Syrie mon amour Éternel ( INFOS 132 )

A Syrian boy poses in front of a stall selling souvenirs in Damascus

A Syrian boy poses in front of a stall selling souvenirs in Damascus

Téhéran, réunion «des vrais amis de la Syrie»

IRIB- Téhéran est, pour la 2ème fois, l’hôte de la réunion «des vrais amis de la Syrie».
31 délégations parlementaires, venues du Moyen-Orient, de l’Amérique latine, de l’Afrique, de la Russie et d’autres endroits du monde ont participé, ce dimanche, à la réunion, à Téhéran, «des vrais amis de la Syrie». L’augmentation du nombre de participants, à la 2ème réunion, à Téhéran, «des vrais amis de la Syrie» montre que nombreux sont les partisans de la politique de l’Iran envers les évolutions syriennes, tandis que le front américano-occidental, symbole du bellicisme, en Syrie, a échoué. Depuis le début de la crise syrienne, en mars 2011, l’Iran n’a ménagé aucun effort, pour la résoudre, via une solution politique. Les « vrais amis de la Syrie », notamment, l’Iran, la Russie et la Chine, ainsi que les autres pays partisans du règlement de la crise syrienne, via la voie démocratique, ont déployé de multiples efforts, tant sur la scène régionale, qu’internationale. Sur la scène régionale, en organisant la réunion « des vrais amis de la Syrie », et avec les visites de ses responsables, dans les autres pays, pour mener des consultations, dans le but de trouver une solution à la crise syrienne, l’Iran a déployé des efforts a maxima. Sur la scène internationale, la Russie, de même que la Chine, en tant que « vrais amis de la Syrie », au Conseil de sécurité des Nations Unies, en utilisant leur droit de véto, se sont opposées aux actions militaires, contraires aux lois internationales, pour résoudre la crise syrienne. Dans le processus des efforts régionaux et internationaux, l’Iran a joué un rôle positif et influent. Bien que l’Iran n’ait pas participé aux Conférences Genève 1 et 2, sur la Syrie, cependant, ce pays soutient les voies politiques émanant de la volonté du peuple de ce pays. Les expériences engrangées, durant plus de 3 années de crise, montrent que l’option militaire éventuelle et la poursuite des soutiens financiers et logistiques aux terroristes ne peuvent en rien régler la crise syrienne.
La tenue de l’élection présidentielle syrienne est le fruit de la résistance du peuple et de l’armée syrienne, face aux terroristes et aux efforts déployés par les « vrais amis de la Syrie ». L’Iran, en tant que pays influent, dans les équations régionales, et conscient des répercussions de la poursuite de la présence des terroristes, en Syrie, insiste sur le règlement de la crise syrienne, via la voie politique, dans le cadre de laquelle il a proposé un plan en 4 points. Le cadre général de ce plan insiste sur la souveraineté, l’intégrité territoriale, l’indépendance et l’autodétermination du peuple.

Laham rencontre les représentants des parlements brésilien et coréen démocratique
01 Juin 2014
Damas/ Le président de l’Assemblée du Peuple, Mohamad Jihad Laham, a affirmé que l’échéance constitutionnelle présidentielle est une affaire syrienne souveraine décidée par le peuple syrien seul.
Recevant aujourd’hui la présidente du Conseil mondial de la paix au Brésil, en visite en Syrie à l’invitation adressée par l’Assemblée du Peuple au parlement brésilien pour assister aux élections présidentielles en Syrie, M. Laham a invité la délégation brésilienne à s’informer des élections en Syrie et à assister aux premières élections présidentielle multipartites en Syrie à travers lesquelles le peuple syrien pourrait exprimer sa volonté avec liberté, transparence et honnêteté.
M. Laham a ajouté que l’Assemblée se tient à la même distance des trois candidats au poste de la présidence de la République, en sa qualité de représentant du peuple syrien et elle contient des partis et forces qui appartiennent aux différentes catégories de la société.
M. Laham a précisé que faire les élections présidentielles au rendez-vous fixé donne la preuve sur la résistance du peuple syrien et sa détermination à faire face à toutes les tentatives des pays conspirateurs visant à encercler la vie politique en Syrie.
La chef de la délégation a indiqué que cette visite intervient pour accompagner les élections présidentielles qui se déroulent suivant la constitution et la loi des élections générale et pour transmettre la souffrance du peuple syrien et les crimes en Syrie perpétrés par les groupes terroristes armés.
M. Laham a rencontré également le chef du comité central du Front démocratique de Libération nationale, membre de l’Assemblée populaire suprême (APS) en Corée démocratique Kim Wand So, et la délégation qui l’accompagne.
Au cours de la rencontre M. Laham a affirmé que les élections présidentielles interviennent pour couronner les victoires réalisées par l’armée dans sa bataille contre le terrorisme.
Il a précisé que la Syrie et la Corée démocratique font face aujourd’hui au même complot et ennemi, dont en tête les Etats-Unis, qui œuvrent avec la coopération de leurs alliés pour imposer leur volonté par la force à tous les pays qui travaillent en harmonie avec leurs principes nationaux et les aspirations de leurs peuples.
M. Laham a invité les membres de la délégation à visiter les bureaux de vote qui s’ouvriront mardi prochain à 7h:00 du matin et à assister à l’opération électorale qui se déroulera avec liberté et transparence.
Pour sa part, le responsable coréen a affirmé que les élections présidentielles en Syrie sont un droit légitime du peuple syrien et un pas encourageant pour tous les pays progressistes à travers le monde. Il a indiqué que les élections présidentielles à l’ombre de la crise en Syrie porteront un coup douloureux à tous les pays agressifs dont en tête les Etats-Unis et leurs alliés.

Chaar rencontre les deux délégations brésilienne et coréenne

Le chef de la haute commission judiciaire des élections, le juge Hicham al-Chaar, a affirmé que le comité jouit de l’indépendance et de l’impartialité totale.
Recevant séparément aujourd’hui la chef du Conseil mondial de la paix au Brésil et le chef du comité central du front démocratique pour la libération nationale en Corée démocratique, M. Chaar a indiqué que la commission a pris toutes les mesures nécessaires pour les élections de demain.
Il a affirmé que le peuple syrien, en dépit des pressions, du terrorisme et de la guerre médiatique pour déformer les réalités et induire en erreur l’opinion publique mondiale, est déterminé plus que jamais à accomplir l’échéance constitutionnelle.
Pour sa part, la présidente du Conseil mondial de la paix a indiqué que sa visite intervient pour s’informer de la réalité des événements en Syrie, considérant les élections présidentielles comme historiques pour la Syrie et de très importantes vu qu’elles donneront au monde et à tous les pays un exemple sur la résistance du peuple syrien qui vaincra et choisira son président qui sauvegardera la force et l’unité de son pays.

Le responsable coréen a indiqué que l’invitation de l’Assemblée populaire suprême (APS) en Syrie donne la preuve sur la confiance de l’Etat syrien en la Corée démocratique qui se tient aux côtés de la Syrie dans la même fosse face à l’impérialisme mondial. http://sana.sy/fra/51/2014/06/01/547984.htm

L’ambassade syrienne au Liban regrette la décision du ministère libanais de l’Intérieur contre les Syriens au Liban
01 Juin 2014
Beyrouth / L’ambassade de Syrie au Liban a exprimé son grand regret pour la décision du ministère libanais de l’Intérieur d’interdire aux réfugiés syriens de retourner au Liban s’ils s’orientaient vers la Syrie à partir d’aujourd’hui.
L’ambassadeur de Syrie au Liban, Ali Abdel Karim, a déclaré au correspondant de Sana que cette décision se contredit avec les règlements du droit de l’homme les plus élémentaires et avec l’action du commissariat international des droits de l’homme étant donné que les aides internationales arrivent aux Syriens aussi bien à l’intérieur de la Syrie qu’à l’extérieur.
Le diplomate syrien a indiqué que la participation des citoyens syriens à la présidentielle à l’extérieur et à l’intérieur de la Syrie doit ravir aux Libanais vu que cette participation reflète l’intention sérieuse des Syriens de regagner leur patrie.
L’ambassadeur syrien a prévu que le gouvernement libanais reconsidère cette décision pour éviter ses répercussions négatives sur les citoyens syriens et les relations fraternelles entre les deux pays. http://sana.sy/fra/51/2014/06/01/547970.htm

Syria News 1/6/2014, Captured al-Nusra terrorists confess attempt to assassinate interior minister

Mahasham & Azouzi

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Syrie mon amour Éternel ( INFOS 132 )

  1. Ping : Syrie mon amour Éternel ( INFOS 132 ) | ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s