Jaafari : Des Etats exploitent le Conseil de Sécurité pour réaliser un ordre du jour visant des pays souverains

   

Dr.Jaafari

Dr.Jaafari


Jaafari : Des Etats exploitent le Conseil de Sécurité pour réaliser un ordre du jour visant des pays souverains
18 Avr 2014

Jaafari : Des Etats exploitent le Conseil de Sécurité pour réaliser un ordre du jour visant des pays souverains
New York/ Le délégué permanent de la Syrie aux Nations Unies M. Bachar al-Jaafari a affirmé que les délégations française, britannique et américaine au Conseil de sécurité fournissent des informations parcellaires sur la situation en Syrie.
Dans une conférence de presse tenue à l’issue de la séance à huis clos tenue hier soir par le Conseil de sécurité sur la situation dans la ville de Homs. Jaafari a fait savoir que la diplomatie mixte américano-franco-britannique est bizarre et inacceptable, car ces parties se concentrent uniquement sur ce qu’on appelle la vieille ville de Homs tout en méconnaissant le terrorisme soutenu par la Turquie contre Kassab.
Et Jaafari de poursuivre : Il y a de nombreuses erreurs commises par les Etats membres du Conseil de sécurité et par le personnel du Secrétariat, qui n’avaient pas fourni au Conseil des informations fiables permettant de prendre les mesures appropriées.
Jaafari a indiqué que les Etats membres répètent en Syrie les mêmes erreurs commises en Irak, en Libye, au Liban et en Somalie en exploitant le Conseil pour réaliser un agenda odieux visant des pays souverains à l’ONU.
Jaafari a, de même, ajouté que le gouvernement syrien avait adressé cinq messages identiques au Secrétaire général des Nations Unies et au Président du Conseil de sécurité, sur la question de Kassab, mais les Français, les Britanniques et les Américains n’ont pris aucune mesure pour convoquer même un responsable onusien pour présenter un briefing au Conseil sur l’agression turque lancée contre la souveraineté d’un Etat membre de l’Organisation des Nations Unies.
 » Le gouvernement syrien avait autorisé, il y a quelques mois, à 2700 personnes civiles et armées de quitter la vieille ville de Homs et ils vivent maintenant dans des zones sûres. Il a demandé, en même temps, à 170 civils qui y restent de quitter la ville, mais ils ont refusé, soit parce qu’ils sont des parents de ces terroristes ou bien ils sont la cible de pressions exercées par les terroristes « , a-t-il fait savoir.
 » Le Conseil de sécurité doit prendre des mesures pour faire pression sur les gouvernements qui financent les terroristes en Syrie », a assuré Jaafari qui a affirmé que le peuple syrien n’attend pas des communiqués de presse publiés par le Conseil de sécurité, mais il veut la prise de nouvelles mesures pour faire pression sur les gouvernements qui financent les terroristes dans leur pays.
Jaafari a ajouté qu’il y a actuellement dans la vieille ville de Homs, en plus des 170 civils, près de deux mille terroristes, assurant que la plupart des terroristes qui avaient refusé de sortir de la ville sont des étrangers et c’est la raison pour laquelle les délégués français et britanniques se sont concentrés, au cours de la séance, sur la situation dans la vieille ville de Homs, afin de protéger ces terroristes.
De même, le délégué a fait noter que la Chine et la Russie n’assument pas seules la responsabilité de la sauvegarde de la paix et de la sécurité internationales, mais également les 15 membres du Conseil en sont responsables, accusant la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis comme principaux responsables de l’aggravation de la situation en Syrie.
Répondant à une question concernant le soi-disant  » Mouvement de Hazem  », Jaafari a indiqué que ce mouvement est une partie essentielle du  »Front Nosra » et « nous avons demandé il y a quelques mois, d’inscrire ce groupe sur les listes du Conseil de sécurité des entités terroristes », a-t-il indiqué.
Jaafari a, finalement, critiqué la politique de double critère adoptée par l’Union européenne, qui prétend être un ami du peuple syrien, et en même temps y impose des sanctions économiques et achète le pétrole des terroristes dont les noms sont inscrits sur la liste du Conseil de sécurité des entités terroristes.http://sana.sy/fra/55/2014/04/18/539713.htm


Mahasham

Cet article, publié dans ONU, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jaafari : Des Etats exploitent le Conseil de Sécurité pour réaliser un ordre du jour visant des pays souverains

  1. Ping : Jaafari : Des Etats exploitent le Conseil de S&...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s