TURKEY STOP !!! SAVE KASAB ….

10001464_823593644321519_1196900448_n

Syria calls on UN, UNSC to condemn Turkish involvement in supporting terrorist groups in Kasab district
Damascus, (SANA) Foreign and Expatriates Ministry called on Wednesday in two identical letters to the UN Secretary-General and Chairman of the UN Security Council to take all measures required to condemn the Turkish involvement in supporting the armed terrorist groups which attacked Kasab district from Liwa Iskenderun and to compel the Turkish government to stop its aggression.
The ministry said in the two identical letters of which SANA received a copy that the Syrian government has drawn the attention of the UN Secretary-General and chairmen of the UN Security Council during the past three years to the acts and violations committed by the Turkish government against Syria’s security and stability through the Turkish involvement in organizing, receiving, funding and hosting tens of thousands of terrorists from various takfiri movements and facilitating their entry into the Syrian territories and giving them background bases on the Turkish territories.
« After the failure of the attempts of the Turkish regime to undermine Syria, the Turkish army moved by Turkish prime minister’s instructions to launch flagrant aggression on Syria as the Turkish army’s tanks and artillery took part directly in the attack on Kasab, north of Syria, and its surrounding and Syria is aware of the dangers of this act on the regional security and this was conveyed urgently in two identical letters sent on March 21, 2014 to the UN Secretary-General and the UNSC chairman, » the ministry added.
The ministry stressed that the Turkish direct and ongoing involvement until the moment of sending this letter, in addition to being an armed aggression on a founding member state of the UN, is added to the series of Turkish acts in support of terrorism in Syria since the beginning of the crisis besides its exposed support to « al-Nusra Front » listed by the Security Council as a terrorist organization.
The ministry clarified that it has been clear-cut proven that the sweeping majority of the armed terrorist groups’ members belong to « al-Nusra Front » which is affiliated with al-Qaeda and the Turkish army provided these groups with logistic and direct military support, adding, « Given that the committee of resolutions No. 1267, 1999 and 1989, 2011 designated in its session held May 5th, 2013 the ‘al-Nusra Front for Sham People’ on the unified list of the entities and individuals linked to al-Qaeda which are included in sanctions imposed by the UN on this organization, the Syrian government calls on the Security Council and its subcommittee established pursuant to resolutions No. 1267, 1999 and 1989, 2011 to take all measures required to condemn this dangerous development and compel the Turkish government to stop aggression . »
Syria: Turning blind eye to presence of terrorists in disengagement zone endangers lives, exacerbates instability
Syria stresses necessity of tackling the root cause for presence of the United Nations Disengagement Observation Force (UNDOF) in Golan; which is the Israeli occupation, Foreign and Expatriates Ministry said on Wednesday.
The ministry’s comments came in two identical letters addressed to UN Secretary-General and President of the United Nations Security Council clarifying Syrian government’s stand on the UN Secretary-General’s recent report on the UNDOF forces in Golan.
The ministry called on UN Security Council to enforce an implementation of its relevant resolutions No. 242, 338 and 491 that call for Israeli withdrawal from all occupied Arab lands, including Syrian Golan.
Syria respects UNDOF mandate and is interested in the safety of the UN employees and headquarters, the letters pointed out, indicating that Israel’s repeated breaches of 1974 disengagement agreement, the UN charter and resolutions-whether through repeated provocative attacks under flimsy pretexts or the direct and indirect support to terrorist groups in the disengagement zone- serve to destabilize the region.
« The measures of the Syrian law-enforcement forces in the disengagement zone and its vicinity come in context of countering terrorist elements who are committing crimes against civilians and peace-keeping forces, and are a response to appeals by locals who come under terrorist attacks as stated by the Secretary-General’s report » the ministry said.
The ministry urged UNSC to adopt immediate measures against sponsors of terrorist groups, « Turning a blind eye to the perils and activities of these terrorist groups in disengagement zone endangers lives of Syrian citizens and the UN personnel and work, and exasperates instability there » the ministry said.
http://sana.sy/eng/21/2014/03/26/535517.htm
Damas / Le ministère des affaires étrangères et des expatriés a réclamé la condamnation de l’implication turque dans l’appui aux terroristes qui avaient attaqué la zone de Kassab à partir d’Alexandrette, et l’obligation du gouvernement turc à mettre fin à son agression et à son soutien systématique au terrorisme en Syrie.
Dans des messages identiques adressés au secrétaire général des Nations Unies, au président du Conseil de sécurité et à son sous-comité, le ministère a affirmé que le gouvernement de la République Arabe Syrienne avait fait part au secrétaire général des Nations Unies et aux présidents successifs du Conseil de sécurité des actes et des violations commis par le gouvernement turc contre la sécurité et la stabilité de la Syrie, par le biais du financement et de l’accueil des dizaines de milliers de terroristes, ainsi que par la facilitation de leur accès aux territoires syriens.
Le ministère a indiqué que l’armée turque, après la mise en échec de toutes les tentatives du régime turc de porter atteinte à la Syrie, avait déclenché, sur ordre du Premier ministre turc, une agression flagrante contre la Syrie, faisant noter que les chars et les canons de cette armée avaient participé à l’attaque contre Kassab au nord de la Syrie.
Et le ministère d’ajouter : « Cette implication turque directe et persistante jusqu’à la date de l’envoi du message, s’ajoute aux actes turcs soutenant le terrorisme en Syrie depuis le début de la crise ».
Le ministère a fait noter que la majorité écrasante des éléments des groupes terroristes armés qui avaient attaqué la zone de Kassab sont affiliées au Front Nosra, l’une des branches d’al-Qaïda, indiquant que l’armée turque avait assuré à ces groupes l’appui logistique et militaire direct.
Le ministère a conclu : « Si les pays soutenant le terrorisme ne renoncent pas à leurs politiques, les effets du terrorisme visant la Syrie ne se limiteront point à la région, mais ils porteront préjudice aux efforts internationaux déployés pour liquider ce phénomène ».
Damas : La Syrie déploie tout effort pour que la FNUOD exécute sa mission
Le ministère des affaires étrangères et des expatriés a souligné la nécessité de traiter la raison principale de la présence de la FNUOD, laquelle représentée par la poursuite de l’occupation israélienne du Golan syrien.
Dans deux messages identiques qu’il a adressés au secrétaire général des Nations Unies et au président du Conseil de sécurité, sur la position de la Syrie à l’égard du rapport du secrétaire général des Nations Unies sur la FNUOD, le ministère a réclamé au Conseil de sécurité d’imposer ses résolutions rejetant l’occupation israélienne du Golan syrien et demandant le retrait par Israël de tous les territoires arabes occupés, dont le Golan syrien occupé, jusqu’à la ligne de 4 juin de l’an 1967.
Le ministère a affirmé que le gouvernement de la République Arabe Syrienne respecte le mandat de la FNUOD et s’attache à la sécurité des employés des Nations Unies, soulignant que la poursuite par Israël de transgresser l’accord de désengagement conclu en 1974, la charte des Nations Unies et les résolutions du Conseil de sécurité, et de soutenir directement et indirectement les groupes terroristes armés dans la zone de séparation, déstabilisera la région.
« Les mesures prises par les forces de l’ordre syriennes s’inscrivent dans le cadre de l’affrontement des éléments terroristes qui perpètrent leurs crimes dans la zone de séparation contre les civils et les soldats des forces du maintien de la paix », a indiqué le ministère.
Le ministère a incité le Conseil de sécurité à prendre des mesures immédiates à l’encontre des pays soutenant et finançant les groupes terroristes, assurant que l’ignorance de la gravité de l’action de ces groupes terroristes dans la zone de séparation expose la vie des citoyens syriens résidant là-bas au danger, ravive l’instabilité et menace l’action de la FNUOD.
http://sana.sy/fra/51/2014/03/26/535516.htm
طالبت وزارة الخارجية والمغتربين في رسالتين إلى الأمين العام للأمم المتحدة ورئيس مجلس الأمن الدولي ولجنته الفرعية باتخاذ كافة الإجراءات اللازمة والفورية لإدانة التورط التركي في دعم المجموعات الإرهابية المسلحة التي قامت بالهجوم على منطقة كسب انطلاقا من لواء اسكندرون والزام الحكومة التركية بوقف عدوانها ومساءلتها عن ممارساتها ودعمها الممنهج للإرهاب في سورية
http://sana.sy/ara/2/2014/03/26/535505.htm

Jaafari : La couverture turque des opérations terroristes à Kassab constitue une escalade dangereuse
New York/ Le délégué permanent de la Syrie aux Nations Unies Bachar al-Jaafari a déclaré que l’armée turque couvre les opérations terroristes des groupes armés dans la région de Kassab, soulignant que le gouvernement syrien avait envoyé plusieurs lettres à l’Organisation des Nations Unies sur les violations dangereuses exercées par Israël dans la zone de séparation.
Dans une conférence de presse tenue au siège des Nations Unies à New York, M. Jaafari a indiqué que la Turquie procède au nord à protéger et à couvrir les actes des groupes terroristes armés et que son armée procède toujours à couvrir les opérations terroristes dans cette région.
Le délégué permanent de la Syrie a précisé que cette implication dans l’opération militaire intervient pour la première fois ouvertement par l’armée turque, précisant que cette escalade dangereuse et la violation de la souveraineté d’un Etat membre de l’ONU donne la preuve sur la complicité et l’alliance objective entre Israël, la Turquie, le Qatar et l’Arabie Saoudite.
M. Jaafari a ajouté que le secrétaire général de Nations Unies et le président et membres du Conseil de Sécurité ont été informés à sept reprises des violations très dangereuses par la Turquie au nord et par Israël dans la région de séparation et les zones avoisinantes, via l’aide fournie aux groupes terroristes pour se déplacer avec liberté dans cette région et pratiquer le terrorisme contre les civils syriens et l’armée.
M. Jaafari a également souligné la participation d’Israël lui-même, via son aviation, son canon et ses chars, au bombardement des sites syriens au Golan.
A une question sur le danger des actes terrorises dans la banlieue de Lattaquié sur l’opération du transport des matières chimiques à travers Lattaquié, M. Jaafari a indiqué avoir abordé samedi dernier par téléphone cette question avec les hauts responsables des Nations Unies et rencontré le sous-secrétaire de l’ONU à deux reprises, lundi et mardi derniers.
M. Jaafari a mis l’accent sur le danger des attaques des groupes terroristes armés contre les convois du transport des matières chimiques à Lattaquié.
Notons que le ministère des affaires étrangères et des émigrés avaient appelé hier, dans deux messages identiques adressés au secrétaire général de l’Onu et au président du conseil de sécurité, à prendre toutes les mesures nécessaires et immédiates pour condamner l’implication turque dans le soutien des groupes terroristes armés qui avaient attaqué la zone de Kassab.
Le ministère a insisté aussi sur la poursuite des violations israéliennes perpétuelles de l’accord de désengagement au Golan.
http://sana.sy/fra/55/2014/03/27/535555.htm
أكد مندوب سورية الدائم في الأمم المتحدة الدكتور بشار الجعفري أن الجيش التركي يقوم بتغطية العمليات الإرهابية للمجموعات المسلحة في منطقة كسب بريف اللاذقية كما تقوم « إسرائيل » في منطقة الفصل وجوارها بمساعدة المجموعات الإرهابية المسلحة على التحرك بحرية في تلك المنطقة وممارسة الإرهاب بحق المدنيين السوريين والجيش العربي السوري.
http://sana.sy/ara/3/2014/03/27/535548.htm

Enregistrement sonore dévoilant les préparatifs turcs de déclencher une guerre contre la Syrie

20140327-175755_h535674

Ankara / Des médias turcs ont révélé un enregistrement sonore entre le ministre turc des AE, Ahmad Davutoglu, et des responsables turcs, portant sur la planification à une agression militaire contre la Syrie, en coordination entre les services de renseignements turcs et les groupes terroristes armés en Syrie.
Cet enregistrement comprenant des reconnaissances sur l’envoi d’armes et d’hommes armés en Syrie en coordination avec Qatar, aborde le ciblage des zones données en Syrie, notamment dans la banlieue d’Alep, pour déclencher une guerre contre elle.
A noter que le gouvernement d’Erdogan déclenche une guerre inédite et injustifiée contre la souveraineté de la République Arabe Syrienne dans la zone frontalière de Kassab pour couvrir l’accès des gangs terroristes armés depuis les territoires turcs en Syrie.
http://sana.sy/fra/55/2014/03/27/535682.htm
كشفت وسائل إعلام تركية عن تسجيل صوتي بين وزير الخارجية أحمد داود أغلو ومسؤولين أتراك يتحدث عن التخطيط للاعتداء عسكري ضد سورية وذلك بالتنسيق بين المخابرات التركية والمجموعات الإرهابية المسلحة في سورية ويتضمن اعترافات بإرسال السلاح والمسلحين بالتنسيق مع قطر.
http://sana.sy/ara/3/2014/03/27/535674.htm
Leaked recording shows Turkish officials discussing military aggression against Syria
Ankara, (SANA) A leaked recording has revealed Turkish Foreign Minister Ahmet Davutoglu and Turkish officials discussing a plan to launch a military aggression on Syria in coordination between Turkish intelligence and armed terrorist groups in Syria.
An anonymous YouTube account presents the recording as being of intelligence chief Hakan Fidan discussing with Foreign Minister Ahmet Davutoglu, Deputy Chief of Staff Yasar Guler and other officials a possible military operation against Syria and, if needed, creating a trumped-up excuse to do so, in coordination between Turkish intelligence and terrorist groups operative in Syria.
The excuse, the recording reveals, might be directing limited military agreed on strikes on the Turkish territories or the tomb of Suleyman Shah in Aleppo countryside.
It can be construed from the recording that Turkey, through its intelligence apparatus, runs and directs several armed groups in Syria that it has so far provided with around 2,000 trailers of military assistance. The leaked audio tape shows Fidan as anticipating several implosions to ensue in Syria after a planned military operation starts because  »the borders are not controlled. »
Qatar is shown to have a role too, as Guler says that « Qatar is looking for ammos too, so let them pay in advance and we can provide them with it. »
The tape reveals Guler and Davutoglu as describing the armed militants in Syria as « an asset we can permanently use. »
Also according to the audio tape, Fidan says  »we suggested sending a general to Syria, picked one and he did go there. »
Fidan is revealed in the recording as shrugging off as  »illogical » a suggestion by Davutoglu to send tanks.
Erdogan’s government is orchestrating an unprecedented military aggression against Syria in Kassab border area since last Saturday when Turkish tanks and artillery shelled the Syrian lands to provide a cover for armed terrorist groups to enter Syria from Turley.
http://sana.sy/eng/22/2014/03/27/535687.htm

Azouzi & Mahasham

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s