Al-Jaafari: we will spare no efforts to make Geneva rounds of talks a success with open-mindedness and a positive spirit 15 /02/ 2014

Dr. Al-Jaafari

Dr. Al-Jaafari

Al-Jaafari: we will spare no efforts to make Geneva rounds of talks a success with open-mindedness and a positive spirit

Al-Jaafari: we will spare no efforts to make Geneva rounds of talks a success with open-mindedness and a positive spirit
Geneva, (SANA delegate) – Syria’s Permanent Representative to the United Nations, Bashar Al-Jaafari, Member of the Official delegation to Geneva 2 conference, said that the Syrian official delegation has not spared any efforts in spite of difficulties and obstacles to assert importance of reaching peaceful political solution, a credible understanding and halting violence.
At a press conference in Geneva, al-Jaafari added that the Syrian official delegation agreed in the beginning of today’s session on the draft agenda which was submitted by the UN Envoy to Syria, Lakhdar Brahimi, and it seems that this agreement raised the ire of the other side which started uttering selective interpretations on the implementation of the agenda.
« We insisted on studying all items of Geneva Communiqué elaborately to reach an agreement that paves the way for moving to the second item, but we were shocked by the other side as it wanted to deal with the first item which is combating terrorism and discarding violence in form only and this is a big default in the mechanisms of negotiations giving the impression that the issue of combating terrorism is a secondary issue, » al-Jaafari said.
He stressed that the Syrian official delegation will spare no effort meant to make the rounds of talks a success with open-mindedness and a positive spirit because « We are concerned about combating terrorism as a primary demand for the Syrian people. »
Al-Jaafari said, « We looked forward to a clear commitment to combating terrorism and we wanted the coalition delegation to join us to implement a wok paper that sends a message to the supporters of terrorism to stop their support. »
He pointed out that Brahimi did not shoulder the responsibility of foiling the negotiations on the Syrian official side, adding that Brahimi witnessed what happened in the hall and disagreement appeared when the other side started its own interpretation of the agenda.
Al-Jaafari said, « We consider that all four items mentioned in the draft agenda are important; the first item is discarding violence and combating terrorism; the second item is the transitional government; the third item is the continuation of the state institutions and the fourth item is national dialogue and reconciliation without selectivity, and we said that all these items are important, but we should move from item to another after elaboration on the item under discussion and reaching an agreement on it and then we can move to the second item and so on… this matter is one of the simplest mechanisms of political negotiations and negotiators must respect these mechanisms. »
He clarified that agreement on the first item which is combating terrorism creates positive atmosphere that helps transition to the second item.
Al-Jaafari pointed out that the Syrian official delegation has worked in a credibly manner so that the second round of talks can emerge with a clear message to those who are supporting terrorism that states that terrorism is rejected by the Syrian people, and the Syrian official delegation wanted the coalition delegation to join these efforts.
F.Allafi
http://sana.sy/eng/21/2014/02/15/528218.htm

Jaafari: la délégation officielle n’a épargné aucun effort pour insister sur le règlement politique
15 /02/ 2014
Genève / Le délégué permanent de la Syrie auprès de l’ONU, membre de la délégation officielle syrienne à Genève, Bachar Jaafari a affirmé que la délégation syrienne n’a épargné aucun effort, malgré les difficultés et les obstacles dressé devant elle, pour insister sur le règlement politique pacifique et l’arrêt de l’effusion du sang des Syriens afin de parvenir à un compromis crédible.
« Nous avons insisté sur la nécessité d’examiner pleinement les articles de la déclaration de Genève pour parvenir à un accord avant de passer à l’autre article mais nous nous sommes étonnés que l’autre partie veut traiter avec le premier article, qui est la lutte contre le terrorisme et le rejet de la violence d’une façon superficielle, ce qui donne l’impression que la question de la lutte contre le terrorisme est secondaire », a précisé Jaafari.
« Nous aurions espéré que la délégation de la coalition nous rejoint via l’engagement claire à la lutte contre le terrorisme et l’accomplissement d’un document de travail qui adresse un message aux parrains du terrorisme pour qu’ils cessent de le faire » a poursuivi Jaafari qui a ajouté que l’autre partie n’a pas de sens de responsabilité car elle n’exécute pas un agenda national.
Il a rappelé que la délégation officielle s’est mis d’accord dès le début de la séance sur le projet de l’ordre du jour présenté par Brahimi. « Il parait que cet aval a suscité la frustration de l’autre partie qui a soumis ses propres explications et ses interprétations sur l’application ce cet ordre du jour.
Questionné sur le rejet par Brahimi de la responsabilité de l’avortement des pourparlers sur la Syrie, Jaafari a assuré que l’émissaire onusien pour la Syrie, Lakhdar Brahimi n’a pas jeté sur la délégation officielle la responsabilité de l’avortement des négociations, soulignant qu’il était témoin de ce qui s’est passé dans la pièce des pourparlers, où la divergence a apparu quant l’autre partie a commencé de donner sa propre compréhension de l’ordre du jour.
Il a fait noter que ce sont l’administration américaine, Israël, et ceux qui prétendent être les amis de la Syrie qui cherchent à faire écrouler le processus politique.
Jaafari de conclure: « Nous n’épargnerons aucun effort pour faire réussir les pourparlers de Genève avec une mentalité ouverte et positive car nous sommes concernées par la lutte contre le terrorisme qui est l’exigence essentielle du peuple syrien.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/15/528219.htm


Mahasham & Azouzi

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Al-Jaafari: we will spare no efforts to make Geneva rounds of talks a success with open-mindedness and a positive spirit 15 /02/ 2014

  1. Ping : Al-Jaafari: we will spare no efforts to make Ge...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s