Syrie mon amour Éternel ( INFOS 138 )

Palmyre Syrie

Palmyre Syrie

SVP pas trop de bruit…. !!!!

Laurent Fabius s’endort en pleine réunion officielle en Algérie

Las Vegas : 5 personnes tuées lors d’une fusillade
Trois personnes, dont deux policiers, ont été tuées dimanche 8 juin au cours d’une fusillade à Las Vegas perpétrée par un couple de tireurs –un homme et une femme– qui se sont ensuite suicidés

Obama’s Syrian Policy Vetoed by Assad Election Victory
Shamus Cooke

“Assad’s days are numbered” – President Obama, February 2012
Living in denial is the easiest way to avoid hard truths, but it’s a horrible way for a government to conduct foreign policy. Obama’s Secretary of State John Kerry recently scoffed at the elections in Syria, calling them “meaningless.” The U.S. media obediently agreed, while the rest of the world drew a much more realistic opinion. It’s true that an election during an ongoing conflict isn’t ideal for democracy, but the deeper truths exposed by the election were completely ignored by the U.S. government and media.
Interestingly, few governments or media outlets doubted that the election in Syria was fair for those who were able to vote. There were no large-scale allegations of fraud, and the numbers announced by the government weren’t seriously contested.
The results of the election weren’t a surprise to anyone familiar with Syrian domestic politics. RT points out the two most obvious reasons Assad’s victory was assured:
1) The president never lost the support of his core constituencies — the Syrian armed forces, the government and business elite, the major cities, the minorities (Christians, Druze, Alawites, Shia, etc.) and secular Sunni (most of the 3 million members of the Baath Party are Sunni).
2) The opposition was fundamentally unable to present a cohesive front and a common political platform — this includes both domestic and external opponents — let alone rally behind a single candidate.
While ignoring these clear truths, John Kerry attempted to justify his characterization of the election as “meaningless,” by adding “…you can’t have an election where millions of your people don’t even have an ability to vote.”
Kerry’s point, although true, would hold greater weight if not for the fact that the Syrian Government controls all but one major city in Syria. Most of the Syrian rebel strength is in the less populated rural areas.
Therefore, it’s quite meaningful that 73 percent of eligible voters went to the polls and that 88 percent of them voted for Assad. Eleven out of 15 million apparently voted. And although one could likely poke further holes in the electoral process, the general sentiment in Syria found expression, the meaning of which was accepted by most of the world.
Equally meaningful was the huge voter turnout in neighboring countries, though especially Lebanon and Jordan, where tens of thousands of Syrian refugees voted at the Syrian embassy overwhelmingly in favor of Assad. Of course this fact directly contradicts the longstanding lie that these refugees were all “victims of Assad.”
In fact, Syrian citizens around the world voted at their embassies, overwhelmingly for Assad. This didn’t make the U.S. media think twice about their strict anti-Assad narrative. Ignorance is bliss. The media had a similarly muted attitude when thousands of pro-Assad Syrian protestors across the U.S. attended anti-war protests in response to Obama’s plan to bomb Syria.
Perhaps the deepest truth the Syrian elections exposed is that, were it not for the U.S. and its allies, the war in Syria would have long ago ended, and tens of thousands of lives spared. Millions of refugees would not be homeless.
It’s now very clear that the motor force of war in Syria has long been orchestrated from the outside. The people on the inside want peace. The media has long acknowledged that Obama’s CIA has led regional allies Saudi Arabia, Qatar, Turkey, etc., against the Syrian government, by funneling guns and training foreign fighters. Without this the rebels would have been crushed long ago.
Ultimately the elections proved that the catastrophic war in Syria is not the will of the Syrian people. Many likely voted in favor of Assad simply to show the world that they don’t support the rebels — that they want an immediate end to the insane war that has nearly destroyed an entire nation.
Will Obama listen? Not likely. John Kerry’s blathering about the election was out of sync with most of the world, but in line with the Obama administration’s consistently out of touch perspective about the situation in Syria.
Stunningly, when the official spokeswoman for Obama’s State Department, Jen Pskai was recently asked if the administration still believes that Assad’s “days are numbered,” she responded by saying “yes we do.” Being in denial too long can resemble psychosis.
Obama also recently re-enforced his failed Syria policy in his big speech at the West Point military academy, where he said he would “…ramp up support for those in the Syrian opposition who offer the best alternative to terrorists and brutal dictators.”
To “ramp up” support for the Syrian rebels at this point merely means only one thing; that much more blood is about to be spilled. And for what?
Obama’s West Point plan to “arm the Syrian moderates” is the same worn-out “strategy” that Obama has used since 2011 to justify his support of cash, arms, and training to the Syrian rebels, which has artificially lengthened the Syrian catastrophe while directly resulting in a the revival of Islamic extremism and terrorism in the region.
Ironically, Obama’s West Point speech also mentioned a plan to create a $5 billion dollar regional anti-terrorism fund, no doubt a way to “legally” funnel more money to further target the Assad government while creating yet more terrorists in the process.
It was also revealed recently that Obama is now supplying rebel groups with sophisticated anti-tank missile launchers, ensuring that blood will flow more freely. By continuing down this policy that the Syrian people have clearly rejected, Obama is proving that he cares nothing for democracy nor for the lives of the people in Syria. Nor does he care about the will of the American people: In a 2013 poll conducted by the Pew Research Center “70% of Americans oppose arming the Syrian rebels.”
The number is likely much higher now.
At home and abroad Obama’s Syrian policy has been condemned as a failure, yet he shows no signs of stopping, even after most Syrians voted for peace. This is the same peace that Americans and the rest of the world demand.

– See more at: http://workerscompass.org/obamas-syrian-policy-vetoed-by-assad-election-victory/#sthash.qNPfWd4v.eirCf3rr.dpuf

La TV Syrienne répond à L’ancien envoyé spécial de l’ONU, Lakhdar Brahimi et au premier ministre Qatari
le cheikh Ben Nasser Al Thani : « L’Unité interne de la Syrie est le seul maitre de la Situation »

Brahimi : Syrie, la probable seconde Somalie ….
IRIB- L’ancien envoyé spécial de l’ONU, Lakhdar Brahimi a averti, dans une interview
avec le magazine allemand Spiegel, que la Syrie risquerait de devenir une seconde somalie. L’ancien envoyé spécial des Nations-Unies pour la Syrie, l’algérien Lakhdar Brahimi, ne mâche pas ses mots. La Syrie n’est plus qu’un Etat fantôme où les chefs de guerre font la loi et font peser une menace grave pour l’avenir du Proche-Orient.  » Si une solution politique au conflit qui déchire le pays depuis plus de trois ans n’est pas rapidement trouvée… le conflit ne va pas rester confiné en Syrie ». Cette guerre perturbera la stabilité du Liban où se sont réfugiés environ un million et demi des Syriens et qui représentent, actuellement, un tiers des habitants de ce pays. Le diplomate algérien estime que les occidentaux et de nombreux pays arabes ont tablé à tort sur l’effondrement du régime de Bachar Al-Assad. Lakdhar Brahimi reproche à certains dirigeants arabes d’avoir fait l’erreur de soutenir « les efforts de guerre au lieu des efforts de paix ». elon lui et sur la base du « peu d’éléments en sa possession », au moins une des attaques chimiques, en mars 2013 près d’Alep, pourrait avoir été le fait des insurgés. « Il semble qu’à Khan al Assal, dans le nord, la première fois que des armes chimiques ont été utilisées, il existe une probabilité qu’elles l’aient été par l’opposition », dit-il. L’idée d’une division de la Syrie en plusieurs Etats ne tient pas la route, c’est un scénario somalien qui se profite, selon le diplomate algérien. La Syrie ne « va pas être divisée, comme beaucoup le pensaient. Elle va devenir un État déliquescent dominé par les chefs de guerre. » « Israël » est le plus grand bénéficiaire de la guerre en Syrie, surtout après l’élimination de son armement nucléaire, a lancé M.Brahimi.
Et de pointer du doigt le groupe takfiriste l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). « EIIL est actif en Syrie et en Irak. La Jordanie peine déjà à tenir bon, c’est la même chose pour la Turquie. Ces trois derniers mois les combattants de EIIL ont perpétré 100 attentats en Syrie et 1.000 en Irak ». Le diplomate a également mis en garde les gouvernements occidentaux contre les risques que comportait cette guerre pour eux: « Il y a 500 à 600 Français, en gros le même nombre de Britanniques. Des milliers de non ressortissants syriens combattent là-bas ». Et de lancer: « Mon dieu ! Tous ces gens qui se font former en Syrie et croient qu’ils ont pour mission d’ériger un Etat islamique dans le monde. C’est une assez grande menace pour vous, pas vrai ? ».
Le Qatar appelle au cessez-le-feu en Syrie!!
IRIB-Le Qatar, l’un des principaux architectes de la guerre dévastatrice contre la Syrie appelle le Conseil de sécurité à établir le cessez le feu en Syrie pour en préserver l’unité et l’intégrité !!! le changement de cap est flagrant quand on pense à des milliers de terroristes armés et financés par le Qatar ! ce lundi, le cheikh Ben Nasser Al Thani, premier ministre a demandé au Conseil de sécurité d’établir une trêve et de mettre fin « aux affrontements qui constituent un réel danger pour l’unité syrienne.  » le Conseil de sécurité se devra intervenir avec force et rapidité « , afforme al Rai al Koweit

En pleine guerre, la Syrie veut relancer le tourisme
La Syrie brille à nouveau, c’est le message que veut faire passer le gouvernement pour encourager le tourisme. C’est aussi le nom d’une campagne destinée à relancer un secteur en ruine. Premier acte : cette visite dans la ville de Sednaya, haut lieu de la chrétienté en Syrie. Le pays est en pleine guerre, mais le gouvernement veut démontrer qu’il n’est pas dangereux de voyager.

TV Alam :Hussein Mortadha
Al-Maliha, porte de la victoire d’Assad à Ghouta-est!
IRIB- Toute en poursuivant son avancée dans la banlieue de Damas, l’armée syrienne a pris le contrôle de plus de 90 % d’Al-Maliha et tente en ce moment d’utiliser cette région comme une porte de victoire dans d’autres régions de la Ghouta orientale.
Selon Al-Khabar qui évoque l’avancée de l’armée syrienne à Al-Maliha et ses alentours à Ghouta orientale, les forces assadistes ont réussi de couper les voies de communication entre Al-Maliha et ses alentours à Ghouta oriental et ont encerclé totalement les groupes terroristes. Ce rapport fait allusion au contrôle de plus de 90 % de cette région par l’armée gouvernementale avant de préciser que les groupes comme l’ASL et le Front Al-Nosra n’ont que quelques maisons sous leur contrôle et les habitants de la ville de Jermana sentent bien succès de l’armée et ces dernières semaines cette région jouit d’un calme relatif. En même temps, les milieux proches des terroristes ont avoué le vaste retrait de ces régions après les échecs humiliants du groupuscule terroriste de Jeish-ol-Eslam. Entre temps, l’armée syrienne est en train d’enregistrer des victoires l’une après l’autre dans ces régions et a réussi de prendre pour cible les cellules d’opérations des terroristes dirigées par les Jordaniens et Saoudiens.

L’armée découvre à Harasta un tunnel de 300 m de longueur
Dans la banlieue de Damas, une source militaire a affirmé que l’armée syrienne avait découvert un tunnel de 300 m de longueur et 14 m de profondeur et désamorcé les engins qui s’y trouvaient dans la ville de Harasta lors de sa traque des groupes terroristes armées.
La source a ajouté que le tunnel était doté de lampes, de ventilation et de caméras de surveillance

Le croissant rouge achemine des aides à la banlieue ouest d’Alep
Alep / Le croissant Rouge Syrien– branche d’Alep a fait entrer, en coopération avec la Croix-Rouge, sept camions chargés de denrées et d’aides humanitaires dans la banlieue ouest d’Alep pour les distribuer sur les familles sinistrées, selon le correspondant de Sana.
Dans une déclaration à Sana, le membre du bureau exécutif du gouvernorat d’Alep, Abdul Ghani Qassab, a assuré que l’acheminement des assistances est de la responsabilité du gouvernement envers tous les citoyens syriens, soulignant le souci du gouvernorat d’Alep et de toutes les parties concernées dans l’affaire de secours d’acheminer les assistances à toute personne sinistrée dans la ville et sa banlieue.
Pour sa part, le responsable des relations médiatiques et le porte-parole du comité international de la Croix-Rouge en Syrie, Ralf Hajj, a indiqué que l’acheminement des assistances aux personnes sinistrées se passe avec le soutien des parties concernées au gouvernorat.

Syria News 9/6/2014, President al-Assad grants general amnesty,

Mahasham & Azouzi

Advertisements

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Syrie mon amour Éternel ( INFOS 138 )

  1. Ping : Syrie mon amour Éternel ( INFOS 138 ) | ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s