Syrie mon amour Éternel ( INFOS 115 )

Homs-et-ses-souks-septembre-2009           et  Homs 2014

Homs-et-ses-souks-septembre-2009
et
Homs 2014


La Haute Cour constitutionnelle reçoit six griefs dans trois jours
07 Mai 2014
Damas / Le porte-parole de la Haute Cour Constitutionnelle a souligné que la Cour a reçu six griefs lors des trois prochains jours et elle va les étudier conformément à la Constitution et à la loi.
Le porte-parole a fait noter que ceux qui ont présentés les griefs sont: Ahmad Ali Qussei’a, Ali Hassan al-Hassan, Bachir Mohammad al-Balah, Khaled Abdo al-Kridi, Samih bin Mikhaïl Moussa et Samir Ahmad Moalla.
Il a ajouté que l’annonce définitive des noms des candidats admis aux élections présidentielles aura lieu le 10 mai 2014.

Le président al-Assad : L’Etat soutient les réconciliations nationales dans les différentes régions syriennes
07 Mai 2014
Damas / Le président Bachar al-Assad a reçu aujourd’hui nombre de dignitaires dans la banlieue de Damas, lesquels avaient contribué aux efforts de la réconciliation nationale dans certaines zones.
L’entretien a porté sur les démarches réalisées au niveau de la mise en œuvre des réconciliations dans certaines zones dans la banlieue de Damas et les efforts à déployer en vue de les élargir pour englober tout le gouvernorat, notamment à l’ombre des effets positifs des réconciliations sur la situation des citoyens et leur vie quotidienne.
Lors de cette rencontre, le président al-Assad a affirmé que l’Etat appuie le processus de réconciliation nationale dans toutes les régions syriennes en se basant sur son attachement à la cessation de l’effusion de sang et sur sa croyance en le fait que le règlement de la crise est irrésolu par des parties extérieures, mais il est le résultat des efforts des Syriens, seuls capables de trouver des solutions à leurs problèmes.
Le président al-Assad a apprécié les efforts déployés par les dignitaires dans le domaine des réconciliations en dépit de toutes les difficultés auxquelles ils sont confrontées, assurant que les institutions de l’Etat œuvre pour consolider le rôle des dignitaires dans l’enracinement et l’élargissement de ces réconciliations.
« Le rôle des dignitaires ne réside pas dans la contribution à la réalisation des réconciliations, mais la réédification de l’Homme en s’attachant sur les moralités et les principes nationaux, car cette mission est plus difficile qu’au processus de reconstruction de ce que le terrorisme avait saboté », a-t-il dit.
Pour leur part, les dignitaires ont insisté sur leur détermination à poursuivre le renforcement du processus de réconciliation, en particulier à la lumière de l’accroissement de la maturité populaire sur son importance, et à surmonter les obstacles entravant leur travail dans ce sens, ce qui aura des retombées positives sur tous les Syriens.
http://sana.sy/fra/51/2014/05/07/543181.htm

Militants, civilians begin to leave Syria’s Homs as part of deal with govt.

Insurgents in Syria have begun to evacuate the city of Homs following an agreement with the government.

Under the deal, the militants will be taken to an opposition-held area in the north of Homs province. A group of injured people and civilians, who’ve been trapped in Homs, are also to be taken out of the city. The deal has been negotiated with Iran’s assistance and will be guaranteed by the United Nations and Iran. It would bring almost all major districts of the city under the control of government forces. The agreement is considered a major blow to foreign-backed militants just ahead of Syria’s June 3rd presidential election

« Obama Is a War Criminal » ~ Irish MP, Clare Daly, to the EIRE parliament

Province de Damas : Al Maleihah
L’armée syrienne et les forces de défense nationale progressent dans les vergers est de la ville de Al Maleihah à l’est de Damas.

Homs : Vieille ville
IRIB-selon la chaine de Al Mayadin , quelques 968 terroristes ont quitté ce mercredi la vieille ville de Homs à bord de 24 bus …8 cars sont arrivés à al Dar al Kabira , et 4 autres dans la vieille ville de Homs pour évacuer 180 terroristes qui ne portaient sur eux que des armes personnelles et qui ont quitté Homs – la capitale de leur émirat vers le nord de cette région. les terroristes ont été évacués à 5 reprises




Ville d’Alep :
L’armée syrienne et les forces de sécurité ont repris le contrôle de plusieurs positions où les terroristes se sont infiltrés dans l’association de Al Zahrah dans le nord-ouest de la ville
TV Al manar

Des terroristes abattus et blessés à Alep
Dans la banlieue d’Alep, des unités de l’armée et des forces armées ont poursuivi leurs opérations sur l’axe de Cheikh Najjar-Breij, traqué des terroristes et abattu et blessé nombre d’eux

Alep : Aziza
Des unités de l’armée ont avorté une tentative d’infiltration de terroristes depuis la zone de Kroum au nord du village d’Aziza dans la banlieue sud-est vers les zones sûres, tué 5 d’eux et blessé d’autres.
En outre, des unités de l’armée ont infligé de lourdes pertes aux terroristes à Khawabi Assal, à Layramoun, à l’ouest de Chourfa Safra, à Mare’, à Castello, à Rachidine 5 et à Chaqif.

Ville d’Alep :
L’armée syrienne et les forces de sécurité ont pris le contrôle des hangars des habitations militaires dans le quartier de Al Cheikh Said dans le sud de la ville.
TV RT :

Les 15 Soldats de L’AAS qui viennent d’être Libérer à Alep avec les 15 enfants et Femmes Kidnappés civils de la région de Lataquié suivant l’accord de Homs qui était signé après des discussions direct avec plusieurs groupes de Rebelles séparément puisqu’il n ‘y avait pas un Commandement unique entre ses factions de rebelles

Encore un Deuxième groupe de 15 Soldats qui viennent d’être libérés suivant l’accord de Homs

La Turquie indignée par une série de meurtres d’enfants

Plusieurs affaires de meurtres d’enfants ont suscité l’indignation en Turquie et réveillé les partisans d’un rétablissement de la peine de mort, contraignant le gouvernement islamo-conservateur à préparer un projet de loi renforçant les sanctions contre les assassins de mineurs.

Sa photo s’est étalée cette semaine en « une » de toute la presse turque.
Gizem, 6 ans, retrouvée morte mardi dans la province d’Adana (sud) deux jours après sa disparition. La fillette a été poignardée et incendiée.
Son meurtrier, identifié par les initiales S.A., a avoué aux enquêteurs avoir fait monter sa victime dans sa voiture en lui promettant un pique-nique, puis l’avoir agressée.
« J’ai fermé les yeux et je l’ai poignardée. Elle est tombée. Je l’ai arrosée d’essence et j’ai mis le feu avec une allumette. Elle a commencé à crier », a expliqué le jeune homme de 20 ans.

Plus tôt dans la semaine, c’est le corps d’un garçon de 9 ans qui a été retrouvé dans la province de Kars (est), violé et étranglé. Et quelques jours plus tôt, celui d’un autre gamin, 4 ans celui-là, découvert dans une grange de la province d’Aydin (ouest), lui aussi sauvagement assassiné.

Cette série a brutalement réveillé les défenseurs de la peine capitale, supprimée définitivement de la Constitution en 2004 dans le cadre des discussions d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne (UE), toujours en souffrance.

Le vice-président du très islamiste Parti de la Félicité, Yusuf Yigitalp, a fait de son rétablissement une « nécessité ».
« Aujourd’hui, la peine capitale est appliquée dans de nombreux pays occidentaux. Elle existe aux Etats-Unis et même dans des pays européens pour certains crimes », a plaidé M. Yigitalp dans les colonnes du quotidien conservateur Milli Gazete.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan avait lui-même relancé ce débat il a un an et demi en évoquant le sort du chef rebelle kurde emprisonné Abdullah Öcalan. Lui non plus n’a pas tardé à réagir à la récente vague de crimes.
« Ces affaires constituent une sorte de crime capital », a estimé M. Erdogan vendredi devant les journalistes. « Même s’il ne sera pas possible de réinstaurer la peine de mort, j’ai demandé à ce qu’on institue des peines aggravées », a-t-il poursuivi.

En Turquie, les meurtres aggravés sont punis d’une réclusion criminelle à perpétuité effective, sans possibilité de remise de peine.

Ces faits divers ont plus généralement relancé la question des violences faites aux enfants, après une proposition iconoclaste de la ministre de Famille Aysenur Islam, qui a suggéré aux parents d’apprendre à leurs enfants à crier en cas de danger.
« Ils (les enfants) doivent aussi savoir comment se comporter lorsqu’ils sont confrontés à un étranger, de la même façon qu’ils doivent savoir qu’ils peuvent se brûler avec le feu », a doctement expliqué la ministre.
« Nos enfants doivent crier pour que leur entourage comprenne qu’ils sont dans une situation qu’ils ne souhaitent pas », a-t-elle poursuivi.

Une idée qualifiée de « superficielle » par les associations de défense des enfants, qui dénoncent l’incapacité du gouvernement en la matière.
« Il est évident que le cri ne marchera pas dans la plupart des cas », constate Ezgi Koman, de « Gündem Cocuk » (« Les enfants au programme »). « Dans la plupart des enlèvements, les enfants sont baillonnés », dit-elle, « il est de la responsabilité de l’état de leur créer un environnement sûr ».

Selon cette association, 633 enfants ont été tués en Turquie en 2013, contre 609 l’année précédente.

Mais, plus que ces crimes, les spécialistes considèrent que les abus sexuels au sein même des familles restent la principale menace pour les enfants.
« Les abus sexuels contre les enfants restent tabous en Turquie parce qu’ils gênent », déplore la psychologue pour enfants Aylin Ilden. « Dans ces cas-là, les enfants sont souvent sans défense car menacés par ceux en qui ils ont le plus confiance, les hommes de leur famille ».
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=170223&frid=86&cid=86&fromval=1&seccatid=35
Mahasham & Azouzi

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Syrie mon amour Éternel ( INFOS 115 )

  1. Ping : Syrie mon amour Éternel ( INFOS 115 ) | ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s