S. Nasrallah: Hezbollah, Syria Will Certainly Defeat Israeli-Terrorist Project \ Nasrallah :nous voulons juste un président qui ne complote pas contre nous

Nassrallah 25/5/2014

Nassrallah 25/5/2014


S. Nasrallah: Hezbollah, Syria Will Certainly Defeat Israeli-Terrorist Project

ARABIC LINK : http://wp.me/p3N3jE-wp

Mohamed Salami
Hezbollah Secretary General Sayyed Hasan Nasrallah asserted today that the axis of resistance will defeat the Israeli terrorist project in the region, pointing out the party’s intensified military readiness to encounter the Israeli aggressions.

During the festival which marked Resistance and Liberation Day in Bint Jbeil, southern Lebanon, Sayyed Nasrallah considered that May 25 victory has glorious and historical meanings and indications, including mainly the fall of the ‘Greater Israel’ project.

« The repercussions of the victory still exist in Lebanon, Palestine, the Zionist entity and the region, » he added.

« Without May 25 victory, we would not have witnessed victories which followed as it the paved the way to their occurrence. »

Sayyed Nasrallah emphasized that May 25 victory is a Lebanese, Arab, and national, adding that no one can reduce it so that it becomes partisan or sectarian.
« It is the nation’s victory against the Zionist project. »

Sayyed Nasrallah praised and glorified the enormous sacrifices of the Lebanese offered their families, money as well as security and those of all the factions of the resistance as well as the Lebanese army.

Sayyed Nasrallah also appreciated the role of the Syrian army and the Palestinian factions in attaining the victory.

« We have to foster the culture of the hope for the future and the trust in God, victory, and in our people, » Sayyed Nasrallah said, « This culture, will and intention enabled us to attain all the victories, including May 2000, withdrawal of Israeli occupation troops from Gaza in 2005, 2006 victory, 2008 Gaza immovability against Israeli aggressions, despite the Israeli military power and superiority. »

Commenting on the moral and cultural essence of Hezbollah 2000 victory, Sayyed Nasrallah considered that the party presented a great Islamic sample, different from that displayed by the terrorist groups in Syria.

« Unfortunately, today they are consolidating the idea of linking Islam to murdering, slaughtering, digging tombs, destroying shrines, and issuing death sentences due to political differences. This linkage is a crime against Islam and betrayal.
« Thousands of Hezbollah fighters entered in 2000 the liberated territories where different sects as well as political factions live, and despite the fact that some of the residents there were involved in betrayal in the south and the western Bekaa, all can remember how the souls and the worship places were saved, » his eminence underscored, « This is the Islamic resistance sample of tolerance which is derived from the teachings of Islam. »
Hezbollah Sticks to Resistance-Army-People Golden Formula

Hezbollah leader highlighted that the party sticks to the Resistance-Army-People golden formula and that despite the regional developments the resistance has preserved and improved its deterrence power, what concerns the Israeli enemy.

Sayyed Nasrallah said that due to the Israeli military superiority, the government has to adopt this strategy to protect the country against any possible Israeli aggressions, pointing out the importance of the role of the Lebanese army.

His eminence added that the Israeli violations at the Lebanese-Palestinian borders have been escalated and that they show the Israeli annoyance and fear of the Lebanese daily life activities at the borders.

Sayyed Nasrallah asserted that Hezbollah will not prevent the Israeli enemy from consecrating the violations and that the party will not accept any Zionist aggression against the Lebanese citizens at the borders.
Syrian Cause

Hezbollah Secretary General stressed that the events in the last year in Syria prove the propriety of its stances regarding the crisis.

« Hezbollah supports the Syria for its role in standing by the Lebanese and the Palestinian resistance factions against the Zionist project in the region, wondering how the party cannot defend its strengths while the Zionist settlers come from all over the world to occupy Palestine for the sake of their myths.

The Western project is completely exposed as it aims at dividing Syria militant parts (each part refers to a militant group), pointing that those countries have brought the terrorists from all over the world and provided them with all the political and financial support so that they (terrorists) destroy Syria and the axis of resistance that threaten the Zionist entity.

« The West employed these terrorists to threaten Syria, yet it discovered that Syria and the resistance have not fallen and that these groups have started to pose a great danger which threatens the European security. »

Sayyed Nasrallah added that the Israeli role in Syria have been also exposed as the entity has political connections with the opposition figures and provides the terrorist groups with logistic and military support.

His eminence pointed out that the terrorist groups in Syria, which pose a grave danger to the regional countries, are trying to ban the Syrians from participating in the presidential elections.

Hezbollah leader, however, asserted that the battlefield achievement of the Syrian army and its allies will completely defeat the terrorist project.

Sayyed Nasrallah considered that the war against Syria is a new version of 2006 war against the axis of resistance in the context of the « New Middle East » project, asserting that Syria as well as its allies will defeat this project and will not let it survive.

There will be a time when everyone, including the countries which backed the terrorist groups, will thank Syria for its steadfastness that protected the region and the world from the terrorist atrocities.

Lebanese Presidential Elections

Hezbollah Secretary general announced that the party endorses electing a new president soon and called on all the Lebanese political factions to facilitate the democratic process and to preserve the national security.

Sayyed Nasrallah revealed that March 14 challenge candidacy aimed at preventing any serious candidate from running for the elections, accusing the team of trying to extend the term of president Michel Sleiman.

Sayyed Nasrallah also said that there is still a chance to elect a new president, adding that Hezbollah does not a require a president who defends the resistance, yet a president who does not back stabs it or conspire against it.

« Hezbollah defends the people, the state and the whole country, » he affirmed.

« Hezbollah trusts its capabilities and will always encounter all challenges in order to keep victorious, despite the Israeli threats, » Sayyed Nasrallah concluded.
http://www.almanar.com.lb/english/adetails.php?eid=153305&cid=23&fromval=1&frid=23&seccatid=14&s1=1

Sayyed Hassan Nasrallah: Plot against Syria has begun to unravel (P.1)

Sayyed Hassan Nasrallah: Plot against Syria has begun to unravel (P.2)

Sayyed Hassan Nasrallah: Plot against Syria has begun to unravel (P.3)

Sayyed Hassan Nasrallah: Plot against Syria has begun to unravel (P.4)

ORIGINAL:

FRENSH
========

Nasrallah :nous voulons juste un président qui ne complote pas contre nous

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a réaffirmé que « l’équation d’or armée-peuple-résistance tient toujours voire elle est comprise dans la déclaration ministérielle ».

S’exprimant à travers un écran géant devant une foule de gens à Bint Jbeil, à l’occasion de la fête de la Libération, son éminence a mis en garde « l’ennemi israélien de ne point poursuivre ses violations sur la frontière terrestre libano-palestinienne dans le but d’imposer une nouvelle situation frontalière. Car, la résistance sera forcée de prendre elle-même des mesures afin de préserver la dignité du peuple libanais et d’empêcher toute nouvelle situation sécuritaire imposée . La Résistance ne gardera pas la bras croisés face à toute agression israélienne et toute insolence de la part de l’ennemi ».

Concernant la Syrie, sayyed Hassan Nasrallah a estimé que « le projet d’un nouvel Moyen-Orient a échoué en Syrie », indiquant que « si la première copie de ce projet était au Liban, sa deuxième copie se déroule en Syrie et consiste à non pas seulement diviser la région , pire, il s’agit de diviser la Oumma selon le nombre des organisations islamistes takfiris ».

Pour ce qui est de la situation politique au Liban, son éminence a dénoncé « un projet de prolongation du mandat présidentiel, projet qui a échoué et pour lequel toutes les tentatives de séduction ont été utilisées », ajoutant qu’ « un candidat de défi a été présenté afin de couper le chemin au candidat sérieux sachant que tout le monde sait que le candidat de défi n’a et n’aura aucune chance d’être élu président ».

Les principaux points de ce discours:
====================================

I-Pourquoi cette commémoration ?

Comme chaque année, nous célébrons ce jour glorieux du Liban afin de rappeler, génération après génération , la grandeur de cette victoire, les valeurs qu’elle porte, ses répercussions que nous continuons à ressentir aujourd’hui.
Car, cette victoire, qui a provoqué la chute du projet sioniste dans la région, est la fondatrice du Temps des Victoires, le premier clou dans le tombeau du Temps des défaites.

Cette victoire est un exploit national, libanais, islamique, elle n’appartient pas à un pays, à un parti,à une religion, elle appartient à la Oumma qui lutte contre le projet sioniste depuis toujours.

Cette commémoration est essentielle afin de glorifier les sacrifices de notre peuple à travers leurs fils, leurs enfants, leurs femmes, leurs maisons, sans compter celles de l’armée libanaise, de l’armée syrienne et aussi celle des mouvements de résistance palestiniens.

A travers commémoration, nous voulons renforcer l’espoir en l’avenir, et surtout la confiance en soi, en ses capacités. Cette culture, c’est la confiance en Dieu, en notre humanité, en nos hommes, en nos femmes, en nos enfants, c’est cette confiance qui nous a introduits dans le Temps des Victoires.

Depuis la victoire de l’an 2000 en passant par le retrait des forces de l’occupation américaine de l’Irak puis la victoire de 2006 il est devenu évident que la victoire est possible contre un ennemi surpuissant militairement, l’ennemi peut être vaincu grâce à cette volonté, cette détermination, cette confiance, cette foi et nous comptons poursuivre le travail, car il ne suffit pas de croire il faut aussi travailler.

Cette année, compte tenu de ce qui se passe dans la région, je dois parler du caractère moral de la Résistance surtout comment elle s’est comportée en l’an 2000.

Car ce qui se trame aujourd’hui contre la Oumma islamique est grave et vise à défigurer l’image réelle de l’Islam, à le vider de ses véritables valeurs humaines.

En effet, on veut coller à l’Islam, des images de décapitation, d’égorgement, de destruction des lieux saints, de massacres collectifs, de violations contre des biens privés, de tortures, de meurtres, de profanation de cimetières, d’enlèvement.

Nous avons entre nos mains une victoire sans précédent et des plus nobles et des plus humaines, car en ce jour les combattants de la résistance ont pénétré dans la zone frontalière en respectant la dignité de ses habitants, ils ont respecté les églises, les biens privés, le tissu multiconfessionnel de la zone sachant que les traitres et les collaborateurs étaient toujours présents dans la zone avec leurs familles. La Résisatnce islamique n’a causé de mal à personne, n’a injurié personne.

Cette résistance est une production de l’Islam, c’est une résistance islamique, de par ses valeurs, de par son contenu, de par son humanisme et sa tolérance et sa miséricorde. Elle est l’expression des valeurs de l’islam et de la noblesse et de la grandeur du prophète Mohammad (P).

II- la situation avec l’ennemi israélien
========================================

Notre politique envers l’ennemi israélien se fonde sur la dissuasion. Notre force est dissuasive et le Liban doit posséder une force dissuasive face à un ennemi aussi puissant militairement.

Car cette force est la seule garante à protéger sa terre, son ciel, sa mer, son pétrole, son eau, son peuple, sa souveraineté, son avenir..
Personne n’a présenté une stratégie de défense de manière sérieuse.

Nous insistons sur l’équation d’or peuple-armée libanaise et résistance, elle est incluse de manière implicite dans la déclaration ministérielle..

Or, malgré tout ce qui se passe dans la région , la résistance a non seulement réussi à préserver sa force dissuasive et cela l’ennemi le reconnait .

Mais plus encore, la résistance travaille jour et nuit à développer sa force de dissuasion et l’ennemi est au courant et cela le préoccupe, c’est même l’une de ses hantises, il ne cesse de surveiller l’Iran et la Syrie parce qu’ils ne cessent d’offrir à la résistance les moyens de se développer et de se renforcer.

Or, face à un ennemi tel que l’entité sioniste, aussi féroce et puissant militairement, il n’ y a pas de limites ou de ligne d’arrivée à notre force dissuasive, elle doit sans cesse s’améliorer et se renforcer tant que l’ennemi en fait autant.

Autre point à soulever dans le dossier israélien, celle de traiter ou de régler toutes les questions liées à l’entité sioniste comme la question de Chebaa, ou celle des collines de Kafarchouba ou celle des prisonniers disparus ou celle des enlèvements ou celle des violations israéliennes diverses..

Certes la question des réfugiés palestiniens et celle du droit de retour sont primordiales mais elles sont liées au règlement du conflit israélo-arabe..

Il faut avouer que même nous, en tant que Hezbollah, n’avions pas traité ces questions de manière sérieuse. Il est sain de s’autocritiquer.. Et il est temps d’y remédier..

Parmi ces questions, notons celle de la situation sécuritaire sur la frontiere libano-palestinienne. Vous remarquerez que durant ces derniers temps, le nombre des incidents sécuritaires a augmenté ostensiblement, je ne parle pas des violations aériennes mais des agressions sécuritaires comme l’enlèvement de bergers ou des coups de feu tirés ou le déracinement d’un arbre ou l’installation de nouveaux fils barbelés et de caméras d’espionnage etc

De manière générael, ces incidents sont réglés par l’armée libanaise et les forces de la FINUL. Tant que ce genre de situation de dépasse pas le seuil de la menace réelle , nous laissons à l’armée libanaise et à la FINUL le soin de la régler, mais si la situation se poursuit et devient menaçante voire dangereuse alors nous allons traiter la situation différemment.

Et là, je tiens à m’adresser à la population libanaise qui habite à la frontière libano-palestinienne. Les Israéliens sont énervés rien qu’en voyant comment vous vivez en paix, comment vous vous déplacer en toute sécurité de jour comme de nuit, , comment vous menez votre vie normalement et dans la joie. Alors que dans le passé c’était tout l’opposé. Aujourd’hui, ce sont les Israéliens qui vivent dans la peur et non plus les Libanais.Votre train de vie est la preuve de leur défaite au Liban.

Aujourd’hui, l’équilibre de la terreur a changé de bord, nous sommes en face d’un ennemi qui a peur, reclu dans ses bases, caché dans ses forteresses, au point qu’il préfère envoyer des robots pour effectuer ses missions de reconnaissance.

Et la situation est encore pire sur le front interne où les généraux sont inquiets par chaque mouvement que fait la résistance. Si une maison est construite au Liban-sud, les israéliens se demandent que planifie le Hezbollah, si un arbre est planté ils se demandent que compte faire le Hezbollah , si un restaurant est construit de même ils se posent des questions..

Et je vous dis, restez comme vous étiez lorsque vous êtes retournez le 25 Mai et que vous aviez célébré, construisez et n’ayez crainte car l’ennemi israélien est devenu une légende du passé, il n’osera jamais vous agresser.

Toutefois, si nous constatons que la situation risque de changer et de s’aggraver, alors je vous garantie que nous n’allons pas garder les bras croisés face à toute insolence ou agression israéliennes..

III-la situation en Syrie
=========================

Le 25 mai 2013 j’ai expliqué la position du Hezbollah face à la crise syrienne, j’ai évoqué les dangers qui menaçaient le Liban, la région, la cause palestinienne à cause de ce qui se passe en Syrie..Et j’ai expliqué les raisons de notre intervention en soulignant que nous assumons la responsabilité de nos actes..

Les événements qui se sont déroulés par la suite ont prouvé le bien fondé de notre point de vue, de notre analyse..

La Syrie est le seul et l’unique pays arabe qui a défendu et soutenu et sacrifié pour la cause palestinienne, qui s’est dressé seul contre l’ennemi israélien, qui a soutenu la résistance , la Syrie est le pays de l’arabisme , le pays de la résistance, c’est le seul pays qui a conservé sa dignité car c’est le seul pays qui a refusé toute forme de relations ou de liens avec l’entité sioniste.

La Syrie a nourrit et soutenu la résistance libanaise et palestinienne et continue de le faire, alors pourquoi ne pas défendre notre point fort ?

Aujourd’hui, un an après notre discours, vous constatez que le projet de division confessionnelle qui vise la Oumma et auquel nous avons mis en garde ne se limite pas à diviser la région en micro-Etat mais plutôt à la morceler en des parcelles de terre entre les organisations islamistes takfiries.

Le projet consiste à diviser la région selon le nombre des groupes armés d’une même organisation islamique de manière à déchirer la Oumma.

A titre de rappel, qui sont ceux qui ont créé le mouvement sioniste ? qui a fait venir le sionisme en Palestine ? Ce sont les britanniques qui ont fait venir les juifs en Palestine pour en faire leur caserne militaire dans la région et empêcher la Oumma à évoluer ou à progresser. Ils ont fait venir tous les juifs du monde en Palestine, et le pire avec l’agrément des Arabes en échange d’acquérir un royaume.

Aujourd’hui , le même scénario se répète en Syrie. En effet, les Etats-Unis et leurs alliés font venir des quatre coins du monde tous les terroristes vers cette région , vers la Syrie pour briser l’axe de la résistance et détruire la Syrie, le seul pays arabe qui menace le projet sioniste.

Jamais on n’a assisté à une chose pareille même en Afghanistan ! On leur a offert tous les moyens militaires, financiers, logistiques, médicaux, sans compter l’assistance par satellite.. on a facilité leur transport et leur déplacement, on leur a donné des visas..

Malgré cela, le projet de division qui visait la Syrie a subi des échecs. Car , le facteur déterminant reste ce qui se passe sur le terrain

La Syrie lutte, elle tient le coup, elle a des amis et des alliés qui la soutiennent, elle a résisté face à une guerre universelle. Or, jamais le soutien de ses amis n’auraient porté ses fruits si la Syrie aurait fléchi.. or, la Syrie a réussi à démasquer les takfiris, elle a dénoncé leurs agissements, a poursuivi leurs chefs, les a pourchassé jusque dans leur terroir..

ET donc ceux qui les ont envoyé, constatent aujourd’hui que ces terroristes qu’ils ont envoyé n’ont pas brisé l’axe de la résistance pire, ils craignent leur retour dans leur pays..

Quand à la coalition de l’opposition, elle est noyée dans ses contradictions et ses illusions, ses liens avec l’ennemi israélien lui ont fait perdre toute crédibilité devant le peuple syrien. Le soutien des Israéliens le confirment, je ne parle pas d’un soutien médical mais pire d’un soutien militaire puisque les Israéliens ont bombardé des bases de l’armée syrienne et donc nous avons aujourd’hui une nouvelle zone frontalière pro-israélienne qui s’installe en Syrie..

Le danger que représente ces organisations islamiques est certes réel mais la Syrie se renforce, la Syrie avance dans les réformes populaires , elle avance dans la réconciliation et l’unité, elle avance dans les élections présidentielles et l’axe de la résistance avance tout autant ..

C’est pourquoi, tous les efforts sont déployés par les groupes armés takfiris pour saboter les présidentielles et empêcher le peuple syrien d’aller voter en masse , de s’exprimer ..

Ainsi par exemple, l’EIIL ou Daech a décrété une fatwa prohibant le droit de vote pour les Syriens qui ne vivent pas uniquement dans des régions sous leur dominance mais pour les Syriens qui vivent dans des régions sous leur feu.

Le voilà le modèle des USA qu’ils veulent imposer en Syrie, un modèle qui veut empêcher un Syrien d’exercer son droit démocratique celui de voter pour son président, n’importe lequel !

Tel est le véritable défi, permettre au peuple syrien d’exprimer son choix , mais même cela est prohibé chez Daech ..

Souvenez-vous en 2006 , Rice a parlé du projet d’un nouvel Moyen-Orient, sa bataille était au Liban, cette copie du projet s’est effondrée face à la résistance et à l’armée libanaise.

Aujourd’hui, la deuxième copie de ce projet est en Syrie, la bataille se déroule en Syrie où le peuple, l’armée et l’état luttent contre sa réalisation.

Au début de la crise, tous ont parié sur la chute de la Syrie en quelques mois, mais la Syrie a résisté et quand tous les scénarios seront dévoilés, tous les peuples de la région applaudiront la Syrie quand ils réaliseront ce qu’elle a évité à la région comme désastre. Tout comme ceux qui ont comploté contre elle, ils regretteront et remercieront la Syrie .

De même au Liban, tout ceux qui nous ont critiqué pour notre intervention en Syrie, ils nous remercieront certainement pas en public mais en privé or, déjà certains l’ont exprimé..

IV- la situation au Liban
=========================

Concernant la question présidentielle, il fait traiter la période à venir avec délicatesse car elle est sensible. Il faut préserver son calme et agir avec sagesse afin de garder la paix civile et la stabilité sécuritaire et permettre à ceux qui négocient de poursuivre leurs efforts et d’avancer.

Ce qui prime c’est de déployer tous les efforts nécessaires afin de réduire la durée pour élire un président qui puisse assurer la stabilité, qui jouisse d’une véritable représentativité populaire, et capable de rassurer les diverses forces politiques.
Or, il y a de sérieuses négociations entre le CPL de Aoun et le courant du Futur et ces pourparlers sont engagés depuis un certain temps.

Or, ce qui s’est passé récemment, c’est qu’on a présenté un candidat de défi pour couper la route au candidat sérieux. Selon mes informations provenant de diverses sources, le but était de ne pas parvenir à élire un président durant la date prévue, soit avant le 25 Mai. Pour l’autre partie, le but était de tenter de prolonger le mandat présidentiel. ET, on a offert toute forme de propositions alléchantes pour pouvoir prolonger le mandat présidentiel.

On a présenté un candidat de défi tout en sachant que ce candidat ne sera jamais nommé président mais juste pour faire croire que la seule solution pour éviter un vide présidentiel était le prolongement.

Ce projet a échoué et vous nous avez accusés de chercher le vide présidentiel.

Nous assumons vos accusations mais ce qui est importe c’est que les gens se dirigent vers des élections sérieuses..

Nous sommes ouverts et nous voulons un président le plus vite possible mais nous refusons le prolongement.

Nous ne voulons pas charger le futur président plus qu’il ne puisse supporter, voire nous ne demandons pas un président qui soutienne ou qui protège la résistance. Car, c’est la résistance qui protège le pays, c’est elle qui défend l’état, qui défend sa souveraineté..

Nous sommes modestes tout ce que nous demandons c’est un président qui ne complote pas contre nous ou qui ne nous poignarde pas dans le dos.. Et cette option existe..

Sur le plan interne, nous avons le dossier des salaires et nous souhaitons que les salaires des soldats libanais et ceux de l’université soit traiter indépendamment des autres salaires.

Il ne faut pas ajourner le règlement de cette question, ne sacrifiez pas les gens pour un président alors que nous cherchons un président pour les gens..

Chers compatriotes, ayez confiance en vos capacités et vous enregistrerez des victoires contre l’ennemi israélien et feraient échouer le projet américain qui vise l’axe de la résistance..

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=174349&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Mahasham & Azouzi

Publicités
Cet article, publié dans Sayyed Hasan Nasrallah, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour S. Nasrallah: Hezbollah, Syria Will Certainly Defeat Israeli-Terrorist Project \ Nasrallah :nous voulons juste un président qui ne complote pas contre nous

  1. Ping : S. Nasrallah: Hezbollah, Syria Will Certainly D...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s