Syrie mon amour Éternel ‘INFOS 118 )

Alep a Soif; L'eau est un Don de Dieu

Alep a Soif;
L’eau est un Don de Dieu

Pénurie d’eau potable, à Alep
IRIB- Le groupe d’observateurs, en Syrie, a mis en garde contre la situation critique qui prévaut, à Alep, a-t-on appris de la chaîne de télévision Press Tv.
Les habitants d’Alep sont, depuis une semaine, privés d’eau potable, en raison du blocage des routes, par les terroristes, a affirmé cette chaîne. 3 instances attachées aux Nations Unies ont exprimé leur inquiétude, quant à la situation humanitaire, qui prévaut, en Syrie, a-t-on appris de Xinhua, depuis le siège des Nations Unies, à New York. « Environ, 3 millions 500.000 citoyens syriens, dans, environ, 262 endroits, dans ce pays, ont besoin d’aides, alors que les Agences de secours n’ont pas d’accès à eux », a affirmé, le Porte-parole adjoint de l’ONU, Farhan Haq.
Reportage TV Syrienne :

Reportage TV d’Al Mayadeen : à voir à partir de 18:45. Même les non-arabophones comprendront, les images parlent d’eux même

Turquie : Erdogan perd son sang-froid

Publiée le 10 mai 2014
Lors d’une cérémonie organisée ce samedi pour les 146 ans du Conseil d’État à Ankara, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’est emporté. Le président turc, assis à côté de lui, n’a rien pu faire pour le calmer.

Erdogan n’a pas supporté le discours et les critiques du Président de l’Union des bâtonniers et professeur de droit Metin Feyzioglu.

« C’est un discours entièrement politique et plein de mensonges. Vous n’avez pas le droit de faire ça,  » a lancé Erdogan.

« Mon discours n’est p…
LIRE L’ARTICLE: http://fr.euronews.com/2014/05/10/tur…

Saudis fear Syria blowback after discovering ISIS cell
On May 6, the Saudi Interior Ministry announced the discovery of a jihadist group in Saudi Arabia linked to the so-called Islamic State of Iraq and al-Sham (ISIS). The newly discovered group sought to restart armed action in Saudi Arabia, and it was linked to ISIS in Syria and had contacts with al-Qaeda in Yemen. The group was collecting donations, coordinating the smuggling of individuals and weapons, and preparing to resume assassinations and bombings in Saudi Arabia, according to the ministry statement
Read more: http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2014/05/isis-saudi-arabia-qaeda-terrorism-syria.html##ixzz31MI2xsyE

Read more: http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2014/05/isis-saudi-arabia-qaeda-terrorism-syria.html##ixzz31Lz9Jmxr
http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2014/05/isis-saudi-arabia-qaeda-terrorism-syria.html#

OPCW reports on Syrian mission to UN security council

The United Nations Security Council has been updated on the work of the Organization for the Prohibition of Chemical Weapons in Syria, where 92 percent of the country’s chemical stockpile has been removed.

13 more fatalities related to MERS virus reported in Saudi Arabia
Publiée le 10 mai 2014
Saudi Arabia has reported 13 more deaths related to the MERS corona virus. Saudi health officials say the latest victims were mostly men above 40. Most of the fatalities have occurred in the capital Riyadh. This has now brought the toll from MERS in the kingdom to 139. Some 480 people have also been infected by the deadly virus since it first appeared in the kingdom in 2012. Saudi Arabia now accounts for a bulk of MERS cases registered around the world. MERS is considered a deadlier but less-transmissible cousin of the SARS virus that broke out in Asia in 2003 and killed about 800 people. Experts are struggling to find a way to fight the disease. But there are currently no vaccines or antiviral treatments for it.

La vieille ville de Homs
L’armée arabe syrienne a découvert un atelier pour la fabrication d’engins explosifs

Les habitants de la vieille ville de Homs continuent à regagner leurs quartiers
Un mélange de joie et de choc
Or, à peine la vieille ville a été sécurisée que les habitants de ses quartiers sont venus par milliers, en famille, à vélo ou sur des motos, pour inspecter ce qui reste de leurs logements ou leurs commerces.
Un mélange de soulagement et de surprise, devamt l’ampleur des destructions.

Selon l’AFP, certains emportaient ce qu’ils ont pu trouver comme vêtements et autres affaires, abandonnés lors de leur fuite il y a deux ans alors que les combats faisaient rage.
« Mon mari a retrouvé hier notre maison détruite. Nous sommes revenus prendre nos affaires », affirme à l’AFP Rima Battah, 37 ans. « Les destructions sont terribles », ajoute-t-elle, en portant cinq sacs.
Beaucoup d’habitants sous le choc ont refusé de parler à la presse.
« Laissez-moi tranquille », a lancé un homme au bord des larmes, en poussant une carriole dans laquelle se trouvaient des pièces de sa voiture endommagée.

Nawal al-Masri, 51 ans, voile et abbaya noire, a perdu son atelier de couture, dans le souk de la vieille ville.
« Tout est détruit, toutes les machines à coudre ont été volées, même le réfrigérateur et le générateur ont disparu », se lamente-t-elle.
« Je n’ai retrouvé que mes ciseaux, à l’intérieur d’un panier », dit cette couturière qui travaillait ici depuis 30 ans.

-Dans la vieille ville de Homs, les parties compétentes ont désamorcé et neutralisé 5 engins explosifs, de formes variées, plantés par des terroristes dans les périphéries de l’église de Salam dans le quartier de Hamidiya.
L’armée arabe syrienne a découvert nombre de fosses communes, de dépouilles incendiées, d’hôpitaux de campagne, d’ateliers pour la fabrication d’engins explosifs et de tunnels dans les quartiers de Bab Houd, Qarabis, Jouret Chayyah et Khalidiya dans la vieille ville de Homs.
De même, des unités de l’armée arabe syrienne ont désamorcé des charges explosives dans le quartier de Bab Houd.

Homs : des agents de renseignements occidentaux et arabes parmi les évacués
Homs fait toujours parler d’elle.
Concernant les évacuations, une nouvelle révélation pourrait surprendre et va faire couler beaucoup d’encre.
Des agents ou des experts des services de renseignements européens et d’autres nationalités arabes se trouvaient parmi les miliciens évacués. C’est ce qu’a révélé pour notre site AlManar le député syrien Khaled Abboud
Ce qui, d’après lui, explique les raisons pour lesquelles, durant la rencontre de Genève-2, les milieux occidentaux insistaient sur cette ville exclusivement pour y débloquer le siège imposé depuis 2 ans. Ce qui explique aussi l’intérêt que les Nations Unies ont porté à leur évacuation. Et surtout aussi, les vitres des bus qui les ont transportés à la province de Homs, couverts de papier ne laissant rien entrevoir à travers.
Un chercheur syrien, Hassan Ahmad Hassan, a à son tour évoqué cette révélation tout en posant des questions plausibles. Entre autre, pour quelles raisons les autorités syriennes les ont-ils laissés partir ?
Il a toutefois décelé une transaction fructueuse, qui n’a pas de semblable dans les autres régions syriennes : la libération d’otages civils et militaires chez les rebelles au nord et à Lattaquié, ainsi que l’envoi d’un convoi d’approvisionnements à Noubbol et Zahra, les deux localites chiites assiégées depuis plus d’un an et où plus de 500 personnes ont été tuées.
Selon Hassan, la présence de ces agents qui auraient été bloqués à Homs ne devrait pas surprendre : l’implication des puissances occidentales et des monarchies du golfe et de la Turquie n’est plus, depuis bien longtemps, un secret de coccinelle !

Divisions à Homs aussi
Toujours concernant les miliciens de Homs, il s’avère qu’ils étaient eux minés par les divisions fratricides à l’instar de leurs camarades à Deir Ezzor, et Deraa et ailleurs.
En pleine évacuation, ils n’avaient aucun mal à étaler leurs divergences.
Comment : pour la prière du midi, mercredi dernier, et avant le départ des bus, ils s’étaient divisés en deux groupes pour l’effectuer.
Selon le chroniqueur de notre site, Nidal Hémadé, la première a été tenue dans la mosquée de Khaled ibn al-Walid et dirigée par le milicien Abdel Basset Sarout. Et la seconde, a été effectuée dans le marché du poulet et dirigée par un certain Abou Hadi. Ce dernier et ses hommes appartiennent à la milice désavouée d’Al-Qaïda, l’Etat Islamique en Irak et au Levant.
Sarout, l’homme des charniers

Quant à Sarout, un ancien gardien de but dans un club de football syrien, il fait partie de Frères Musulmans et a été l’un des premiers à avoir formé une milice armée à Homs. Etant l’homme du Qatar à Homs et entretenant des liens étroits avec les services de renseignements turcs, il était bien soutenu, financièrement, technologiquement et militairement.
Ses relations avec l’homme fort de l’Armée syrienne libre à Homs l’officier déserteur Abdel Razzak Tlass étaient plutôt tendues. Contrairement à celles qu’il maintenait avec le front al-Nosra, branche d’Al-Qaïda en Syrie.
Contrôlant la région où se trouve l’église de saint Georges à Wadi Sayeh, Sarout est le premier suspect derrière l’assassinat le 7 avril dernier du prêtre chrétien Francis Vanderlecht. Celui-ci connaissait très bien où se trouve les deux charniers où ont été enterrés les victimes de Sarout. Il avait aussi menace d’égorger les Chrétiens.
A chacun sa destination

La destination qu’ils prendront après leur évacuation fait aussi l’objet de discorde entre les miliciens de Homs : certains se rendront vers Rasten, d’autres vers le désert de Deir Ezzor et un troisième groupe voudrait partir en Turquie.

Ce samedi, la télévision pan arabe al-Mayadeen a diffusé les images des derniers rebelles évacués jeudi derniers.
Curieusement, ils ne présentaient nullement la physionomie de personnes affamées par une disette ou exténuées par les combats. Même leur tenue vestimentaire paraissait bien entretenue pour des gens sortant d’une région sinistrée.

Un mélange de joie et de choc
Or, à peine la vieille ville a été sécurisée que les habitants de ses quartiers sont venus par milliers, en famille, à vélo ou sur des motos, pour inspecter ce qui reste de leurs logements ou leurs commerces.
Un mélange de soulagement et de surprise, devamt l’ampleur des destructions.

Selon l’AFP, certains emportaient ce qu’ils ont pu trouver commevêtements et autres affaires, abandonnés lors de leur fuite il y a deux ans alors que les combats faisaient rage.
« Mon mari a retrouvé hier notre maison détruite. Nous sommes revenus prendre nos affaires », affirme à l’AFP Rima Battah, 37 ans. « Les destructions sont terribles », ajoute-t-elle, en portant cinq sacs.
Beaucoup d’habitants sous le choc ont refusé de parler à la presse.
« Laissez-moi tranquille », a lancé un homme au bord des larmes, en poussant une carriole dans laquelle se trouvaient des pièces de sa voiture endommagée.

Nawal al-Masri, 51 ans, voile et abbaya noire, a perdu son atelier de couture, dans le souk de la vieille ville.
« Tout est détruit, toutes les machines à coudre ont été volées, même le réfrigérateur et le générateur ont disparu », se lamente-t-elle.
« Je n’ai retrouvé que mes ciseaux, à l’intérieur d’un panier », dit cette couturière qui travaillait ici depuis 30 ans.

600.000 dollars pour la reconstruction
Cependant, interrogés par le correspondant de la chaine de télévision al-Manar, nombreux sont ceux qui ont exprimé leur joie de la victoire emportée par l’armée.
 » C’est une joie pour tous. Nous sommes revenus tous ensemble, chrétiens et musulmans, il n’y a pas de différence. Nous revivrons ensemble », a dit l’un d’entre eux.
Un civil syrien, interrogé par la télévision al-Mayadeen, a affirmé qu’il ne faut pas pleurer sur les paysages ravagés.  » Nous allons tout reconstruire », a-t-il dit confiant.
La Chambre de commerce de Homs a créé vendredi un « fonds de secours » de l’ordre de près de 600.000 dollars en vue de reconstruire le centre-ville ravagé, appelant les donateurs à contribuer à cette opération.
http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=171565&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1
Mahasham & Azouzi

Advertisements

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Syrie mon amour Éternel ‘INFOS 118 )

  1. Ping : Syrie mon amour Éternel 'INFOS 118 ) | S...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s