Le véritable objectif n’était pas l’Émirat islamique, mais une autre entité nommée par le Renseignement US le « Groupe Khorasan ».?????

Muhsin Al-Fadli

Muhsin Al-Fadli

Le véritable objectif n’était pas l’Émirat islamique, mais une autre entité nommée par le Renseignement US le « Groupe Khorasan ». Khorasan est le nom médiéval de l’Afghanistan et d’une partie de l’Iran. Il y a cinq jours, le directeur national du Renseignement US, James Clapper, avait pour la première fois cité ce groupe, assurant qu’il était composé d’anciens d’Afghanistan et qu’il recrutait des jihadistes en Syrie pour combattre sur le sol occidental. L’existence de ce groupe n’est attestée par aucune autre source. Selon le New York Times, citant le département d’État, son leader Muhsin Al-Fadli (photo) aurait été un intime d’Oussama Ben Laden et aurait été impliqué dans les attentats du 11-Septembre (que les États-Unis attribuent officiellement à Ben Laden). Le nom de Muhsin Al-Fadli avait été cité en 2005 par le président George W. Bush .
(source : voltairenet.org)

+++++++++++++++++++++++
+++++++++++++++++++++++

Khorasan, l’autre groupe frappé par les États-Unis en Syrie

Cette filiale méconnue d’al-Qaida s’est spécialisée dans l’organisation d’attentats sur le sol occidental. Or, selon Washington, leurs projets étaient proches d’une phase d’exécution.

Il préparait des attaques imminentes contre l’Occident. Khorasan était avec l’État islamique l’objet du raid américainqui a eu lieu ce mardi en Syrie. Huit frappes ont ainsi visé le groupe terroriste à l’ouest d’Alep. Parmi les cibles retenues figuraient, à en croire le Pentagone: des camps d’entraînement, des ateliers de fabrication d’explosifs et des munitions et un centre de communications. Leurs projets funestes «s’approchaient de la phase d’exécution», affirme la Maison-Blanche afin de justifier cette action préventive. Pourtant, avant d’être pointé du doigt par Washington, cette filiale d’al-Qaida était assez peu médiatisée.

• Qui sont les combattants du groupe Khorasan?
================================

Ils tirent leur nom d’une province perse qui s’étendait au-delà des frontières actuelles de l’Afghanistan, l’Iran, l’Ouzbékistan, le Turkménistan et le Tadjikistan. Les membres de cette cellule qui opèrent aujourd’hui depuis la Syrie viennent d’Afghanistan et du Pakistan. Le Pentagone parle de «vétérans aguerris d’al-Qaida». Leur nombre exact est inconnu. Contrairement à l’État islamique, le groupe reste affilié à la maison-mère. Mais Khorassan se distingue des autres filiales de la nébuleuse islamiste, comme peut l’être le front al-Nosra chargé de combattre le régime de Bachar el-Assad en Syrie. Car une tâche bien spécifique lui est dévolue: organiser des attentats sur le sol occidental. Les hommes du groupe terroriste ont ainsi fait du maniement des explosifs une spécialité.

• Qui est leur leader Mohsen al-Fadhli?
===========================

Le Koweitien est seulement âgé des 33 ans. Malgré son jeune âge, Mohsen al-Fadhli a connu une ascension fulgurante au sein d’al-Qaida, dont il est aujourd’hui l’un haut cadre. Le renseignement américain n’a pas tardé à s’intéresser à l’itinéraire de cet ancien proche de Ben Laden. Son nom est apparu en 2005 dans la bouche de George W. Bush. Washington venait tout juste de l’ajouter sur les listes des djihadistes recherchés pour avoir commandité un attentat contre un pétrolier français en 2002 au large du Yémen. Sa tête est aujourd’hui mise à prix 7 millions de dollars. Avant d’arriver en Syrie, le Koweitien a longtemps travaillé depuis l’Iran d’où il supervisait les transferts de fonds au sein de la nébuleuse islamiste. Il a également combattu en Afghanistan. Et Mohsen al-Fadhli aurait été l’un des rares à avoir été informé au préalable des attentats du 11 Septembre.

• Pourquoi Washington s’inquiète-t-il subitement?
======================================

«En termes de menace directe, Khorasan pose un danger aussi grand que l’État islamique», estimait James Clapper, le directeur du renseignement national, qui avait publiquement lancé l’alerte la semaine dernière. Le groupe aurait ainsi conclu «un partenariat avec des fabricants de bombes yéménites», affirme le Washington Post. Et, selon Nicolas Rasmussen, «Les efforts répétés du groupe pour dissimuler des explosifs dans les avions montrent à quel point ils persévèrent à réaliser des attaques de grande envergure contre l’Occident». Ces derniers temps, Khorasan cherchait également à former des djihadistes occidentaux en vue de mener des attentats dans leur pays d’origine. Début juillet, la conjonction de ces deux mêmes menaces avaient conduit les États-Unis à exiger auprès de leurs alliés le renforcement des contrôles dans les aéroports.

http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/23/01003-20140923ARTFIG00403-khorasan-l-autre-groupe-frappe-par-les-etats-unis-en-syrie.php
AZOUZI

Publicités

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le véritable objectif n’était pas l’Émirat islamique, mais une autre entité nommée par le Renseignement US le « Groupe Khorasan ».?????

  1. Ping : Le véritable objectif n’éta...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s