mais il s’est avéré qu’ils ne sont pas sérieux au sujet de question et qu’ils exploitent cette question humanitaire.
Al-Jaafari a expliqué que l’autre côté est resté évasif sur la réponse de la délégation officielle syrienne, et quand on leur a dit que le gouvernement est prêt à évacuer les femmes et les enfants, ils sont venus avec la question des convois de secours, et quand nous avons demandé des listes de les noms des civils, ils ont commencé à demander de lever le siège sur la ville, pour révéler à la fin qu’ils n’avaient aucune autorité sur toute personne à Homs.
Il a affirmé que l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie sont directement impliqués dans le soutien au terrorisme en Syrie, ajoutant que les autorités saoudiennes ont admis ouvertement ce, avec eux de dépenser des milliards et l’exécution des opérations des chambres en Turquie pour la contrebande d’armes et des terroristes en Syrie.
Al-Jaafari a noté que toutes les preuves, des preuves et des informations fournies par la délégation officielle syrienne à tous les problèmes n’ont jamais été niés ou récusés par l’autre côté, qui n’a pas présenté de déclaration ou de papier à contrer que la délégation officielle syrienne a présenté, mais plutôt il s’est contenté de prononcer le rejet, le manque forme la plus simple de l’art de la négociation.
« L’autre délégation utilisé des termes qu’il ne connaissait pas son sens politique ou juridique. Elle n’a pas eu connaissance de la terminologie, malgré les efforts déployés par ses partisans et ses contrôleurs pour enseigner, instruire, et le marché international il, » at-il expliqué, notant que la délégation de la coalition avait des conflits internes, comme dans le jour avant la dernière, l’un d’eux fait une préposition positive et ouverte qui se distingue des autres », et le dernier jour l’un des membres de la délégation de la coalition se sont levés et ont annoncé que ce qui a été dit ne lui correspondent pas et qu’il n’a rien à faire avec elle.
«Nous avons dit Brahimi dès le premier jour que nous ne sommes pas ici pour marquer une victoire de l’un sur l’autre syrien syrien, mais plutôt nous sommes venus avec un esprit ouvert et un cœur ouvert et avec des instructions très claires à coopérer avec tous les spectres de l’opposition coupé ingérence étrangère, arrêter le terrorisme et la violence, et de construire la Syrie dans la façon dont tous les Syriens veulent « , a déclaré al-Jaafari.
Al-Jaafari a souligné que la délégation de la coalition a fait le mauvais pari que ses alliés remettre le pouvoir dans un mois ou deux, et en fait, il ne veut pas une solution à la crise en Syrie, mais plutôt qu’il veut épuiser les énergies de la Syrie, quelque chose que le soi-disant de la Ligue arabe est également impliqué dans la tentative.
Il a dit que le projet que la région est soumise à un projet de fragmentations islamistes qui seraient utilisés à l’avenir pour justifier l’imposition de l’identité juive d’Israël.
Al-Jaafari a souligné que les États-Unis était clair – à travers les commentaires de son président Barack Obama, la secrétaire d’Etat John Kerry, et Robert Ford – qu’il voulait perturber la réunion et que ce n’est pas la poursuite d’une solution politique et pacifique, mais plutôt qu’il veut pression sur le gouvernement syrien.
Il a affirmé que les déclarations américaines sont en dehors du cadre de la première réunion de Genève et affrontement avec l’accord russo-américain, en disant « il ne peut pas être un pompier sur un côté et un pyromane de l’autre côté en armant les terroristes en Syrie. »
Al-Jaafari a conclu en appelant les Etats-Unis à comprendre les questions correctement, ne pas se soucier de ses politiques, et cesser de s’ingérer dans les affaires intérieures de la Syrie. (H. Sabbagh)

حوار خاص مع د. فيصل المقداد نائب وزير الخارجية والمغتربين
كد نائب وزير الخارجية والمغتربين الدكتور فيصل المقداد أن وفد الائتلاف المسمى /المعارضة/ لم يكن لديه أي حس وطني بل كان عبارة عن مجموعة عملاء لقوى أخرى تحركهم عن بعد ووفد الجمهورية العربية السورية لم يفاجأ بهذا المستوى المنحط الذي لا ينسجم مع ما ذهب من أجله إلى جنيف ولم يفاجأ بما انتهت إليه المحادثات………………….تابع القرائة على الرابط
http://sana.sy/ara/2/2014/02/02/525618.htm

روسيا – جنيف2 جولة ايجابية
Moscou / Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov Il a jugé nécessaire d’unifier les efforts internationaux et de coopérer pour régler la crise en Syrie
Dans une allocution prononcée devant la conférence de la sécurité à Munich, Lavrov a fait savoir que la crise en Syrie a abouti à l’apparition du terrorisme.
Lavrov a affirmé que son pays soutient le dialogue qui avait commencé à Genève entre le gouvernement et l’opposition syriens, émettant l’espoir que ce processus politique préservera la souveraineté de la Syrie et l’unité de ses territoires.
« La représentation de la délégation de l’opposition doit être élargie dans le prochain round des pourparlers », a indiqué Lavrov qui a fait savoir que cela constitue une condition pour garantir le succès de Genève II.
De même, Lavrov a indiqué que son pays accueille favorablement les résultats modestes auxquels l’envoyé onusien pour la Syrie « Lakhdar Brahimi » est parvenu, assurant la nécessité d’exercer des pressions sur les deux parties syriennes pour parvenir à une solution pour la crise en Syrie.
« La crise en Syrie a transformé ce pays en un fief des extrémistes et des terroristes du monde » a souligné Lavrov qui a signalé que personne ne peut savoir comment ils utiliseront leurs entraînements après leur retour à leur pays.
Ki-moon incite les Etats-Unis et la Russie à garantir la reprise des rounds de Genève II
Munich / Le secrétaire général des Nations Unis, Ban Ki-moon a incité les Etats-Unis et la Russie à œuvrer pour garantir la reprise des rounds de la conférence internationale sur la Syrie Genève II, le 10 février en cours.
Lors de la conférence sur la sécurité à Munich, Ki-moon a affirmé qu’il avait appelé le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d’Etat américain John Kerry, lors de sa rencontre avec eux à Munich, à utiliser leur influence pour garantir que lesdits pourparlers aillent de l’avant.
A noter que, Lavrov avait fortement critiqué, à Bruxelles, la poursuite d’envoi des armes aux terroristes en Syrie.
La Russie: Lavrov a appelé à élargir la participation de l’opposition syrienne aux pourparlers de Genève
Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé que le ministre russe Sergueï Lavrov avait appelé, lors de sa rencontre avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry et le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, à élargir la participation de l’opposition syrienne aux pourparlers prévus à Genève.
Le ministère russe a indiqué que les participants avaient souligné, dans leur rencontre, la nécessité que les parties syriennes parviendront à un accord pour faciliter l’accès des aides humanitaires aux habitants dans plusieurs zones assiégées, ainsi que l’échange de citoyens syriens enlevés et séquestrés.
Le ministère a, de même, fait noter que les deux ministres, russe et américain, des AE avaient adopté des points de vue communs sur la nécessité de poursuivre le processus des pourparlers inter-syriens dans le but d’arrêter rapidement la violence et entamer le règlement politique de la crise en Syrie.
Il a indiqué aussi que les deux parties ont accordé un intérêt particulier à la tâche de neutralisation des armes chimiques en Syrie, conformément à la résolution du Conseil de sécurité n ° 2118.
D.H. R.F. / L.A.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/01/525495.htm

لماذا فشل جنيف-2

Le Conseil national de l’Information : Les takfiris empêchent la liberté de l’opinion en Syrie
Le Conseil national de l’informationa affirmé que les takfiris empêchent la liberté de l’opinion en Syrie…Lire la suite
http://sana.sy/fra/51/2014/02/01/525596.htm

ايران – الارهاب سيضرب الدول الداعمة له
Munich / Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a affirmé que l’extrémisme, qui se propage en Syrie par les groupes terroristes extrémistes, menace le monde entier.
Dans une interview accordée à la chaîne iranienne « Presse TV » à Munich, Zarif a fait noter que le terrorisme en Syrie constitue une menace pour tout le monde, « c’est un danger régional et mondial »,a-t-il dit.
Il a, de même, averti les pays qui soutiennent les groupes terroristes en Syrie qu’ils seront leurs victimes car ces groupes, qui œuvrent contre le gouvernement syrien, ne connaissent pas de frontières et ne respectent pas l’humanité.
Zarif a, par ailleurs, appelé à permettre aux Syriens de parvenir à un accord sans conditions préalables en vue de mettre fin à la crise dans leur pays.
D.H / L.A.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/01/525496.htm

جيشنا الباسل يحكم سيطرته الكاملة على تلال الثردة و التلاع
Province de Deir Ezzor :
L’armée syrienne et les forces de défense nationale prennent le contrôle des montagnes Al Thardah et ses collines au sud du village de Al Maariyah et à l’est de la ville de Deir Ezzor, les forces de sécurité ont aussi pris le contrôle d’une partie de la route reliant la ville de Al Mayadeen plus à l’est dans la province, de nombreux terroristes ont été tués.
Sur place la télévision syrienne

وقفة تضامنية في دمشق تأكيداً على مطالب الشعب السوري في صون وحدة الوطن وقراره المستقل ومكافحة الإرهاب
Manifestation à Damas pour l’unité de la nation et sa décision indépendante

31-01-2014-L’Union de la jeunesse de la Révolution observe un sit-in de solidarité avec la délégation syrienne à Genève II. 31 Jan 2014

Damas / L’Union de la jeunesse de la Révolution -branche de Damas a observé aujourd’hui devant le bureau des Nations Unies à Mazzeh, un sit-in de solidarité avec la délégation de la République Arabe Syrienne participant à Genève II et de soutien aux aspirations du peuple syrien de maintenir l’unité de la patrie et sa décision autonome.

Les participants, qui ont hissé les drapeaux nationaux, ont affirmé leur soutien à l’armée arabe syrienne dans sa lutte contre le terrorisme qui vise leur pays.
Dans un communiqué remis au bureau des Nations Unies à Damas et lu par le secrétaire des l’Union de la Jeunesse de la Révolution -Branche de Damas, Fadi Hassan, les participants ont affirmé leur soutien à la délégation officielle syrienne en tant que représentant unique et légitime du peuple syrien, faisant savoir que la décision prise récemment par les Etats-Unis confirme leur rôle destructif dans la mise en échec la conférence de Genève.

Le communiqué de poursuivre : « Le rôle suspect de l’Arabie Saoudite dans l’armement ouvert des groupes armés et les fatwas de tuerie révèle son idéologie takfiriste wahhabite ».
Les participants ont affirmé que la construction de la Syrie sera via ses fils honnêtes et un dialogue inter-syrien

Liban : Attentat suicide dans le Hermel à la frontière syrienne
Il y a au moins quatre morts et plus de 15 blessés, dont deux à trois sont dans un état critique. Nous pensons s’il s’agit d’un attentat suicide », a déclaré le ministre de l’Intérieur Marwan Charbel à la chaîne de télévision Al-Manar. La déflagration, qui s’est produite vers 18H00 locales (16H00 GMT), la nuit tombée, a provoqué un énorme incendie qui gêne l’arrivée des secours. La télévision a montré d’énormes flammes sur les lieux de l’attentat. Mais le feu a été contenu.
C’est le deuxième attentat en moins d’un mois dans cette localité, située à une dizaine de km de la frontière avec la Syrie dévastée par la guerre depuis près de trois ans. Le 16 janvier, une voiture piégée y avait explosé faisant trois morts.
Liban: Voiture piégée au Hermel: Au moins 4 martyrs et plus de 15 blessés. 01/02/2014

Zaara, terroristes tchétchènes traqué par l’ AAS

La dynastie des Al Saoud, les traitres
Documentaire sur la famille et la dynastie des Al Saoud, les tyrans et oppresseurs régnant en Arabie Saoudite

قطر – الفيفا تطالب بتحسين أوضاع العمال الأجانب
Qatar sioniste, LA FIFA exigent de meilleures conditions pour les travailleurs étrangers.

حلب الجيش العربي السوري يسيطر على كرم الطراب ويصبح على مشارف السكن الشبابي 1 2 2014
l’Armée Arabe Syrienne avance doucement à la reconquête d’Alep,elle vient de reprendre la ville de Karam al-tourab qui va lui permettre d’avancer aisément vers les Bâtiments de la jeunesse

Gen. al-Freij visits army sites in Aleppo: Aleppo will remain victorious

L’armée syrienne prend le contrôle de l’alentour d’un champ pétrolier de Taïm à Deir Ezzor
Des accrochages s’étaient éclatés entre l’armée arabe syrienne et des terroristes à la périphérie de champ pétrolier de Taïm à Deir Ezzor…Lire la suite
http://sana.sy/fra/338/2014/02/01/525519.htm

حسين مرتضى تقرير من تلال بلدة الزارة في ريف حمص 31 01 2014
Rapport de Murtadha Hussain sur les collines de la ville de Zara à Homs

مناظرة الأسد و أردوغان « الاسد: ستدفع تركيا الثمن غالياً  »

تقرير اسرائيلي يوثق نقل مصابين جبهة النصرة إلى اسرائيل

L’Actrice Syrienne Raghada a annoncé sur son Facebook la mort de son père après avoir été kidnappé par des terroristes à Alep et elle déplore son père dans un poème triste:

الفنانة المقاومة السورية رغدة تنعي والدها المختطف : ولا باختطافك كيداً كي يقتلوا فيَّ الإباءْ.. وما قتلوه

أعلنت الممثلة السورية رغدة عن وفاة والدها المختطف لدى المجموعات المسلحة في مدينة حلب ، ورثته بقصيدة نشرتها عبر حسابها على الفيسبوك :

لاعزاءْ
لاعزاء لك عندي
ووعدي …
أبا العز مازال يردد صداهُ
نيلٌ بمقربتي
يجتر علقمهُ
من سورها الشهباء ْ

لاعزاءْ
أبا العز لا المعتز الذي
باعك قبل أبنائه
وكانت خاتمته مني دعاءْ

لاعزاء
قبل أن يقيموا لعشيرتهم
أينما حلّت عزاءْ

فمعيبٌ على ابنتك الرغداء
أن تخون عهداً بيننا
أبا العز اقتسمناه
وماقسمونا بعهر ثورتهم
ولا باختطافك كيداً
كي يقتلوا فيَّ الإباءْ
وماقتلوه
بل زادوه بموتك اليوم
بين أيديهم
فخراً وعزاً
وكبرياء ً و
إباء ْ
Mahasham & Azouzi

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Syrie mon Amour Éternel (Infos 32)

  1. Ping : Syrie mon Amour Éternel (Infos) | Syrie ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s