GENÈVE 2 : TUESDAY ( round 2 )11-2-2014

Délégation Officielle de  la République Arabe Syrienne

Délégation Officielle de la République Arabe Syrienne

GENÈVE 2 : TUESDAY ( round 2 )11-2-2014

La délégation de la République arabe syrienne a commencé aujourd’hui la séance matinale avec la délégation de la coalition en présence de l’émissaire de l’ONU en Syrie Lakhdar Brahimi pour la discussion de la question du terrorisme jusqu’à parvenir à un projet national commun pour la lutte contre le terrorisme.
La délégation syrienne a souligné n’être pas parvenue à un accord sur l’ordre du jour, précisant que la délégation de la coalition a refusé d’inscrire le sujet de l’antiterrorisme à l’ordre du jour.
La délégation a ajouté, qu’en harmonie avec le communiqué de Genève, elle ne discutera pas un autre sujet avant d’aborder la question de la lutte contre terrorisme dont souffre le peuple syrien.
La séance matinale a commencé par une minute de silence observée, sur demande de la délégation syrienne, pour le repos des âmes des martyrs du village de Maan dans la banlieue de Hama et des martyrs de la Syrie.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/11/527434.htm
مضى اليوم الثاني من الجولة الثانية من محادثات جنيف بين وفد الجمهورية العربية السورية ووفد الائتلاف بمشاركة مبعوث الأمم المتحدة إلى سورية الأخضر الإبراهيمي دون رؤية أي تغير في سلوك وفد الائتلاف « المنفصل عن الواقع » سواء في طريقة تعاطيه مع الصحفيين أو خلال المحادثات التي يركز فيها على البند الثامن من بيان جنيف المتعلق « بالحكومة الانتقالية » حيث بدا واضحا أن هذا الوفد لا تشخص أعينه إلا باتجاه الاستحواذ على السلطة وتجسد ذلك برفضه اليوم إدراج الإرهاب في مشروع لجدول الأعمال لم يتم الاتفاق عليه وهذا يؤكد عدم اهتمامه بسفك المزيد من دماء السوريين الذين يتطلعون أولا وقبل أي أمر آخر إلى اتفاق يوقف الإرهاب الذي يستهدفهم بشكل يومي.
http://sana.sy/ara/389/2014/02/11/527530.htm
The Syrian official delegation said that no other item will be discussed before discussing the issue of combating terrorism which is affecting the Syrian people, in accordance with the first Geneva communiqué, wondering how there can be discussion of polticial issues when the coalition delegation refuses to include counterterrorism in the agenda.
http://sana.sy/eng/390/2014/02/11/527377.htm

Mme Boutheyna Chaabane, conseillère politique et médiatique à la Présidence de la République, a affirmé que la délégation syrienne réclame la discussion de la lutte contre le terrorisme comme 1er article et le 2ème sera le gouvernement de transition.
Dans des déclarations accordées aux journalistes, Mme Chaabane a précisé que la délégation syrienne traite lors de la réunion d’une façon constructive et positive, dans une tentative de mettre un terme au terrorisme qui frappe le peuple syrien.
Mme Chaabane a indiqué que la coalition ne reconnaît pas l’existence du terrorisme en Syrie, « alors qu’est-ce qu’on peut nommer ce qui a eu lieu à Maan à Hama et qui a tué les enfants, les femmes et les vieillards et commis les massacres contre le peuple syrien.
Mme Chaabane a affirmé que le souci principal pour la délégation du gouvernement est l’arrêt de l’effusion du sang du peuple syrien pour lancer ensuite le trajet politique qui abouti à un gouvernement de transition.
Mme Chaabane a indiqué que les prétentions de certains, comme Michel Kilo, disant apprendre que le gouvernement de transition pourrait combattre le terrorisme, signifie qu’ils ont un lien avec les terroristes et l’afflux des armes en Syrie et qu’ils y sont d’accord jusqu’à ce qu’ils seraient une partie du gouvernement, ce qui constitue un problème dangereux, et signifie également qu’ils encouragent le terrorisme pour occuper une place dans le gouvernement syrien.
Mme Chaabane a ajouté que les divergences entre la délégation officielle et la délégation de la coalition ne sont pas sur les priorités pour les deux délégations mais sur les priorités du peuple syrien qui veut l’arrêt du terrorisme, précisant qu’aussitôt après le traitement de la question du terrorisme et l’arrêt de son financement, la délégation n’a aucun problème de discuter du gouvernement de transition ou d’un autre article dans la déclaration de Genève.
Chaabane a enfin exprimé l’espoir que les Etats-Unis parviendraient à une conviction qu’il faut arrêter le terrorisme takfiriste wahhabite en Syrie, ce qui est une question nécessaire pour l’arrêt du terrorisme.
Chaabane a indiqué que les parties internationales soutenant l’opposition ont saisi le danger du terrorisme, mais le plus grand danger tombe sur le peuple syrien. Chaabane a exprimé son regret devant un grand problème dont souffre la Syrie représenté par des volontés internationales qui servaient certains qui se donnent le nom des Syriens contre la Syrie et l’intérêt du peuple syrien.
Mme Chaabane a dénié l’adhésion de la délégation officielle syrienne et de la délégation de la coalition à la réunion tripartite entre les représentants de la Russie, des Etats-Unis et l’émissaire international pour la Syrie Lakhdar Brahimi. Elle a exprimé l’espoir que l’accord et le rapprochement entre la Russie et les Etats-Unis seraient de nature à réaliser des questions pratiques concernant l’arrêt du terrorisme et de la violence.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/11/527479.htm
شعبان : وفد الائتلاف رفض الاعتراف بوجود إرهاب في سورية متسائلة ماذا يمكن تسمية ما حصل في معان بحماة ومن قتل الأطفال والنساء والشيوخ ومن يرتكب المجازر بحق الشعب السوري.
http://sana.sy/ara/2/2014/02/11/ara/389/2014/02/11/527429.htm
The allegations of some people like Michel Kilo that a transitional government can fight terrorism means that they’re linked to terrorism and to the flow of arms into Syria and that they approve of this until they become part of the government, and this is a grave problem because it means that they encourage terrorism so that they can take a place in the Syrian government and will not agree to stop terrorism until the transitional government is formed, and this is a dangerous thing, » she said.
http://sana.sy/eng/390/2014/02/11/527467.htm

Le vice-ministre des Affaires étrangères et des expatriés, Fayçal al-Miqdad, a affirmé que le refus de la délégation de la coalition de reconnaître l’existence du terrorisme en Syrie, a entravé le fait de parvenir à un accord sur l’ordre du jour des discussions.
Lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui, al-Miqdad a signalé que la délégation officielle syrienne avait insisté sur l’importance de l’existence d’un ordre de jour clair qui reflète l’esprit et la succession des paragraphes de la déclaration de Genève I, réaffirmant que la délégation syrienne est prête à discuter tout sujet.
Al-Miqdad de poursuivre : La délégation de la coalition est tout à fait loin de l’esprit de la déclaration de Genève 1, et qu’elle ne veut pas, dès le début, faire des activités politiques mais qu’elle refuse totalement l’inscription de la question du terrorisme à l’ordre de jour des discussions.
‘ »Nous ne pouvons pas négliger le 1er article qui est le plus important dans la déclaration de Genève, concernant la lutte contre le terrorisme, et celui qui refuse la discussion de cet article cherche à créer et à soutenir le terrorisme qui tue le peuple syrien », a affirmé Miqdad qui a fait savoir que tous les terroristes sont venus en Syrie via les frontières turcs et jordaniens et les territoires occupés, pour tuer les Syriens.
Il a, de même, affirmé qu’il faut arrêter la violence et le terrorisme en Syrie, afin de sauvegarder le sang des Syriens tués par des groupes terroristes venant de tous les coins du monde.
« Tout le monde doit lutte le terroriste que la Syrie combat », a-t-il souligné. Et al-Miqdad de conclure : La délégation officielle syrienne continuera sa participation aux réunions de Genève afin de faire parvenir la voix et les souffrances du peuple syrien à tout le monde et d’arriver à un règlement de la crise en Syrie
A une question sur la faisabilité de la réunion du 14 février courant entre des représentants des Etats-Unis et de la Russie et la raison de l’accord de la délégation officielle sur sa tenue, M. Miqdad a précisé que la délégation syrienne n’a pas donné son accord sur cette réunion, affirmant que tout dialogue ou discussion doit avoir lieu entre les parties syriennes seulement qui sont seules concernées.
M. Miqad a, en outre, indiqué que les Etats-Unis ne sont pas sérieux dans la lutte contre le terrorisme, étant donné que ce sont eux qui orientent la délégation de la coalition qui a refusé même de discuter cette question.
A une question de savoir si le corps de transition aurait promis de lutter contre le terrorisme, ce qui est dans son intérêt, M. Miqdad a indiqué que « c’est ridicule », « car le gouvernement de transition doit être établi sur des principes et accords et on n’est pas d’accord sur la lutte antiterroriste. « La délégation de la coalition ne reconnaît pas l’existence de /l’Etat de l’Islam en Irak et au Levant/ et du /Front al-Nosra/, alors ils essayaient d’accéder au pouvoir pour que celui-ci soit à la main des terroristes qui vont tuer les Syriens, ce qui est inacceptable pour nous », a-t-il indiqué.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/11/527479.htm
أكد نائب وزير الخارجية والمغتربين الدكتور فيصل المقداد أن رفض وفد الائتلاف الاعتراف بوجود الإرهاب في سورية أعاق الوصول إلى اتفاق حول جدول أعمال للمحادثات في جنيف معتبرا في الوقت ذاته أن الطرف الآخر يتصرف وفقا لقصاصات ورق تأتيه من الخارج.
http://sana.sy/ara/2/2014/02/11/ara/389/2014/02/11/527429.htm
« We cannot accept bypassing the first item – which is the most important one – of the Geneva communiqué on counterterrorism… those who refuse to discuss this item seeks to create and support terrorism to kill the Syrian people, » Mikdad said.
http://sana.sy/eng/390/2014/02/11/527428.htm

Genève- Envoyé de Sana / Le ministre de l’Information Omran al-Zou’bi a déclaré que la délégation ne va pas discuter de n’importe quel article de la déclaration de Genève I sous une pression quelconque avant de discuter de l’arrêt de la violence et de la lutte contre le terrorisme.
Dans des déclarations faites aujourd’hui, M. Zou’bi a précisé que l’autre partie craigne la discussion de la question du terrorisme qui abouti à la discussion de la situation des organisations terroristes et des groupes armés ainsi que des moyens de leur soutien par fonds et armes.
Zou’bi a refusé l’ordre du jour présenté par Brahimi, précisant que la lutte contre le terrorisme ne pourrait pas être discutée dans deux heures après tout ce qui s’est passé en Syrie.
M. Zou’bi a précisé que le désir de la coalition de discuter la question du terrorisme dans une heure pour discuter ensuite du gouvernement de transition manque de professionnalisme et donne la preuve sur les contradictions intérieures parmi ses éléments ainsi que sur l’absence d’un langage commun entre eux.
M. Zou’bi a affirmé que la délégation officielle partira, si nécessaire, aux dernières limites du monde pour y rencontrer les pires gens en faveur de la Syrie.
Le ministre syrien a ajouté que la délégation officielle est chargée de discuter toute chose à Genève, mais tout accord sera soumis au peuple syrien qui dira son mot, soulignant que la délégation est une partie du peuple syrienne et qu’elle agit sur cette base.
A propos du nouveau projet de résolution concernant la question humanitaire en Syrie, M. Zou’bi a indiqué que le traitement des questions humanitaires en Syrie dépend du gouvernement avec la coopération des agences internationales spécialisées.
Il a indiqué que le recours au Conseil de Sécurité pour faire pression sur la Syrie sera mis en échec pour des raisons réalistes et parce qu’il existe des documents prouvant que la Syrie n’a pas hésité, en tant que gouvernement, à fournir des assistances humanitaires à tous les Syriens sans exception, en est preuve ce qui a eu lieu dernièrement à Homs.
Il a demandé de poser la question sur les Nations Unies, les personnes armées, les Etats-Unis et le ministre français des Affaires étrangères à propos de la situation dans les zones assiégées par les groupes terroristes armés relevant de la coalition, et dans beaucoup d’autres régions comme la citée ouvrière d’Adra, Noubol et Zahraa.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/11/527479.htm
أشار الزعبي في تصريحات للصحفيين اليوم إلى أن الوفد الرسمي لن يتهرب من مناقشة أي بند حتى فيما يتعلق بالحكومة الانتقالية إلا أنه يصر على مناقشة البند الأول وهو مكافحة الإرهاب مشيراً إلى أن الطرف الآخر ومن خلفه والممولين السعوديين متخوفون من مناقشة موضوع الإرهاب لأن فتح باب المناقشة سوف يفضي بالضرورة إلى مناقشة واقع التنظيمات الإرهابية والمجموعات المسلحة وطرق الدعم المالي والتسليحي ومراكز التدريب لها.
http://sana.sy/ara/2/2014/02/11/ara/389/2014/02/11/527429.htm
Al-Zoubi said that the other side knows that the official delegation has documents and files that indict specific figures, not just groups, with their own statements, such as when their boss al-Jarba says that the Islamic Front are rebels and not terrorism, stressing that this is a direct indictment of al-Jarba and proves that he is connected to a terrorist organization.
http://sana.sy/eng/390/2014/02/11/527430.htm

مؤتمر صحفي للمبعوث الاممي الأخضر الابراهيمي مباشرة من جنيف
أكد مبعوث الأمم المتحدة الى سورية الأخضر الابراهيمي أن المباحثات الجارية في جنيف بين وفد الحكومة السورية ووفد الائتلاف لا تحقق تقدما كبيرا …تفاصيل
http://sana.sy/ara/389/2014/02/11/527445.htm

Négociations sur la Syrie: « peu de progrès » estime Brahimi
Lakhdar Brahimi, le médiateur des Nations unies pour les négociations sur le conflit syrien, a jugé mardi 11 février « laborieux » le début du nouveau cycle de discussions avec l’opposition et le gouvernement et a admis ne pas accomplir « beaucoup de progrès »

Négociations sur la Syrie: le « terrorisme », priorité du régime
Le régime syrien a indiqué mardi 11 février que le « terrorisme » devait être une priorité lors du nouveau cycle de discussions sur le conflit syrien entre l’opposition et le gouvernement à Genève.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/11/527496.htm

Syrian Geneva Talks – Ibrahimi
The Joint Special Representative of the United Nations and the League of Arab States for Syria Lakhdar Brahimi urged both sides taking part in the Geneva 2 discussions to « speed up ».
« The beginning of this week is as laborious as it was the first week. We are not making much progress, » Brahimi told reporters at a press conference in Geneva, Tuesday. « One of your colleagues said I had tonnes of patience, and I confirm that I do, but the Syrian people don’t have that much patience and we all owe it to the Syrian people to move a little bit faster than we are doing, » he said.
The Geneva Communique includes proposals for a transitional government and democratic elections. The opposition has insisted on addressing the transitional government issue – which it believes would mean President Bashar al-Assad stepping down. But the government has been stressing that the first step is to discuss « terrorism ».
Speaking on the second day of the second round of the negotiations, Brahimi said: « I think of the entire world and everybody is looking at them, most of all the people of Syria. I think we know a little of what the people of Syria are thinking, the people of Syria are saying « please get something going that will stop this nightmare and this injustice that is inflicted on the Syrian people. They have to listen at some stage and the earlier the better. »
http://sana.sy/eng/390/2014/02/11/527440.htm

رد وزير الإعلام على ما جاء في المؤتمر الصحفي للأخضر الإبراهيمي

Moscou / Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov, a Lavrov, a affirmé que les négociations de Genève doivent aboutir à la mise d’un terme aux terroristes en Syrie.
Lors d’une conférence de presse commune conjointement à Moscou avec son homologue algérien Ramadan Amamra, Lavrov a souligné que les deux pays sont d’accord sur la nécessité de ne pas s’ingérer dans la crise en Syrie et sur l’établissement de la paix au Moyen-Orient conformément à la référence internationale.
« Nous espérons que ce round soit utile quant à la mise d’une fin à l’extension du danger terroriste, du déplacement des terroristes et de l’envoi des armes via les frontières », a fait noter Lavrov.
Il a affirmé, à cet effet, la nécessité de parvenir à une « trêve » pour acheminer les assistances aux zones et aux localités assiégées et au respect de la résolution 2118 pour que le dialogue sur le règlement de la crise en Syrie regroupe toutes les composantes de la société syrienne.
Il a mis l’accent, à cet effet, sur la nécessité d’élargir la délégation de « la coalition » pour contenir d’autres composantes de l’opposition.
Questionné sur le projet de résolution, avancé au conseil de sécurité sur la situation humanitaire en Syrie, Lavrov l’a qualifié « d’inacceptable », précisant que la Russie ne veut pas politiser la crise humanitaire en Syrie pour appliquer le scenario de force.
Il a affirmé l’attachement des deux pays au droit des peuples à l’autodétermination sans aucune intervention étrangère.
Pour sa part, Amamra a souligné que la Russie et l’Algérie sont capables de contribuer au règlement pacifique de la crise en Syrie, appelant tous les protagonistes internationaux et régionaux à donner la chance aux Syriens pour qu’ils déterminent leur sort.
Il a invité aussi la communauté internationale à aider les Syriens à parvenir à un compromis pour aller vers un règlement démocratique qui répond aux aspirations du peuple syrien.
Notons que les deux chefs de la diplomatie avaient examiné à Moscou les relations entre les deux pays et la coordination de leurs positions à l’égard des questions internationales.
La Russie : Les actes de « l’opposition rigoureuse » en Syrie doivent être condamnés internationalement
Le porte-parole russe du ministère des Affaires Etrangères, Alexandre Loukachevitch, a affirmé la nécessité de condamner les actes perpétrés par « l’opposition rigoureuse » en Syrie par toutes les parties de la communauté internationale et les participants aux pourparlers de la conférence internationale sur la Syrie « Genève II ».
Dans un communiqué publié aujourd’hui sur le site du ministère, Loukachevitch a souligné les opérations de l’évacuation des civils de la vieille ville de Homs exécutées conformément à l’accord conclu récemment entre le gouverneur de Homs, Talal Barazi, et le représentant résident des Nations Unies en Syrie, Yaacoub Helu, assurant que la Russie s’est satisfaite de cette nouvelle.
De même, il a indiqué qu’un accord a été conclu pour la sortie des combattants étrangers du « Front Nosra » du camp de Yarmouk pour les réfugiés palestiniens à Damas dans les 24 heures.
Loukachevitch a mis en garde contre les tentatives des /personnes armées/ du terrorisme mondial en Syrie de saboter la trêve en procédant à l’escalade de la violence à travers des crimes sanglants et inhumains, faisant allusion à l’atrocité des crimes perpétrés dans le village de Ma’an dans la banlieue de Hama.
http://sana.sy/fra/55/2014/02/11/527383.htm
أكد وزيرا الخارجية الروسي سيرغي لافروف والجزائري رمطان لعمامرة أن روسيا والجزائر متفقتان على مبدأ عدم التدخل الخارجي بالأزمة في سورية ومتمسكتان بمبدأ حق الشعوب في تقرير مصيرها دون أي تدخلات مطالبين بحل هذه الأزمة بالحوار والوسائل السلمية.
وشدد لافروف في مؤتمر صحفي له مع لعمامرة عقب مباحثاتهما في موسكو اليوم على أن « على مباحثات جنيف التي انطلقت الجولة الثانية لها بالأمس بين وفد الحكومة السورية ووفد الائتلاف أن تساهم في وضع حد لنشاط الإرهابيين في سورية إضافة إلى حل القضايا الإنسانية ».
http://sana.sy/ara/3/2014/02/11/527371.htm
Lavrov also called for respecting the UN Security Council (UNSC) Resolution No. 2118 so that it includes the dialogue aiming to solve the crisis in Syria, clarifying that Russia agrees with everyone on the importance of broadening the delegation of ‘the coalition’ to embrace all spectrums of ‘the opposition’ in Geneva talks.
http://sana.sy/eng/22/2014/02/11/527410.htm

Beijing, (SANA) – China on Tuesday urged the international community to create the appropriate circumstances as to support the current negotiations in Geneva on Syria.
Spokesperson for the Chinese Foreign Ministry Hua Chunying said that the international community should pave the way for the ongoing negotiations in Geneva as to prevent any disturbance that could hinder the process which aims at reaching a solution to the crisis in Syria.
The Chinese stance is a comment on the draft resolution that some countries are trying to submit to the UN Security Council on the humanitarian status in Syria.
Russia and China had boycotted a consultative meeting held to discuss the draft resolution earlier.
http://sana.sy/eng/21/2014/02/11/527437.htm
الصين تحث المجتمع الدولي على تهيئة ظروف مواتية لمحادثات جنيف لإيجاد حل سياسي للأزمة في سورية
بكين-سانا حثت الصين اليوم المجتمع الدولي على تهيئة ظروف مواتية للمحادثات الجارية حاليا في جنيف بشأن سورية وقالت المتحدثة باسم الخارجية الصينية هوا تشون ينغ …تفاصيل
http://sana.sy/ara/3/2014/02/11/527448.htm

اتصال عبر الأقمارالصناعية مع الإعلامية هناء الصالح

موفدة قناة سما إلى جنيف عبر الهاتف

تسعون ثانية – لماذا لا يدين الإئتلاف المجازر الإرهابية

90 seconds -Why does not the Coalition condemns terrorist massacres???

ماذا يريد اهالي حلب من الجولة الثانية من جنيف2
ALEPPO : What do Aleppo’S people want from the second round of Geneva 2 ?

مستشارة الاسد تخص العالم بلقاء حول مفاوضات الحكومة
ما هي النقاط الاساسية التي يركز عليها الوفدان الحكومي والمعارض في الجولة الثانية من محادثات جنيف — 2 حول سوريا؟، ولماذا اصرت المعارضة على البدء من بند الحكومة الانتقالية؟، وما معنى اصرار الحكومة على البدء من الارهاب اولا؟، وايهما اقرب الى الحقيقة والواقع؟، وماذا عن دور ايران في المنطقة والازمة السورية؟، وما يمكن ان تلعب من دور مصري على مستوى المنطقة؟، وهل للتقارب الايراني التركي اي دور في حل الازمة السورية؟، وماذا عن العلاقات الايرانية السعودية؟، وهل هناك صحوة ضمير سعودية حيال الارهاب في سوريا؟، وهل عدم مشاركة ايران في جنيف — 2 يؤثر على دروها في المنطقة وفي الازمة السورية بالتحديد؟ هذه اسئلة اجابت عليها مستشارة الرئيس السوري وعضو الوفد الحكومي الى جنيف – 2 ، بثينة شعبان خلال مقابلة اجراها مراسلنا معها…
التفاصيل في الرابط التالي :http://www.alalam.ir/news/1564762


Azouzi & Mahasham

A propos azouzi

"J'ai fait le premier pas et le plus pénible dans le labyrinthe obscur et fangeux de mes confessions. Ce n'est pas ce qui est criminel qui coûte le plus à dire, c'est ce qui est ridicule et honteux." Jean-Jacques Rousseau : Les confessions
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s