Berlin chasse le patron des services secrets américains

Angela Merkel

Angela Merkel

Berlin chasse le patron des services secrets américains
Le Point.fr – Publié le 10/07/2014 à 15:48

Capture écran

Capture écran

L’Allemagne tire les conséquences des affaires d’espionnage qui secouent les relations transatlantiques à la suite des révélations d’Edward Snowden.

La décision est symbolique et très lourde à la fois : Berlin a décidé d’expulser le chef des services secrets américains en Allemagne. Legouvernement allemand tire là les conséquences de plusieurs affaires de surveillance et d’espionnage, mises au jour dans la foulée des révélations de l’ancien agent américain Edward Snowden. « Il a été demandé au représentant des services secrets américains à l’ambassade des États-Unis d’Amérique de quitter l’Allemagne », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert, dans un communiqué jeudi.

Tout avait commencé avec la découverte ces derniers mois de la mise sur écoutes du téléphone de la chancelière Angela Merkel par l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA), ainsi que de ses collaborateurs. La mise sur écoutes des institutions européennes avait aussi été mise en lumière. Mais les choses semblent s’être emballées ces derniers jours avec la découverte de deux agents doubles allemands, travaillant en réalité pour les services américains.
Reste à convaincre Paris

En enquêtant sur les pratiques américaines, le gouvernement allemand n’a visiblement pas du tout apprécié ce qu’il a trouvé. Et il le fait savoir à Washington en lui parlant avec un langage diplomatique digne de la guerre froide : au lieu de gérer les conflits discrètement, on affiche son exaspération avec une action symbolique forte, comme ici l’expulsion d’un responsable du renseignement. Cela ne changera pas le travail mené par ses équipes à Berlin, mais le président Barack Obama ne pourra ignorer ce signal européen.

Pour être efficace, il faudrait toutefois que cette initiative soit suivie par d’autres grandes capitales du Vieux Continent, ce qui n’est franchement pas gagné. Londres est presque dévouée au réseau de renseignement américain et l’une de ses agences, le GCHQ, oeuvre comme l' »oeil » de Washington au coeur de l’Union européenne et de ses infrastructures télécoms. Du côté de Paris, ce n’est guère mieux : si on sauve les apparences en dénonçant modestement la surveillance américaine, on partage allègrement nos informations. La DGSE dispose d’un système de surveillance mis en place hors de tout cadre légal et directement connecté à celui de la NSA… Angela Merkel a encore du travail.

http://www.lepoint.fr/monde/berlin-chasse-le-patron-des-services-secrets-americains-10-07-2014-1845102_24.php#xtor=CS1-32

Espionnage : Berlin expulse le chef des services secrets américains en Allemagne

AZOUZI

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Berlin chasse le patron des services secrets américains

  1. Ping : Berlin chasse le patron des services secrets am...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s