Syrie mon amour Éternel ( INFOS 113 )

سورية الحضارة

سورية الحضارة


De nombreux chefs des groupes terroristes armés tués dans la banlieue de Damas
Des unités de l’armée arabe syrienne ont détruit la majorité des repaires des groupes terroristes armés à Mleiha, liquidant plusieurs chefs des groupes terroristes armés des soi-disant « la brigade d’al-Maghawir, la brigade de l’Islam et le Front Islamique ».
L’armée a aussi détruit un repaire d’un groupe terroriste armé dénommé « la brigade de Chouhadaa Douma », ainsi qu’un rassemblement des terroristes du soi-disant « Front Islamique » dans la cité ouvrière d’Adra.
A Khan al-Chih, des repaires des terroristes ont été détruits, alors que six terroristes de nationalités étrangères ont été liquidés.
Dans la ville de Daraya, l’armée s’est accrochée avec des terroristes sur nombre d’axes, infligeant aux terroristes de lourdes pertes.

Lahham demande aux parlements des pays amis d’envoyer certains membres pour suivre les élections présidentielles
Le président de l’Assemblée du peuple, Mohammad Jihad Lahham, a adressé des invitations aux présidents des parlements et aux Assemblées nationales de nombre de pays amis, pour envoyer des membres spécialisés dans le domaine électoral pour suivre les élections présidentielles en Syrie qui auront lieu le 3 juin prochain.
Lahham a fait savoir qu’il avait invité les membres des parlements des pays amis pour voir comment le peuple Syrien choisit son président en toute liberté et démocratie, notamment à l’ombre de la guerre politique et médiatique déclenchée par certains pays et médias occidentaux et arabes contre la Syrie et son peuple.
« Certains pays occidentaux et arabes œuvrent pour intervenir dans les élections présidentielles en Syrie, en dépit qu’elles sont une affaire souveraine et une question intérieure », a dit Lahham qui a assuré que seuls les Syriens qui ont le droit de décider des résultats des élections conformément aux lois nationales et internationales.
Lahham a appelé les parlements des pays amis à informer l’Assemblée du peuple des noms de membres qui suivront les élections présidentielles en Syrie.
Lors de son message, Lahham a remercié les parlements, les Etats et les peuples des pays amis qui avaient soutenu la Syrie et sa souveraineté et le droit de son peuple de décider de son avenir politique sans diktats ni interventions étrangères.
A noter que l’invitation a été adressée à l’Inde, à l’Afrique du Sud, au Brésil, au Venezuela, au Cuba, à Nicaragua, à la Bolivie, à l’Equateur, et à l’Arménie. http://sana.sy/fra/51/2014/05/05/542691.htm

Manif à Tartous, sit-in à Hama
Des milliers d’habitants de la ville de Tartous
ont défilé aujourd’hui sur la corniche de la ville, dans une marche imposante pour affirmer leur soutien à l’armée syrienne et aux forces armées qui luttent contre le terrorisme, aux constantes nationales et à l’échéance constitutionnelle.
A Hama, des étudiants ont observé, au complexe des instituts de la branche de l’université de Baas, un sit-in de solidarité avec l’armée et les forces armées.
De même, la ville d’Izra’ à Daraa, les habitants de la ville et de certaines personnalités syndicales, populaires et partisanes ont afflué en soutien de l’armée et à l’échéance constitutionnelle.

Daraa: AL Nosra VS ASL?!!
IRIB-« Le prendre en déjeuner avant qu’il ne nous prenne en dîner »,
ce dicton arabe pourrait expliquer la raison pour laquelle la branche d’Al-Qaïda en Syrie le front al-Nosra a enlevé à Deraa au sud de la Syrie le chef d’une milice rebelle, Ahmad Nehmeh et 5 de ses hommes.
Nehmeh n’est certes pas n’importe qui : il commandait le « Conseil militaire » lequel détient sur le terrain plusieurs milices en action. Depuis plus d’un an et demi qu’il est désigné à ce poste, il entretenait de bonnes relations avec al-Nosra. Qu’est ce qui a pu amener cette dernière à l’enlever et a le taxer de « traitre ».
« Les indices se multipliaient ces derniers jours sur l’intention du Conseil militaire sous la direction du traitre Ahmed Nehmeh de vouloir combattre le front al-Nosra », a indiqué une source proche du front al-Nosra pour le journal Assafir.
Selon lui, le front est persuadé que la formation du Front des révolutionnaires du sud de la Syrie n’est qu’une démarche première qui vise à lui déclarer la guerre.
En effet, le kidnapping de Nehmeh est intervenu quelques heures après son annonce de la formation de ce front qui regroupe plusieurs milices, avec la coordination de la Coalition de l’opposition et de l’insurrection.
Auparavant, le Nosra avait publié un communiqué dans lequel il a mis en garde toutes les brigades de rejoindre ce Front, faute de quoi elles ne seront pas à l’abri d’être pourchassées et punies par « les lions du front al-Nosra ».
Sans tarder, deux milices « Bataillon des chevaliers de Hourane » et « Brigade de l’attachement à Dieu » ayant figuré dans la liste du front des révolutionnaires ont directement annoncé n’entretenir aucun lien avec lui.
Le rôle des renseignements jordaniens
Or, selon la source qui s’est confiée pour Assafir, Nehmeh n’a pu prendre une telle décision tout seul, sans avoir obtenu au préalable un feu vert de la part des services de renseignements jordaniens. « Ils l’ont désigné à ce poste pour servir leur agenda », argue-t-elle.
S’agissant des raisons pour lesquelles la Jordanie a décidé de combattre le Nosra, la source explique : « les exploits réalisés ces dernières semaines par le front al-Nosra et qui ont permis aux moudjahidines sur le terrain d’avancer et de s’emparer de régions stratégiques que ce soit à Quneitra ou à Deraa ou suscité les craintes des renseignements jordaniens ..».

A noter que les relations entre les renseignements jordaniens et les « jihadistes » ne sont pas de nouvelle date. Le journal libanais rappelle à cet égard les liens étroits qu’ils entretenaient avec le père spirituel des jihadistes, le palestinien Abdallah Azzam. Ils l’ont soutenu durant l’occupation de l’Afghanistan par les Soviétiques, lui ont envoyé des armes et des hommes, et le qualifiaient même de « moujahid pour la liberté ».
Une fois sa mission accomplie, il a été tué. Les services jordaniens sont en tête des suspects dans son assassinat.
Il semble que c’est le même processus qui est suivi avec le front al-Nosra qui a été généreusement soutenu par Amman aussi bien militairement qu’en hommes. Il est devenu une menace depuis qu’il s’est emparé durant les dernières batailles d’un dépôt d’armements de l’armée syrienne dans la province est de Quneitra, ce qui lui donne un avantage à l’Armée syrienne libre.
La mission de Nehmeh consistait à empêcher ce renforcement des milices islamistes et à contrôler la province ouest de Deraa qui sépare la province de Quneitra de la ville de Deraa, pour empêcher le Nosra d’ouvrir la province de Quneitra celle de Deraa.
Il n’a pas eu le temps de la réaliser. Il se trouve désormais séquestré dans le camp de Yarmouk, fief du front al-Nosra et pourrait d’un jour à l’autre être exécuté. Cette milice d’Al-Qaïda semble avoir tiré les leçons de ses prédécesseurs, et ne s’est pas laissé tromper.
La situation au sud de la Syrie risque d’être explosive.

Les miliciens partent

Au nord de la Syrie, les miliciens étrangers commencent à rentrer chez eux, en passant par la Turquie. C’est ce qu’assurent des sources jihadistes citées par le site d’information al-Hadath News. La raison de ce retour n’est autre que les défaites qu’ils ont essuyées sur plusieurs fronts syriens, dans le Qalamoune, à Homs, dans la Ghouta orientale.
Mais ce sont surtout les échecs qu’ils ont subis à l’est d’Alep qui leur tiennent particulièrement à cœur, d’autant que l’armée syrienne ne vas pas tarder à débloquer le siège imposé à la prison centrale d’Alep, qui fait l’objet d’attaques incessantes depuis plus d’un. Sa sécurisation permettra aux forces gouvernementales de poursuivre vers l’hôpital Kindi occupé par les miliciens du front Islamique et du front al-Nosra et transformé en leur quartier général.
Dissension au sein des milices
En même temps, l’Armée des moujahidines, principale milice combattant au nord de la Syrie aux côtés du front al-Nosra et du front islamique a fait l’objet d’une dissension dans ses rangs.
L’une de ses brigades « Noureddine Zenki » a décidé de la quitter. C’est le journal libanais al-akhbar qui a publié cette information qu’il a dit tenir d’une source « jihadiste » qui n’a pas précisé les raisons de cette désertion.
Sachant que lors du conflit qui a éclaté entre ces milices d’un côté et la milice de l’Etat islamique en Irak et au Levant de l’autre, cette brigade a émis des réserves et semblait plutôt pencher vers cette dernière.

Province d’Idleb :
L’armée syrienne et les forces de défense nationale ont pris le contrôle de nombreux positions autour de la ville de Al Faouah ainsi que les fermes de la ville de Al Bennesh au nord de la province d’Idleb.
Sur place la télévision syrienne :

. Alep / L’armée et les forces armées ont poursuivi leur progression dans la zone de Layramoun après avoir contrôlé et purifié nombre d’immeubles, dont ceux situés au nord du faubourg de Gharbi al-Zahraa, des terroristes mercenaires et détruit leurs quartiers généraux.
Une source militaire a indiqué à Sana que l’armée a liquidé aussi un groupe terroriste à l’est de la mosquée de Dadawi dans la zone d’Amiriyah à Alep et détruit un camion chargé de munitions.
L’armée s’était accrochée aussi avec des terroristes tuant et blessant nombre d’eux, avait avorté leur tentative de s’infiltrer depuis le quartier de Maïsser vers les zones sûres et les obligés de prendre la fuite.
En outre, l’armée a exécuté des opérations contre des rassemblements de terroristes à l’alentour de la cité industrielle à Cheikh Najjar, près de l’usine de Seif et du bâtiment de l’agriculture, à l’alentour de la prison centrale d’Alep et dans les villages de Mare’, Tal Refaat, Kastillo et Cheikh Saïd, liquidant et blessant nombre d’eux et détruisant leurs véhicules et leurs munitions et des armes moyennes et lourdes.

Une autre video de la TV Al manar

L’Armée Arabe Syrienne a tuée plusieurs Terroristes au Rif Al quounitra

Hiroshima Révolution syrienne a frappé Maart –Al’numan /Idlib avec des tonnes de « libertés » explosive

Le régime qui poignarde dans le dos?!
IRIB-Le conflit entre l’Arabie Saoudite et le Qatar sur la domination
dans la région n’est pas nouveau, et le différend qui a éclaté il y a un mois entre les deux pays n’est pas unique dans l’histoire des relations entre les deux voisins. Dans le cadre du différend qui oppose Riyad à Doha, des activistes du royaume ont publié un enregistrement sonore attribué à l’ancien prince qatari Hamad ben Khalifa sous le titre : « Des enregistrements secrets révèlent le complot de Hamad ben Khalifa contre l’Arabie Saoudite ». Dans cet audio, ben Khalifa fustige le royaume et selon le contexte de ses propos, il semble que cet enregistrement date de l’an 2008.
S’adressant au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, en présence de Hamad ben Jassem et d’autres, le prince qatari à l’époque dit : « Cette famille (les Saoud : ndlr), si Dieu prolonge notre vie, n’existera pas dans 12 ans. Rappelez-vous bien de mes propos ».
Qualifiant le régime saoudien de « corrompu et d’avoir porté atteinte à la Mecque et à la Médine », le prince du Qatar a considéré qu’il est impossible que la famille royale en Arabie tienne bon dans le cadre des pressions internes. Toutes les régions du pays protestent contre le régime. De la région de l’Est, passant par Jizane, Assir, Haël, et arrivant à tout le Hijaz », faisant allusion au soutien qatari de l’opposant saoudien Saad el-Fakih.
« Ce pauvre Abdallah est en effet dirigé par Saoud el-Fayçal », poursuit Hamad qui compare ensuite entre son pays et l’Arabie Saoudite. « L’Arabie Saoudite est wahhabite, Qatar l’est aussi. Mais la femme au Qatar a le droit de voter et la presse qatarie est libre. Notre grand-père Mohammad ben Abdel Wahhab est hypocrite. Il a donné le droit à la Zakat à Ibn Saoud parce qu’il sait qu’il aime l’argent ».
Evoquant la question du sommet arabe tenu à damas en 2008, Hamad ben Khalifa a fustigé l’Egypte et la Jordanie, « deux pays sans dignité parce qu’ils coordonnent avec l’Arabie Saoudite ».
Et de poursuivre : « l’Arabie et l’Egypte sont les deux pays qui ont apporté l’humiliation aux arabes ». dans cet enregistrement on entend aussi un dialogue entre ben Jassem et Hamad ben Khalifa sur « le refus de se réconcilier » avec la famille royale en Arabie Saoudite, alors que le prince a estimé que « l’arrogance des Saoudiens ne permet pas à quiconque de s’entendre avec eux ».
Hamad critique entre autre le royaume saoudien : « Je le jure que l’Arabie Saoudite n’aurait pas pu survivre sans la hausse du prix du pétrole ces sept dernières années».
Hamad ajoute dans les dernières minutes de l’enregistrement : « Nous enregistrons ce que les Saoudiens font contre nous, et nous avons une longue haleine. Dès qu’un différend éclate entre nous, nous leur montrerons ces enregistrements ». Il assure qu’il allait poursuivre la confrontation des Saoud, contrairement à son père qui gardait un profil-bas, parce que « les Saoudiens nous ont humiliés, et l’histoire arabe montre que les Saoudiens poignardent toujours dans le dos ! ».
Abordant le dossier émirati et soudanais, ben Khalifa a considéré que les relations de ces pays avec l’Arabie Saoudite « les font régresser », comme ce fut le cas au Soudan lorsque le Qatar soutenait le front du secours islamique depuis 1990 ».
Le conflit entre les deux pays du Golfe a connu un répit ces dernières années à l’ombre d’un accord sur les dossiers de la région au début du « printemps arabe ». Mais le désaccord a ressurgi suite à la crise en Egypte. Les réunions tenues entre les pays du Golfe pour tenter de trouver une issue à cette crise entre les deux voisins n’ont toujours pas abouti à l’objectif escompté.
Al Manar

Mahasham & Azouzi

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Syrie mon amour Éternel ( INFOS 113 )

  1. Ping : Syrie mon amour Éternel ( INFOS 113 ) | ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s