Damas : Les parties onusiennes s’écartent de l’impartialité en ignorant la responsabilité du terrorisme de l’attisement des besoins humanitaires en Syrie \ Foreign Ministry: Cutting water off Aleppo by terrorists is collective punishment and crime against civilians

ARABIC LINK : http://wp.me/p3N3jE-lw

Dans deux messages identiques qu’il a adressés au Secrétaire Général des Nations Unies et au Président du Conseil de Sécurité, le ministère a indiqué que la ville d’Alep fait l’objet depuis neuf jours à une sanction collective et à un blocus immoral imposés par les groupes terroristes armés qui coupent complètement l’eau, dont celle potable, de trois millions personnes qui habitent dans la ville, en raison de leur refus des crimes que perpètrent ces groupes à leur encontre.
« Les terroristes ont interdit le pompage d’eau potable via la centrale de Souleymane Halabi qui constitue la ressource principale d’eau potable dans la ville d’Alep…cette interdiction a causé la coupure d’eau de tous les quartiers de la ville pour le 9ème jour consécutif », a-t-il dit, faisant savoir que les terroristes avaient transféré les eaux au fleuve de Qweiq pour priver les citoyens d’obtenir l’eau potable.
Et le ministère de poursuivre : « Cette coupure a provoqué une grande crise pour les habitants qui étaient obligés d’obtenir l’eau de toutes les ressources disponibles, dont les fleuves et les eaux usées, ce qui expose la santé et la vie des civils au danger et causera, en cas de sa continuité, la propagation des maladies et des épidémies ».
Le ministère a précisé que le gouvernement syrien et les autorités dans la ville déploient beaucoup d’efforts pour compenser une partie des besoins de la population d’eaux par tous les moyens disponibles et via des solutions qui ne sont pas durables, vu le grand besoin d’eaux dans la ville d’Alep.
« La coupure d’eau des habitants de la ville d’Alep en tant que sanction collective, s’ajoute aux crimes que perpètrent les groupes armés contre la population de la ville par le biais d’obus de mortier et de roquettes visant quotidiennement les quartiers sûrs, et du blocage des routes de ravitaillement en vue d’empêcher l’accès des besoins alimentaires et médicaux à la ville pendant de longues périodes », a fait savoir le ministère.
Le ministère a assuré que ces crimes commis par les terroristes à l’encontre des citoyens syriens, y compris la punition collective et les actes de meurtre, d’enlèvement, de torture et de destruction, ont lieu au su et au vu des Nations Unies et via un appui direct des pays impliqués dans l’effusion de sang des Syriens sans l’adoption d’une condamnation claire pour mettre fin à ces crimes et violations.>
« Ce qui est condamnable, c’est le mutisme des Nations Unies et d’autres organisations internationales et humanitaires vis-à-vis de ces crimes et de cette catastrophe humanitaire à Alep, alors que nous voyons certains responsables aux Nations Unies qui pleurnichent et appellent à tenir des séances au Conseil de Sécurité et aux autres instances internationales pour viser l’Etat syrien sous prétexte de leur attachement à la conjoncture humanitaire en Syrie et aux droits de l’Homme dans ce pays », a dit le ministère.
Le ministère a appelé le Conseil de sécurité à une condamnation sérieuse de ce crime et à la prise de mesures immédiates dans le but d’exercer des pressions sur les pays soutenant les terroristes en Syrie afin qu’ils enrayent leurs crimes contre la population de la ville d’Alep, de même que contre tous les citoyens en Syrie. 
Le ministère des AE: L’Allemagne a rejoint le chœur de pays qui cherchent à entraver les élections présidentielles en
Le ministère des affaires étrangères et des expatriés a fait savoir que l’Allemagne a rejoint le chœur des pays qui cherchent à entraver les élections présidentielles en Syrie et contribuent à sa souffrance via le soutien, le financement et l’armement des groupes terroristes armés.
« Une fois de plus, les membres dudit chœur doivent savoir que la Syrie est un pays autonome et souverain et que sa décision provient de la volonté du peuple, la constitution et les lois », a affirmé le ministère qui a critiqué la décision de l’Allemagne d’empêcher les citoyens syriens résidents sur son territoires à exercer leur droit constitutionnel de voter à l’ambassade de Syrie.

« La véritable légitimité ne vient pas de membres du chœur mais du peuple syrien », a assuré le communiqué qui a ajouté que la tenue des élections présidentielles dépend seulement à la Constitution et rien d’autres.

Le peuple syrien décidera en pleine liberté de qui conduira la prochaine étape en dépit de tous les obstacles que certains tentaient à dresser sur son chemin.                                                          
http://sana.sy/fra/51/2014/05/12/543957.htm

Azouzi & Mahasham

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Damas : Les parties onusiennes s’écartent de l’impartialité en ignorant la responsabilité du terrorisme de l’attisement des besoins humanitaires en Syrie \ Foreign Ministry: Cutting water off Aleppo by terrorists is collective punishment and crime against civilians

  1. Ping : Damas : Les parties onusiennes s'écarten...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s