Syrie mon amour Éternel ( INFOS 112 )

la mosquée Khalid Ibn al-Walid 2009

la mosquée Khalid Ibn al-Walid 2009


Syrie: l’armée au cœur de Mliha,

L’armée syrienne a effectué dimanche une importante percée à Mliha, une localité stratégique au sud-est de Damas, a affirmé à l’AFP une source au sein des services de sécurité dans la capitale syrienne.
« Plus de la moitié de la ville est sous le contrôle de l’armée, qui est arrivée jusqu’au siège de la municipalité. Tous les vergers et les routes menant à la localité sont aux mains de l’armée ainsi que le sud, l’ouest et le sud- est », a indiqué ce responsable, cité par l’AFP.Selon le site d’information syrien, al-Hadath News, l’armée contrôle désormais le site de la plus grande usine pharmaceutique en Syrie, Tamyco. Il avait été détruit depuis quelques jours et ses images ont été mises en ligne par la milice pro saoudienne Front islamique.

la prise de Mliha est très importante pour sécuriser Jaramana
qui était l’objet d’innombrables attentats-suicide à la voiture piégée revendiqué dans leur majeure partie par le front al-Nosra d’Al-Qaïda qui combat aux côtés du Front islamique.
Selon l’AFP, cette avancée est importante dans l’offensive de l’armée pour reprendre le contrôle de la Ghouta orientale, une région arboricole à l’est de la capitale où les rebelles sont bien implantés. Elle devrait aussi permettre aux forces gouvernementales de se diriger vers Douma, le fief des rebelles.
Les miliciens ont pris la fuite en direction de la région de Zabadaneh , via la route du nord.

Les groupes armés se préparent à quitter les vieux Homs en vertu d’un accord avec l’Armée Arabe Syrienne + VIDÉO
Homs : Les miliciens se rendent
A Homs, ou un accord entre l’armée régulière et les milices a mis fin au conflit, quelque 820 terroristes selon al-Alam ont remis leurs armes aux instances concernées avant de se rendre à l’armée syrienne, a annoncé Talal al-Bazazi le gouverneur de Homs.
Dans les prochains jours, dans la vieille ville de Homs, de plus en plus de terroristes se rendront, a-t-il ajouté. Nous serons également témoins du retour des habitants de cette ville.
Ce dimanche, 50 miliciens du quartier Waer se sont également rendus, selon le correspondant d’al-Manar.
Les termes de l’accord
En fonction de l’accord, un passage sécurisé devrait s’ouvrir vers les deux localités chiites du nord d’Alep, Noubbol et Zahra. Ce dimanche, rapporte l’agence iranienne Irib, des convois d’aides humanitaires composées de denrées alimentaires et de médicaments sont arrivés dans les cités.
Quant aux autres miliciens, ils pourront évacuer à partir de lundi 5 mai les vieux quartiers Hamidiyyé, Karabiss, Wadi-Siyyah en direction de la province nord de Homs, dont Talbisseh, Rasten … Ils n’ont été autorisés qu’à emporter avec eux leurs armes individuelles seulement.
Selon l’AFP, les miliciens et leurs familles pourront aussi emporter leurs affaires personnelles dans des valises et seront transportés vers le nord de la province dans des bus aux vitres teintées, escortés par des policiers.
« Un seul lance-grenade est autorisé par bus et un représentant de l’ONU et un autre de l’ambassade d’Iran seront présents comme garants dans chaque bus », selon le texte.
« Les blessés, s’ils sont d’accord, seront transportés dans des ambulances du Croissant rouge syrien. Les combattants devront remettre avant de partir la cartes des mines qu’ils ont posées »,ajoute l’accord.

Selon le chroniqueur du site AlManar, Nidal Hémadé, c’est la question des armes qui a été la principale pomme de discorde durant les négociations. Les insurgés voulant prendre avec eux leurs armements lourds, et l’armée rejetant catégoriquement une telle éventualité.
Entre 700 et 900 miliciens appartiennent à la milice d’Al-Qaïda, l’Etat islamique en Irak et au Levant, un nombre indéterminé à sa rivale le front al-Nosra et les autres sont les restes de la légendaire milice de l’Armée syrienne libre, Brigade al-Farouk, avance-t-il.
« Ils n’avaient pas beaucoup de choix : soit respecter les clauses de l’accord, soit mourir de faim » explique Hémadé, selon lequel les miliciens ont refusé de se rendre à Talbisseh et Rasten , surtout que leurs camarades d’armes du front al-Nosra avaient refusé de leur porter assistance.
Selon l’AFP, l’accord concerne aussi la libération de 70 prisonniers libanais et iraniens détenus par des rebelles islamistes à Alep (nord). C’est la première clause de l’accord à appliquer, suivie de celle de Noubbol et Zahra avant que la partie syrienne ne respecte sa part.

« Un accord est intervenu entre les représentants des rebelles et des chefs des services de sécurité, en présence de l’ambassadeur d’Iran, pour le retrait des insurgés de la Vieille ville », a affirmé Aboul Hareth, joint via internet.
« La discussion porte maintenant sur son application », a-t-il précisé.
L’accord concerne également les civils qui s’y trouvent et les blessés, soit au total 2.250 personnes, selon le texte.
La sécurisation de Homs permettra de rétablir la continuité des voies d’approvisionnement de l’armée syrienne et contribue inversement à découper celles des milices. Sachant que ce gouvernorat se trouve au centre de la Syrie.

Province d’Alep :

L’AAS à vue d’oeil de la prison d’Alep
Le journaliste Hussein Mortadah en direct à quelques centaines de mètres de la prison centrale d’Alep où il discute par communication avec un des membre des forces de sécurité de la prison centrale encerclée.

L’armée avait fait encore état samedi d’avancées face aux insurgés dans la province de Alep et surtout dans l’entourage de la prison centrale d’Alep assiégée par les miliciens depuis un an à peu près. Surtout depuis que l’armée régulière a repris la colline de Boureij, ce qui a permis de contrôler les entrées de la cité industrielle cheikh Najjar et ente autre celles menant à la prison.
Selon al-Hadath News, la bataille se situe actuellement dans le dernier carré sécuritaire de la prison.
« Al Boreij est une ville stratégique en raison de nombreux ateliers et usines qu’elle abrite. Ces usines qui faisaient tourner il y a trois ans l’industrie syrienne se sont transformées en usines ont sont fabrique des bombes et de munitions. Après la chute de Al Boreij, les soldats de l’armée nationale juxtaposent la prison centrale, encerclée depuis 2 ans par les takfiris et veulent en libérer les prisonniers qaidistes » a décrit le correspondant de la chaine de télévision iranienne arabophone Al-Alam et qui a dit avoir contacté pour la première fois l’un des officiers de la prison.
Une source d l’opposition syrienne a confié pour le journal libanais al-akhbar que de mauvaises nouvelles l’attendent sur le front de la prison centrale et que de nombreuses milices ont entamé leur retrait.
S’agissant de la situation sur le terrain, l’agence Asia News a rapporté que l’aviation syrienne a détruit le siège d’une brigade de la milice des Frères Mususlmans, « Brigade AHmad Hajji » , situé dans la localité Maree au nord d’Alep

L’Armée Arabe Syrienne et après avoir pris le contrôle total de Tallet Halab qui lui permet de mieux localiser les activités des terroristes,elle avance rapidement et infliges des coups dur aux salafistes .
Une source de L’AAS a précisée que des unités de l’armée ont tué et blessé des terroristes aux quartiers al-Jandoul, Masaken Hanano, Bani Zeidn al-Layramoun, Castilo, Cheikh Saïd et Kafr Daël et détruit leurs armes.
D’autres unités de l’armée ont visé des repaires des terroristes dans la zone industrielle et à l’entour de la prison centrale et détruit des véhicules dans les villages et localités de Hreitane, de Maselmieh et de Khan al-Assal.

Enfin la vieille ville de Homs retrouve le calme :
La vieille ville de Homs est calme après la sortie des insurgés, la Camera de la TV Syrienne se promene dans les les de cette vieille ville
Homs/ Le gouverneur de Homs, Tallal Brazi a affirmé que les négociations menées actuellement pour vider la vieille ville de Homs des armes et des personnes armées s’inscrivent dans le cadre des efforts du gouvernement pour rétablir la sécurité et la stabilité dans tout le territoire syrien, dont la ville de Homs.
Dans une déclaration à SANA, Barazi a dit : Ces efforts ne sont pas nouvelles, ils ont commencé depuis plus de deux mois, et nous cherchons via les négociations tenues via des intermédiaires, à rendre la vieille ville de Homs une ville vide des armes et des personnes armées.

La haute Cour constitutionnelle accepte trois candidats à la présidentielle
Damas/ Le porte-parole de la Haute Cour constitutionnelle, Majid Khadra, a déclaré que la Cour a accepté les demandes de candidature à la présidentielle de MM. Maher Abdel Hafez-Hajjar, Hassan Abdallah al-Nouri et Bachar al-Assad.
Le porte-parole a ajouté que les demandes des candidats rejetées ont le droit de soumettre leurs plaintes à la Cour dans les trois jours à compter de lundi, le 5 mai jusqu’à mercredi, le 7 mai 2014.
La Cour a appelé les partisans des trois candidats acceptés de ne pas pratiquer aucune activité ou promotion avant l’annonce finale des noms des candidats admis

Des terroristes abattus ou blessés à Daraa :
L’armée arabe syrienne a visé des rassemblements des terroristes sur la route de Cheikh Said – l’école de Jubelah au sud de village de Hamin, à Nawa, dans la zone entre Tal Achtarah et Tirah et à Tassiel dans la banlieue de Daraa, leur infligeant de lourdes pertes, selon une source militaire.
La source a ajouté que des unités de l’armée avaient détruit nombre de véhicules des terroristes, dont certains dotés de mitrailleuses lourdes, sur la route ouest de Khrab al-Chahem, à Inkhel et sur l’autoroute d’Inkhel-Jassem, alors qu’une autre unité a éliminé un groupe terroriste armé au village de Nsaf dans la zone de Lajjat.
Par ailleurs, des unités de l’armée et des forces armées ont ciblé des rassemblements de terroristes à l’ouest de la douane ancienne à Daraa, et à l’est du pont de Ghariya ouest dans la banlieue de Daraa, liquidant et blessant nombre d’eux et détruisant deux de leurs véhicules.
A Daraa al-Balad, précisément à l’alentour de la boulangerie d’Abbassiya, du quartier de Karak et de l’institut technique, des unités de l’armée et des forces armées ont tué et blessé des terroristes.

Massacre et rôle de la Turquie en Syrie: Philippe Meunier, Député du Rhône, interroge M. Fabius
Mardi 30 avril 2014, lors de la séance des questions au gouvernement, Philippe Meunier demande au ministre des affaires étrangères d’intervenir auprès de la Turquie pour fermer les bases islamistes situées sur son territoire.
Situation en Syrie

British PM Cameron vows to wipe out « extremism, Islamism » at schools
British Prime Minister David Cameron has threatened to wipe out what he calls extremism and Islamism at schools across the UK.

Cameron says he would not stand any schools promoting extremist views. His comments came in the wake of allegations that Islamic groups plotted to take over 25 Birmingham schools by ousting the head teachers and staff through dirty tricks and run them on strict religious principles. British authorities are now investigating the alleged plot code-named operation Trojan Horse. The move has resulted in rising fears over a possible government crackdown on Muslim communities in Britain. There are concerns that the plan could prevent ordinary Muslims from getting involved in their children’s schooling affairs for fear of being branded extremist.

Mahasham & Azouzi

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Syrie mon amour Éternel ( INFOS 112 )

  1. Ping : Syrie mon amour Éternel ( INFOS 112 ) | ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s